Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Souca

Dossier IA83001525 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

1.2. Situation et composition d'ensemble

La villa La Souca se situe dans l'angle d'une parcelle à l'origine de 7633 m² (4290 m² aujourd'hui), à proximité de la mer.

3. Matériaux

Les matériaux du gros œuvre sont masqués par le crépi. Le soubassement est en moellons de pierre locale (schiste) laissés apparents.

4. Structure

D'une superficie d'environ 568 m², son plan-masse est régulier, constitué d'un grand corps de bâtiment rectangulaire (22m X 17m) au sud-est, poursuivi au nord-est par deux petites ailes en retour délimitant une cour clôturée d'un mur ouvert d'un portail pour les voitures et d'un portail piéton.

La villa est en rez-de-chaussée surélevé au-dessus d'un étage de soubassement, dominée par une tour belvédère de deux niveaux.

La volumétrie présente une certaine régularité même si elle se caractérise par un jeu d'ailes en avancées encadrant des espaces libres : cour au nord-est, patio au sud-ouest, terrasse au sud-est.

Les deux niveaux sont reliés par deux escaliers tournant à retour sans jour. L'escalier de service occupe une partie de la tour dont le dernier niveau abritant un réservoir à eau est accessible par une échelle. Le réservoir, alimenté par le service des eaux de la ville, servait à l'alimentation générale de la maison.

5. Élévations extérieures

Elévation sud-ouest. La villa s'organise autour d'un patio.Elévation sud-ouest. La villa s'organise autour d'un patio. Elévation sud-est, sur jardin et sur mer.Elévation sud-est, sur jardin et sur mer.

L'élévation sud-ouest est axée sur le départ de l'escalier montant à la terrasse, la fenêtre en demi-lune éclairant une chambre au soubassement et la symétrie de ses ailes rythmées par les galeries aux arcs en plein cintre. L'élévation sud-est sur jardin aligne ses travées : portique surmonté par la galerie et corps en avancée percé d'une loggia au deuxième niveau.

L'élévation nord-ouest est la façade d'entrée, d'un seul niveau, axée sur le porche. L'élévation nord-est est irrégulière.

La tour belvédère est ornée dans sa partie haute par des carreaux de céramique rouge et noire.

Les baies sont fermées par des volants roulants.

Vue d'ensemble de l'entrée principale, au nord-ouest.Vue d'ensemble de l'entrée principale, au nord-ouest. Façade nord-est.Façade nord-est.

6. Couverture

Les toits à longs pans à croupes (toit en pavillon pour le belvédère) sont en tuiles creuses fermés par deux rangs de génoise.

7. Distributions intérieures

- Rez-de-chaussée surélevé

Salon d'extérieur, aux murs carrelés, donnant dans le patio.Salon d'extérieur, aux murs carrelés, donnant dans le patio.L'entrée principale est sur la façade nord-est dans une cour dont l'aile droite abrite le garage et la buanderie et l'aile gauche la loge de concierge équipée d'une cuisine et d'un W-C, et la cuisine et l'office de la villa. Le garage, la buanderie et la loge n'ont pas de liens intérieurs avec la villa. La cuisine principale a un accès direct sur la cour. L'entrée, sous porche, introduit dans le vestibule desservant le vestiaire et la salle d'attente.

La division est tripartite, structurée par les murs de refend transversaux. On a au centre, la salle d'attente et le living-room, au nord-est, les deux escaliers (l'escalier de service a un accès direct par l'extérieur), une chambre, une salle de bain et la lingerie et au sud-ouest, les deux galeries entourant un patio orné d'une fontaine. Ces galeries sont une véranda d'hiver fermée par des vitrages et une véranda d'été ouverte. L'extrémité de l'aile ouest du patio abrite un petit salon d'extérieur. Le living-room et la véranda d'été ouvrent au sud-est sur une terrasse.

- Étage de soubassement

Le quart ouest du bâtiment est en sous-sol. Certaines parties sont en terre-plein. On y trouve également des locaux techniques, chaufferie, caves à bois et à charbon, réserve, citerne. La citerne, alimentée par l'eau de pluie était destinée à l'arrosage. La face nord-est aligne une cave, la chambre du chauffeur avec un cabinet de toilette, l'escalier de service (accès direct par l'extérieur) et deux chambres de domestiques. La face sud-est présente une réserve à outils de jardin et quatre chambres d'enfants avec cabinets de toilette, une salle de bain et en W-C indépendant. Les chambres ouvrent sous le portique.

- Étage de la tour

On y trouve une chambre, une salle de bain, un W-C et une lingerie.

Villa qui par son ampleur et sa configuration autour d'un patio agrémenté d'une fontaine, ses vérandas d'hiver et d'été formant galerie, se distingue des autres villas, en général plus modestes, construites à Sainte-Maxime dans ces années-là.

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations La Souca
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Lieu-dit : la Croisette
Adresse : 8 boulevard Vimort
Cadastre : 2012 F5 556

La villa La Souca a été construite sur les lots 1 et 3 du lotissement de la villa Ker Ann (opération réalisée en 1926 par l'architecte Georges Vimort), sur une superficie de 7 633 mètres carrés (il en reste actuellement 4 290). Les plans de la villa, datés de 1932, sont signés de l'architecte Georges Vimort. Elle est réalisée pour monsieur Jacob Fédia Cassin (1885-1955), commissionnaire à Marseille, frère du juriste et coauteur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme, René Cassin.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1932, daté par source
Auteur(s) Auteur : Vimort Georges-Mathieu,
Georges-Mathieu Vimort (1870 - )

Architecte parisien auteur de nombreuses réalisations en France et au Maroc. Diplômé en 1907 de l'école des Beaux-Arts de Paris. Architecte du Ministère des Colonies. Architecte en chef de l'Ecole coloniale de 1928 à 1941. Il est entre autre l'auteur d'un casino, d'un hôtel et de villas à La Bourboule (63), vers 1928. Il réalise une opération de lotissement à Sainte-Maxime (83) en 1926 et signe les plans de l'une des villas. Auteur de la villa La Lanterne à Saint-Raphaël en 1910.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Murs crépi
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée sans travées
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
escalier de distribution extérieur

Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère méditerranéen
Techniques céramique
Représentations ornement géométrique
Précision représentations

Dans l'aile ouest du patio, le salon d'extérieur et l'encadrement de la fenêtre de la buanderie sont décorés de carreaux de céramique à motifs floraux ou géométriques.

Détail du carrelage du salon d'extérieur.Détail du carrelage du salon d'extérieur.

Maisons Maxime

Titre courant maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Souca
Sélection oui
Lieu-dit Croisette (la)
Adresse Vimort (boulevard) 8
Datation 1920-1945
Date 1932
Architecte Vimort Georges
Type Villa "moyenne" à traitement architectural soigné
Plan-masse régulier
Volumétrie régulière
Elévation principale avec axe
Caractères méditerranéen
Couronnement Génoise
Entrée principale position sur façade arrière
Entrée principale niveau rez-de-chaussée surélevée ou 1er étage
Entrée secondaire position sur façade latérale
Entrée secondaire niveau soubassement ou rez-de-chaussée
Escalier extérieur oui
Perron oui
Porche oui
Terrasse oui
Pergola non
Balcon non
Galerie oui
Loggia oui
Bow-window non
Corps en arrondi non
Date de saisie 2013-04-11T00:00:00.000+02:00
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Propriété de Monsieur F. Cassin à Sainte-Maxime (Var). Rez-de-jardin. / Tirage de plan sur papier, par Georges Vimort, 1932. Collection particulière.

  • Propriété de Monsieur F. Cassin à Sainte-Maxime (Var). Rez-de-chaussée. / Tirage de plan sur papier surchargé par l'architecte, par Georges Vimort, 1932. Collection particulière.

  • Propriété de Monsieur F. Cassin à Sainte-Maxime (Var). Façade nord[-est] / Tirage de plan sur papier, par Georges Vimort, 1932. Collection particulière.

  • Propriété de Monsieur F. Cassin. Escalier. Coupes. Élévations. Plan du palier. / Tirage de plan sur papier, par Georges Vimort, 1933. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève