Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature (villa) dite Les Asphodèles, actuellement mairie

Dossier IA83000580 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations Villa Les Asphodèles
Destinations mairie
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, portail, serre
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Raphaël - Saint-Raphaël
Adresse Commune : Saint-Raphaël
Lieu-dit : Vaulongue
Adresse : 1596 avenue de Valescure
Cadastre : 1981 AN 1217

La villa a été construite en 1885 pour l'Anglais Théodore-Sydney Bentall, issu d'une famille d'industriels spécialisés dans les machines agricoles, originaire de l'Essex. L'architecte est Léon Sergent (alors âgé de 25 ans) qui avait épousé la cousine de Théodore-Sydney, Catherine. La serre est signée B. GABELGE Marseille. Dans le recensement de 1886, nous notons que Bentall est agé de 38 ans et qu'il vit à la villa en compagnie de sa mère Lydia Gray (66 ans), de son frère William (39 ans), d'une cuisinière, d'un jardinier et d'une fille de chambre, tous trois Anglais. Il y demeure toujours en 1911. Après avoir changé plusieurs fois de mains, la villa devient une colonie de vacances, en 1954. Depuis 2004, c'est la mairie d'honneur de Saint-Raphaël.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1885, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Sergent Léon,
Léon Sergent (1861 - 1931)

Architecte, auteur du grand hôtel de Boulouris, de l'église anglicane de Valescure en 1899, des villas Les Lauriers roses (vers 1900), Call (1898) et Les Asphodèles (1885), à Saint-Raphaël.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Gabelge B.,
B. Gabelge

Fabricant de serres à Marseille à la fin du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature
Personnalité : Bentall Théodore-Sydney,
Théodore-Sydney Bentall (1848 - 1912)

Anglais issu d'une famille d'industriels spécialisés dans les machines agricoles, il s'installe à Saint-Raphaël en 1880 où il se fait construire en 1885 la villa Les Asphodèles par l'architecte Léon Sergent qui épousera sa cousine la même année.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par travaux historiques

La villa est située à l'avant d'un jardin d'une superficie de 25000 mètres carrés à l'origine. Les murs sont en maçonnerie enduite. Les colonnes et les pilastres sont en porphyre bleu du Dramont. L'entrée principale est sur la façade antérieure, nord-ouest, sous un porche hors-œuvre couvert d'un balcon. L'angle sud-est est ouvert d'un porche-galerie portant une loggia. Les ouvertures sont multiples, parfois en bow-window comme sur la façade sud-est. Grand salon sud-est lambrissé avec plafond à caissons.

Murs pierre
enduit
Toit tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit en double bâtière
toit polygonal
bulbe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Typologies plan-masse simple, volumétrie symétrique, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations remanié
Techniques sculpture
mosaïque
Représentations balustre colonne ordre toscan pilastre grecque
Précision représentations

Garde-corps des terrasses et des loggias à balustres. Porche et loggias à colonnes toscanes. Entrée principale cantonnée de deux pilastres. Sol du grand salon sud-est en granito encadré par une frise de grecque en mosaïque.

Villa de villégiature moyenne à traitement architectural soigné ; 1880-1919

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Saint-Raphaël.] Statistiques de population. 1793-1946. Archives communales, Saint-Raphaël : 1 F 4.

    Recensements de 1886 et 1911.
Bibliographie
  • JEANNIN-MICHAUD, Emilie. Saint-Raphaël, naissance d'une station. Étude architecturale. Th. doct. : Paris 10 : 1983.

    P. 128 et 380.
  • Il y a cent ans, "Les Asphodèles"... Dans : Le lien, bulletin municipal, n°51, mars-avril 2004, p. 4-6.

  • BENOIST, Lindsay. Les Bentall Sergent, une famille franco-britannique à Saint-Raphaël (1880-1914). Dans : Bulletin de la Société d'Histoire de Fréjus et de sa région, N°8, septembre 2007, p. 35-45.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève