Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Chanterelle

Dossier IA83001587 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Chanterelle
Parties constituantes non étudiées garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Lieu-dit : les Bouteillers
Adresse : 1 boulevard des Romarins
Cadastre : 2012 F 04 819
Précisions

En 1958, monsieur Alain Germain, géomètre à Charleville-Mézières achète un terrain de 931 mètres carrés au quartier des Bouteillers. Il fait construire une première maison pour lui-même sur le boulevard des Hortensias en 1959 et une deuxième destinée à la location sur le boulevard des Romarins en 1960 (architecte : Pierre Gay).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1960, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gay Pierre,
Pierre Gay

Pierre Gay est un architecte actif à Saint-Raphaël de 1930 à 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Seule la maison sur le boulevard des Romarins a été étudiée. Elle présente une surface au sol de 62 mètres carrés et s'élève sur deux niveaux indépendants ; l'étage est accessible par un escalier droit extérieur. L'enduit cache des murs vraisemblablement en briques ou en parpaings de béton. L'angle oriental est constitué par deux terrasses superposées aux couvertures soutenues par un pilier de briques. La cheminée-contrefort, le muret de la terrasse et le soubassement sont en pierre verte des Maures. Le toit à longs pans est recouvert de tuiles creuses mécaniques.

Chaque étage abrite un appartement dont les plans sont rigoureusement identiques composés d'une cuisine, un séjour ouvrant sur une terrasse, une chambre et des pièces techniques. Chaque salle de séjour est équipée d'une cheminée d'angle en chantignoles de terre cuite.

Murs enduit
Toit tuile creuse mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies plan-masse simple, volumétrie régulière, élévation sans axe, caractère régionaliste provençal

Maisons Maxime

Titre courant maison de villégiature (villa balnéaire) dite Chanterelle
Sélection oui
Lieu-dit Bouteillers (les)
Adresse Romarins (boulevard des) 1
Datation 1946-1969
Date 1960
Architecte Gay Pierre
Type Villa "moyenne" à traitement architectural soigné
Plan-masse simple
Volumétrie régulière
Elévation principale sans axe
Caractères régionaliste provençal
Couronnement Génoise
Entrée principale position sur façade arrière
Entrée principale niveau rez-de-chaussée surélevée ou 1er étage
Entrée secondaire position sur façade antérieure
Entrée secondaire niveau soubassement ou rez-de-chaussée
Escalier extérieur oui
Perron non
Porche non
Terrasse oui
Pergola non
Balcon non
Galerie non
Loggia non
Bow-window non
Corps en arrondi non
Date de saisie 2012-11-09T00:00:00.000+01:00
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Attestation de propriété de la villa Chanterelle à Sainte-Maxime (83). 1976. Collection particulière.

Documents figurés
  • [Villa Chanterelle à Sainte-Maxime. Plan-masse des lots 1 et 2]. / Tirage de plan, sur papier, auteur inconnu, [ca 2000]. Collection particulière.

  • [Villa Chanterelle à Sainte-Maxime.] Lot 1 maison d'habitation. Tirage de plan, sur papier, auteur inconnu, [ca 2000]. Collection particulière.

    Collection particulière
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève