Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Caliqua

Dossier IA83001589 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

La villa Caliqua est construite sur un terrain de 1754 mètres carrés en bord de mer. Elle forme un ensemble avec un petit port privé pour deux ou trois embarcations et une piscine. Le plan-masse est globalement constitué de deux ailes perpendiculaires occupant une surface au sol de 460 mètres carrés sur deux niveaux, soubassement et rez-de-chaussée surélevé.

Le soubassement se présente comme un socle en calcaire provenant de La Ciotat (13), sur lequel est posé le rez-de-chaussée constitué de deux ailes perpendiculaires, en retrait, structuré à partir d'un mur de refend longitudinal réalisé avec la même pierre, de murs de béton armé et de parois vitrées. Ainsi, le living-room forme à l'est une avancée à structure d'aluminium entièrement vitré. L'angle sud-est de la maison (salle à manger et living-room) est couvert d'un toit terrasse en béton armé légèrement incliné posé sur deux piles d'appui en milieu de portée. Le reste de la maison est également couvert en terrasse.

Vue de volume prise du sud-est.Vue de volume prise du sud-est. Dans le sol de la terrasse, le toit du garage, en caillebotis, laisse passe la lumière.Dans le sol de la terrasse, le toit du garage, en caillebotis, laisse passe la lumière.

L'entrée se fait sur la façade antérieure ouest au rez-de-chaussée surélevé. Une terrasse abritée d'une pergola fait le lien entre le jardin et l'intérieur où l'on pénètre par une entrée suivie d'un hall traversant permettant d'avoir dès l'entrée une vue panoramique sur la mer.

Le hall distribue un couloir qui longe le mur occidental de la maison et dessert deux chambres dotées de salles de bain privées. Les plafonds des salles de bain sont en teck ajouré. Les murs sont plaqués de marbre vert provenant des Alpes pour l'une et de marbre jaune pour l'autre. Un couloir plus court amène à la salle à manger prolongée par une terrasse au sud et poursuivie par le living-room à l'est. Le hall et la salle à manger sont séparés par un volume central constitué d'un dressing-room, d'un cabinet de toilette et d'une cheminée. A l'ouest, la salle à manger communique avec une grande cuisine en liaison avec une chambre de service et son cabinet de toilette. Cette dernière possède une entrée indépendante.

On accède au soubassement à partir de l'entrée par un escalier aux marches suspendues en marbre blanc. On y trouve un garage pour trois voitures au sud-ouest, un salon et quatre chambres d'amis avec salles de bain dominant la mer, au sud-est. Les baies sont doublées de stores en "KoolShade", tissage de micro-lamelles de bronze recouvert d'un émail à base de silicone protégeant de la lumière et de la chaleur du soleil. L'aile nord est longée par un couloir dont une fenêtre-bandeau sur toute la longueur permet une échappée sur la mer. Il dessert de l'autre côté une grande chambre d'enfants et des chambres de personnel.

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Caliqua
Parties constituantes non étudiées port, piscine, conciergerie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Précisions

La villa Caliqua a été construite à la toute fin des années 1960 (elle a été publiée en 1970) par l'architecte Hubert Lemonier, également auteur de l'ensemble d'immeubles Le Palais de la Mer, à Sainte-Maxime (1964-1965).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : Lemonier Hubert,
Hubert Lemonier

Architecte D.P.L.G. installé à La Garde-Freinet (83), il a réalisé plusieurs oeuvres (villas et immeubles) d'inspiration moderne à Sainte-Maxime (83) entre 1958 et 1970.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Le plan-masse est globalement constitué de deux ailes perpendiculaires occupant une surface au sol de 460 mètres carrés sur deux niveaux, soubassement et rez-de-chaussée surélevé.

Le soubassement se présente comme un socle en calcaire sur lequel est posé le rez-de-chaussée structuré à partir d'un mur de refend longitudinal réalisé avec la même pierre, des murs de béton armé et des parois vitrées. L'angle sud-est de la maison (salle à manger et living-room) est couvert d'un toit terrasse en béton armé légèrement incliné posé sur deux piles d'appui en milieu de portée. Le reste de la maison est également couvert en terrasse.

On accède au soubassement à partir de l'entrée par un escalier aux marches suspendues en marbre blanc.

Murs béton béton armé enduit
calcaire pierre de taille
aluminium
verre
Toit béton en couverture
Étages étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Couvertures terrasse
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, suspendu
Typologies plan-masse composite, volumétrie composite, élévation sans axe, caractère moderne

Maisons Maxime

Titre courant maison de villégiature (villa balnéaire) dite Caliqua
Sélection oui
Lieu-dit Châtaigne
Datation 1946-1969
Architecte Lemonier Hubert
Type Villa "moyenne" à traitement architectural soigné
Plan-masse composite
Volumétrie composite
Elévation principale sans axe
Caractères moderne
Couronnement Rebord de la dalle de couverture
Entrée principale position sur façade antérieure
Entrée principale niveau rez-de-chaussée surélevée ou 1er étage
Entrée secondaire position ne sait pas
Entrée secondaire niveau soubassement ou rez-de-chaussée
Escalier extérieur non
Perron non
Porche non
Terrasse oui
Pergola oui
Balcon non
Galerie non
Loggia non
Bow-window non
Corps en arrondi non
Date de saisie 2012-11-05T00:00:00.000+01:00

Cette villa représente un très bel exemple d'architecture moderne des années 1960 où intérieur et paysage extérieur s'interpénètrent par le jeu des reflets et des transparences.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • Structure de glace sous le soleil. Dans Maison et jardin, n° 160, p. 60-65, février 1970.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève