Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature (villa balnéaire) dite Les Palmiers

Dossier IA83000602 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Les Palmiers
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, conciergerie, garage, piscine
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Raphaël - Saint-Raphaël
Adresse Commune : Saint-Raphaël
Lieu-dit : Camp Long
Adresse : 1848 R.N. 98 de Toulon à Cannes
Cadastre : 1981 BC 196

Maison du 1er quart du 20e siècle, construite vers 1910 (information orale) par l'architecte Sylvain Ravel. Les distributions intérieures ont été modifiées par sa transformation en 6 appartements en 1986. Les 32 palmiers du jardin qui lui avaient donné son nom ont été arrachés pour construire la piscine.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Ravel Sylvain-Joseph,
Sylvain-Joseph Ravel (1851 - ?)

Sylvain-Joseph Ravel est architecte de la ville de Saint-Raphaël dans les années 1880. En 1889, il donne les plans du nouveau cimetière Alphonse Karr. Il agit également en tant que promoteur privé. En 1894 il dessine le plan d’un lotissement de terrains lui appartenant à Boulouris. Sur les 7 villas qu'il a construites et que nous avons repérées, les plus importantes sont Magali (1888), d'un éclectisme classique italianisant et Le Castellet (1889), d’un éclectisme plus « nordique ». Il réalise également la Villa Amélie (1883), la Villa Victor (1883), la Péguière (1896) et le Chalet des Cigales (1886).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Volumes réguliers animés par les décrochements de terrasses et d'un corps octogonal hors-œuvre dans l'angle nord-ouest. Élévation sud longée au rez-de-chaussée par une galerie couverte d'une terrasse d'agrément. Élévations couronnées d'une corniche. Entrée principale sur la façade arrière, au nord, du côté de la route nationale, abritée par un porche hors-œuvre.

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile plate mécanique
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Jardins arbre isolé, groupe d'arbres, pelouse
Typologies plan-masse régulier, volumétrie composite, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations remanié
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations balustre fronton colonne ordre toscan

Villa de villégiature moyenne à traitement architectural soigné ; 1880-1919

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève