Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison dite Ad Astra

Dossier IA06000365 réalisé en 1987

Fiche

  • Vue aérienne prise du sud-est.
    Vue aérienne prise du sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • jardin potager
    • terrasse en terre-plein
    • cour
    • fontaine
    • piscine
    • dépendance

Dossiers de synthèse

Appellations Ad Astra
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, jardin potager, terrasse en terre-plein, cour, fontaine, piscine, dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 13 avenue Ziem
Cadastre : 1981 DK 68

En 1938 Mme Catroux s'adresse à l'architecte cannois François Arluc pour la construction d'une maison et lui soumet un programme assez précis. Le projet va jusqu'aux devis des entreprises, mais il est refusé en raison de son coût. Elle s'adresse alors en 1939 à l'architecte américain Barry Dierks (Théoule-sur-mer) qui lui propose un prix plus abordable. C'est l'entrepreneur de maçonnerie Lorenzi et Cie (le Cannet) qui est chargé de la réalisation. La maison est confisquée en 1941 et vendue aux enchères, mais elle est restituée au général Catroux après la guerre. Il la vend à Herman L. Rogers vers 1950. Elle a été rénovée et agrandie en 1978.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1938, daté par source
1939, daté par source
Auteur(s) Auteur : Arluc François,
François Arluc

Architecte cannois, fils de l'ingénieur Alexandre Arluc. Actif des années 1890 aux années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Dierks Barry,
Barry Dierks (1899 - 1960)

Architecte américain actif sur la Côte d'Azur de 1925 aux années cinquante.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Lorenzi et Cie, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Catroux, général,
général Catroux, (1877 - 1969)

Général d'armée, rallié au Général de Gaulle pendant la seconde guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Rogers Herman L, habitant célèbre, attribution par source

Le projet de François Arluc respecte le programme imparti selon une disposition composite dissymétrique avec un corps arrondi. Il l'assortit d'un projet de jardin en terrasses semi-circulaires centrées sur ce corps, avec 2 séries de parterres réguliers prolongeant la maison à l'est et à l'ouest. La maison réalisée reprend le même programme, mais elle a un plan tripartite avec axe de symétrie sur le vestibule et la loggia au rez-de-chaussée, le vestibule et le salon à l'étage de soubassement qui ouvre au sud sur la terrasse. L'entrée se fait au nord par une cour ornée d'une fontaine adossée au mur de clôture. La cuisine, accompagnée d'un office, est en ressaut et bordée au nord d'une tour carrée couverte en pavillon. Les élévations sont enduites couronnées de génoises. La façade sud possède un avant-corps central dans lequel est logée la loggia aux arcs en plein-cintre. Il y a 2 chambres de maîtres avec salle de bain et salle de douche. A l'étage de soubassement, une grande salle de séjour se répartit en salle à manger, salon et bibliothèque. Le jardin dispose de 2 entrées. Celle des voitures voisine le jardin potager à l'ouest de l'aile des services. Une entrée directe ouvre sur la cour d'entrée de la maison dont les abords sont très soignés, avec des haies d'ifs taillés et des cyprès. Dans l'axe de la maison, un escalier descend au sud vers la piscine entre des talus recouverts de parterres fleuris. Le reste du jardin est planté d'un couvert d'arbres dense.

Murs pierre
enduit
moellon
béton armé
maçonnerie
Toit tuile creuse, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée, jardin en terrasses, jardin en pente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit en pavillon
appentis
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
Typologies plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère moderne et régionaliste à tendance provençale, loggia, tour, contrefort, fruit, arc en plein-cintre, génoise
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille