Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa Lepetit

Dossier IA06001062 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Lepetit
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, conciergerie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : Suffia
Adresse : rue Dujardin-Beaumetz
Cadastre : 1987 AD 132

La villa est construite vers 1885 pour le parisien Léonard Lepetit. L'architecte pourrait être Joseph Bovis, installé à Beaulieu-sur-Mer. Elle est vendue vers 1905 à Ernest Corbière, parisien, qui l'agrandit et fait construire une conciergerie avec garage. L'édifice est aujourd'hui détruit, remplacé par un immeuble.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Bovis Joseph, architecte, (?), attribution par travaux historiques
Personnalité : Corbière Ernest, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Le petit Léonard, commanditaire, attribution par source

La villa a un plan et une volumétrie composites avec un sous-sol et un étage carré. Elle est couverte par deux toits en pavillon, en tuile plate mécanique. Les façades ont des travées régulières. Les étages sont hiérarchisés. Le sous-sol, indépendant, abrite quatre chambres de domestiques, un w.-c. avec un accès depuis l'extérieur, deux caves et un garde-manger. L'entrée de la villa est située au rez-de-chaussée, sur la façade ouest, sous un porche dans-œuvre Le rez-de-chaussée comprend une salle à manger prolongée par une véranda métallique couverte par un toit bombé, un fumoir et un salon ouverts sur une terrasse liée au jardin par deux escaliers droits (du côté sud), et une cuisine avec entrée indépendante, un office, un w.-c., une chambre (du côté nord). L'étage est desservi par un escalier principal tournant à retours avec jour. L'étage abrite sept chambres dont deux avec penderie et deux avec une terrasse commune (nord-est) et une salle de bains. L'accès à la villa depuis le jardin s'effectue par deux escaliers isolés. Le jardin, irrégulier et en pente, est planté d'essences d'arbres régionales et exotiques. Le projet d'agrandissement prévoit l'ajout d'un second étage. Toutes les fenêtres situées sur la façade sud sont équipées de balcons.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages sous-sol, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en pente
Couvertures toit en pavillon
toit bombé
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier isolé : escalier droit, en maçonnerie
Jardins massif d'arbres
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation sans axe, caractère éclectique
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations balustre vase
Précision représentations

Les toits sont dissimulés derrière une balustrade. Les façades sont couronnées par une frise. Le second étage aurait été couronné par une frise, puis surmonté d'une balustrade sommée de vases

Références documentaires

Documents figurés
  • Villa Lepetit [Plans de l'étage de soubassement, du rez-de-chaussée surélevé, de l'étage et dessin de la villa. Etat avant 1905.] / Dessin à l'encre sur papier, avant 1905. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

  • Projet d'agrandissement - villa Lepetit. Façade principale [Elévation sud.] / Dessin à l'encre sur calque, vers 1905. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent