Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Ancien Hôtel Marcellier

Dossier IA04002666 inclus dans village de La Palud-sur-Verdon réalisé en 2014

Fiche

  • Elévation sud.
    Elévation sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • remise agricole
    • étable

Dossiers de synthèse

Appellations Ancien Hôtel Marcellier
Parties constituantes non étudiées remise agricole, étable
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Adresse :
Cadastre : 1835 C1 235 ; 2014 C1 678

L'origine de cette maison pourrait remonter au moins au 17e siècle. Cependant, sont aspect actuel n'est pas antérieur à la première moitié du 19e siècle.

Sur le cadastre de 1835, elle possède le même plan de masse que l'actuel, et elle mentionnée comme "maison" appartenant à Carbonel Joseph, aubergiste. Cette mention pourrait indiquer que, déjà à cette époque, la maison servait d'hôtel.

Les aménagements intérieurs, et notamment ceux de la cuisine datent de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle.

La tradition orale rapporte qu'une inscription peinte était visible sur la façade de la maison, elle mentionnait "Hôtel de Confiance, Chez Marcellier". L'activité de l'hôtel s'est arrêtée au début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle

Cette maison est située dans un îlot du cœur du village de La Palud, juste à côté du château. Mitoyenne sur trois côtés, elle comporte un rez-de-chaussée et deux étages carrés.

Le rez-de-chaussée est occupé par une remise-étable, accessible par une porte charretière.

Les deux étages carrés sont réservés au logis, ils sont desservis par un escalier intérieur, accessible depuis la rue par une porte piétonne. Cet escalier, tournant, est construit en maçonnerie. Les marches sont en tomettes, les contremarches sont en mortier et les nez-de-marches sont en bois.

Le premier étage est entièrement occupé par une cuisine, éclairée par deux fenêtres. Le sol est en tomettes. L'angle nord-est est occupé par un ensemble regroupant pile d'évier, potager et cendrier, construit en maçonnerie légère sur une ossature métallique, et recouvert de carreaux de terre cuite glaçurés bruns. Une cheminée est adossée au mur nord, le manteau est recouvert par des carreaux de terre cuite glaçurés noirs, alors que la sole foyère est protégée par des carreaux de terre cuite à pâtes colorées mêlées. Cette sole est également construite sur une ossature métallique. L'angle nord-ouest est occupé par une petite alcôve munie d'une porte, dont la partie supérieure est munie de carreaux vitrés. Un grand placard-niche double est aménagé dans le mur ouest, les vantaux sont en noyer, dont deux sont vitrés.

Le second étage carré est occupé par deux chambres, chacune éclairée par une fenêtre. Le sol est en tomettes. Dans la chambre ouest, une cheminée est engagée dans la maçonnerie du mur ouest, un placard mural est adossé au mur nord, et l'angle nord-ouest est occupé par un petit réduit.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires. L'élévation reçoit un enduit récent au ciment.

La porte du logis possède un encadrement en pierre de taille calcaire à platebande lisse ; elle possède une menuiserie à panneau central unique. Les encadrements des autres ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau en bois. Les appuis des fenêtres sont en carreaux de terre cuite, glaçurés bruns, ou en terres mêlées. Les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois plein.

Le toit à un pan est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoise.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à un pan
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
Typologies A1 : maison avec partie agricole, artisanale ou commerciale en partie basse
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 3 P 259.

    Section C, dite du Village.
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14.

    Section C, feuille 1, parcelle 235, échelle d'origine 1/1250e.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï