Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Miette

Dossier IA83001411 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Miette
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, portail, garage, pigeonnier, buanderie, serre
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Raphaël - Saint-Raphaël
Adresse Commune : Saint-Raphaël
Lieu-dit : le Rebori
Adresse : boulevard du Vallon
Cadastre : 1981 AW 263

La Villa Miette a été construite en 1910, pour Louis Roblin, selon des plans de Louis Brémond. Elle est déjà accompagnée d'un garage. Dans les années 1920, elle est habitée par M. Rollan. Un permis de construire est déposé en 1924 en vue de l'ajout d'une aile en rez-de-chaussée surélevé à l'ouest (architecte : Fontbonne, commanditaire : Maire) qui doit permettre de rajouter trois chambres aux deux chambres initiales de l'étage. Les travaux ne semblent pas s'être faits car un autre permis de construire est déposé en 1931 par de nouveaux propriétaires, Woillement et Bonnafont (architecte : Octave Evard). Cette aile est réalisée. Un autre garage est rajouté en 1930.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1910, daté par source
1931, daté par source
Auteur(s) Auteur : Brémond Louis,
Louis Brémond

Architecte faisant partie de l'atelier de Pierre Aublé, à Saint-Raphaël au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Fontbonne,
Fontbonne

Architecte actif à Saint-Raphaël dans les années 1920.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Evard Octave,
Octave Evard

Architecte installé à Fréjus dans les années 1910-1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Martel Félix,
Félix Martel

Entrepreneur de maçonnerie actif à Saint-Raphaël dans les années 1900-1910.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source

La villa est construite au milieu d'une parcelle d'environ 4000 mètres carrés occupée par un jardin planté d'essences méditerranéennes, dont une pinède. L'entrée principale est sur la façade antérieure, au nord, en rez-de-chaussée surélevé. Au sud, le salon-salle à manger ouvre sur une terrasse par un triplet de portes-fenêtres. Toutes les chambres, au sud, ouvrent sur des balcons. L'ensemble des baies est couvert en anse-de-panier ou d'un linteau droit. L'avant-toit est ouvert, à chevrons apparents. L'escalier intérieur est à une seule volée en marbre blanc. Le sol de la cuisine est revêtu de tomettes, celui du salon-salle à manger et du couloir est en granito cerné d'une bordure en mosaïque, les chambres sont parquetées. Buanderie isolée dans le jardin, dans laquelle se trouvait à l'origine un lavoir et une cheminée où l'on pouvait mettre une lessiveuse.

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile plate mécanique
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Typologies plan-masse simple, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
Techniques peinture
ferronnerie
sculpture
Représentations fleur rose oiseau pavot coupe fruit ornement architectural
Précision représentations

Décor peint à l'intérieur et à l'extérieur. A l'intérieur, murs de l'escalier et plafonds de l'ensemble des pièces ornés d'oiseaux et de fleurs, dont des roses. A l'extérieur, frise sous l'avant-toit à motif de pavots. Garde-corps en ferronnerie (coupes de fruits stylisées). Couronnements des baies moulurés.

Villa de villégiature moyenne à traitement architectural soigné ; 1880-1919

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Saint-Raphaël. Impôts sur les constructions nouvelles. Archives communales, Saint-Raphaël : 1 G 6 / 1.

    Case 697. [1911-1966].
Bibliographie
  • Les Tablettes de la Côte d'Azur, revue bimestrielle, années 1919-1933.

    5 novembre 1924.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève