Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa Hygie, puis Villa Noces d'Argent

Dossier IA06001076 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Hygie, Villa Noces d'Argent
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : Sophie
Adresse : 46 boulevard Edouard-VII
Cadastre : 1987 AB 6

La villa Hygie est construite vers 1905. L'architecte pourrait être Joseph Bovis, de Beaulieu-sur-Mer. Elle est vendue en 1925 à monsieur Dubarry qui la renomme Noces d'Argent.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Bovis Joseph, architecte, (?), attribution par travaux historiques

La villa a un plan et une volumétrie irréguliers. Elle est formée d'un corps principal en L de deux étages carrés et un étage de combles éclairé par des lucarnes. Celui-ci est cantonné du côté est par une tour rectangulaire de trois étages carrés, couverte par un toit en pavillon, et du côté sud, par un oriel montant de fond, polygonal, d'un étage, couvert par une terrasse bordée d'une balustrade. Les fenêtres exposées au sud ont des balconnets et un balcon. L'entrée principale à l'ouest, aménagée au premier étage sous un porche dans oeuvre, est précédée d'un escalier extérieur droit. Le rez-de-chaussée abrite une salle de billard (aile), deux chambres de domestiques, une salle à manger pour domestiques, un w.-c., une cave et une cuisine avec office. Le premier étage se compose d'un salon ouvert côté sud-ouest sur une véranda par une baie libre encadrée de colonnes (corps principal) et du côté sud-est sur une salle à manger avec office. La partie nord abrite un bureau, une chambre et un w.-c., séparés par un couloir. Le deuxième étage comprend quatre chambres dont une avec terrasse (côté sud-ouest), un w.-c., une salle de bain et un cabinet de toilette situés aux extrémités d'un couloir transversal. Cette distribution est reprise dans l'étage de comble, sans la terrasse. La circulation entre les étages s'effectue par un escalier intérieur, tournant à retours sans jour, suspendu. Le jardin, en terrasses, a une superficie de 1400 mètres carrés.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en terrasses
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit en pavillon
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour, suspendu
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Jardins arbre isolé
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
Techniques peinture
sculpture
Représentations ornement végétal balustre colonne
Précision représentations

Les façades sont ornées d'une frise peinte formée de motifs végétaux, située au niveau de l'entablement. L'escalier extérieur, les balcons et balconnets et la terrasse sont bordés d'une balustrade. La baie de communication entre le salon et la véranda est encadrée de colonnes.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • [Elévation sud et coupe est-ouest.] / Bovis Joseph (?, architecte), Dessin à la plume, 1er quart 20e siècle. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

  • Villa Hygie [Plans du rez-de-chaussée, du premier étage, du deuxième étage, de l'étage de combles et dessin en perspective.] / Bovis Joseph (?, architecte) , Dessin à la plume, 1er quart 20e siècle. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

    Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer : non coté
  • [Villa Hygie] / Tirage photographique noir et blanc, vers 1910. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent