Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa Massoury

Dossier IA06001498 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Massoury
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Villefranche-sur-Mer
Lieu-dit : Malariba
Adresse : 200 avenue Léopold-II
Cadastre : 1980 AO 271, 232

La villa est construite en 1906 pour Anatole Foiret, ingénieur et Président du conseil d'administration de la Compagnie des Tramways, par un architecte inconnu. Elle est habitée par Monsieur Clausse, Ministre Plénipotentiaire, en 1924, puis par monsieur Carley et Earl Arley, en 1930. Plus tard Monsieur Drouan, marchand de tableaux parisien, l'acquière et la transforme en restaurant mondain. A une date qui n'est pas connue la villa est réaménagée en habitation. Le second étage de soubassement est une création récente qui pourrait dater du quatrième quart du 20e siècle

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1906, daté par source
Auteur(s) Auteur :
Personnalité : Foiret Anatole, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Drouan, commanditaire, attribution par source

La villa a un plan composite avec un étage de soubassement et un étage carré surmonté d'une tour rectangulaire, avec des angles arrondis, coiffée d'un belvédère. Le corps principal est couvert par une toiture à longs pans et par des croupes, en tuile plate, avec un avant-toit ; la tour, par une terrasse. Le rez-de-chaussée du corps principal est individualisé par un bossage à chanfrein ; l'étage et la tour, sont couverts d'un enduit lisse. L'entrée principale, aménagée sous un porche couvert en terrasse, est située au rez-de-chaussée, dans l'angle rentrant de la façade ouest. Du côté sud, le rez-de-chaussée ouvre sur une terrasse en surplomb supportée par des allèges, qui dissimule l'étage de soubassement. Un portique couvert par une terrasse est aménagé dans l'angle sud-est du rez-de-chaussée. Au premier étage, les fenêtres en anse de panier sont agrémentées de balcons rectangulaires et semi-circulaires. La tour est éclairée du côté sud par une serlienne. La façade nord et la distribution intérieure, ne sont pas connues. Le second étage de soubassement, plus tardif, est aménagé, du côté sud, en véranda. Les piliers du portail sont constitués d'une alternance de pierres de taille et de pierres à bossage rustique. Le jardin, en terrasses, irrégulier, est planté d'espèces exotiques (palmiers, yuccas, ...) et régionales. Le mur de soubassement qui longe la route nationale, parementé en moellon de calcaire, est couronné d'une balustrade en surplomb portée par des allèges qui simulent des mâchicoulis. La dépendance construite au nord-est de la villa n'est pas connue.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages 2 étages de soubassement, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en terrasses
Couvertures terrasse
toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier intérieur
escalier isolé
Jardins arbre isolé
Typologies plan-masse régulier, volumétrie composite, élévation sans axe, caractère éclectique
Techniques céramique
sculpture
Représentations balustre draperie cuir découpé fleur guirlande perle ordre composite colonne cartouche
Précision représentations

Les balcons et les terrasses, sont bordés de balustrades en céramique vernissée. Les colonnes du porche et du portique ont des chapiteaux composites. Les linteaux des fenêtres du rez-de-chaussée, sur la façade sud, sont surmontés de drapés et de cuirs découpés ; celles situées sur la façade ouest, de clés ornées d'une tige fleurie encadrée de guirlandes. Les trumeaux du premier étage sont ornés de panneaux rectangulaires avec un cartouche. Les façades du corps principal et de la tour sont couronnées d'une frise de denticule. La fermeture de l'avant-toit est rythmée de modillons. La cheminée est ornée d'un panneau rectangulaire entouré d'une file de perles.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent