Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Azéma

Dossier IA83001524 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

A l'origine, la villa était située sur un terrain de plus de 3 hectares comprenant la colline de Basse Suane. Le terrain a été morcelé et il n'en reste aujourd'hui plus que 7020 m². Il s'agit d'une zone d'habitat diffus, à environ 3 kilomètres de la mer mais occupant une position dominante par rapport à celle-ci. A l'est, à l'arrivée du chemin d'accès se trouve la maison du garde.

Mur entourant le patio et aile nord-sud.Mur entourant le patio et aile nord-sud.Le plan-masse est composite, approximativement en L, entourant au sud-est un patio délimité par un mur élevé percé de baies plein-cintre. Au centre du patio se trouvait un bassin. Une piscine a été rajoutée entourant le patio. La surface au sol de la maison est d'environ 300 m².

L'étage de soubassement est construit en moellons de schiste local. Les angles sud sont renforcés par des épaulements. Les parties supérieures sont en béton armé enduit. Elles se composent du rez-de-chaussée surélevé et d'un étage de comble. L'ensemble est couvert de toits à longs pans inégaux en tuiles creuses.

L'entrée principale est dans l'angle nord-ouest sous un porche. Elle introduit dans un vestibule desservant les pièces de service au nord-ouest, cuisine, chambre de bonne et escalier descendant au soubassement, la cuisine ayant également une entrée indépendante sur l'extérieur. L'aile nord est en partie occupée par un grand living-room (66 m²) à l'italienne, ouvrant au sud sur le patio par deux portes-fenêtres. Il est équipé d'une grande-cheminée. Dans l'aile ouest se trouvent trois chambres et une salle de bains indépendantes ; deux d'entre elles partagent une salle de douche privée. Les chambres ouvrent à l'est sur la galerie bordant le patio.

Façade nord. Claustra éclairant l'atelier.Façade nord. Claustra éclairant l'atelier.L'angle nord-est est un atelier (32 m²) accessible par l'extérieur (sous le porche) et par le living-room. Il se développe sur deux niveaux. Il est éclairé sur le mur nord par une claustra formée par un réseau de 44 jours carrés fermés par des briques de verre.

L'escalier en équerre qui monte à l'étage de comble part du living-room. Le comble abrite l'espace supérieur du living-room et de l'atelier et une aile, à l'ouest, constituée de pièces de rangement sans fenêtres ouvrant toutes sur une galerie qui surplombe le patio.

Au soubassement se trouvent le garage, des locaux techniques (chaufferie, local à charbon, buanderie, galerie d'accès à l'alimentation et à la vidange de la fontaine) ainsi que deux chambres au sud complétées d'un cabinet de toilette-cuisine et d'un W-C.

CONCLUSION

Cette villa présente un intérêt certain par la personnalité de son auteur, Léon Azéma, architecte qui a eu une carrière nationale et a collaboré à des édifices de renom, mais aussi par ses qualités intrinsèques. Il s'agit d'une maison de villégiature, mais aussi de travail puisque un atelier y est aménagé, que Léon Azéma construit pour lui-même en 1931. Contrairement à ses œuvres publiques contemporaines où domine le style Art Déco, il réalise ici une synthèse de régionalisme (soubassement et pilier du porche en pierre locale apparente, façades en pignon, toits de tuiles creuses), de style méditerranéen (patio à bassin central) et de modernité (béton armé, lignes épurées, jeux sur les volumes se développant sur deux niveaux, ouverture sur l'extérieur affirmée).

Genre d'architecte
Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Azéma
Parties constituantes non étudiées conciergerie, bassin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Lieu-dit : Virgili
Adresse : boulevard Florentin-Brigaud
Cadastre : 2012 F3 3043
Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1931, daté par source
Auteur(s) Auteur : Azéma Léon,
Léon Azéma (1888 - 1978)

Léon Azéma a fait ses études d'architecture à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il est premier Grand Prix de Rome en 1921. Architecte du palais de justice du Caire (1924). Architecte de la ville de Paris puis architecte des postes, il est l'auteur d'une importante oeuvre publique. Il est l'auteur de l'ossuaire du Douaumont (1920-1932), du Palais de Chaillot (1936-1937), avec Jacques Carlu et Louis-Hippolyte Boileau. Il collabore à la construction de la Maison de l'ORTF. A Sainte-Maxime, il réalise une villa pour lui-même en 1931.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, architecte, attribution par source

La villa se compose d'un rez-de-chaussée surélevé au-dessus d'un étage de soubassement, surmonté d'un étage de comble. Le living-room et l'atelier à l'italienne se développent sur deux niveaux. Le soubassement est construit en moellons de schiste local sans chaîne en pierre de taille. Les parties hautes sont en béton armé enduit. Les toits à longs pans à pignons couverts sont couverts de tuiles creuses. Escalier dans-œuvre, en équerre, en maçonnerie.

Murs schiste moellon sans chaîne en pierre de taille
béton béton armé enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble, 2 vaisseaux
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en maçonnerie
Typologies plan-masse composite, volumétrie composite, élévation sans axe, caractère moderne
Techniques sculpture
Représentations femme, nu, enfant
Précision représentations

Maisons Maxime

Titre courant maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Azéma
Sélection oui
Lieu-dit Virgili
Adresse Florentin-Brigaud (boulevard)
Datation 1920-1945
Date 1931
Architecte Azéma Léon
Type Villa "moyenne" à traitement architectural soigné
Plan-masse composite
Volumétrie composite
Elévation principale sans axe
Caractères moderne
Couronnement Génoise
Entrée principale position sur façade arrière
Entrée principale niveau rez-de-chaussée surélevée ou 1er étage
Entrée secondaire position sur façade antérieure
Entrée secondaire niveau rez-de-chaussée surélevé ou 1er étage
Escalier extérieur oui
Perron non
Porche oui
Terrasse oui
Pergola non
Balcon oui
Galerie oui
Loggia non
Bow-window non
Corps en arrondi non
Date de saisie 2013-06-13T00:00:00.000+02:00
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre

Références documentaires

Documents d'archives
  • Sainte-Maxime. Matrice cadastrale des propriétés bâties de 1910 mise à jour. Archives communales, Sainte-Maxime : 1 G.

    1 G 12. Inscription au cadastre : 1936.
  • Demande d'autorisation à construire au nom de monsieur Léon Azéma, à Sainte-Maxime. 1931. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    Dans classeur 1931-1932. Tirages de plans. Architecte : Léon Azéma.
Documents figurés
  • [Maison de villégiature de l'architecte Léon Azéma. Sainte-Maxime. Photo prise pendant la construction.] / Tirage photographique argentique sur papier, par Léon Azéma, 1931. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève