Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa Casa del Monte, puis Villa Belle-Fleur, actuellement Villa Allegria

Dossier IA06001051 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Casa del Monte, Villa Belle-Fleur, Villa Allegria
Parties constituantes non étudiées conciergerie, jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : Canderquet
Adresse : 24 chemin des Myrtes
Cadastre : 1987 AB 125, 182, 183, 187, 188

La villa Casa del Monte et sa conciergerie sont construites en 1890, au milieu d'un parc de 2,5 hectares, pour l'ingénieur anglais James Livesey, par l'architecte niçois Aaron Messiah. La villa est vendue en 1905 au prince de Hohenlohe qui l'appelle Belle-Fleur. En 2000 la villa et le jardin ont été entièrement remaniés.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1890, daté par source
2000, daté par source
Auteur(s) Auteur : Messiah Aaron,
Aaron Messiah (1858 - 1940)

Architecte niçois, il s'établit dans sa ville natale à partir de 1884. Proche de l’aristocratie hivernante, il bâtit plusieurs villas en exploitant un large répertoire stylistique : Renaissance italienne, néo-classicisme. A partir de 1910, son fils Gaston devient son collaborateur. Dans les années 1920,ils adoptent un style plus épuré en ligne avec l'Art déco (intérieur du Casino municipal de Nice, aujourd'hui détruit). Il collaboration, plusieurs à plusieurs projets d'immeubles dans le centre-ville niçois (Les Palmiers au 9, rue Frédéric Passy en 1928, et le Palais Alphonse Karr à l’angle de la rue Rossini en 1936).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Livesey James, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Hohenlohe, prince de, commanditaire, attribution par source

La villa a un plan régulier. Elle est constituée d'un corps principal rectangulaire avec un étage et un sous-sol, couvert en terrasse. Celui-ci est bordé du côté ouest par une tour carré couronnée d'un belvédère couvert par un toit en pavillon (aujourd'hui disparu) et du côté est, par une véranda de plan en L , couverte par une terrasse d'agrément. L'entrée de la villa est aménagée dans le rez-de-chaussée de la tour. La façade sud, ordonnancée, est axée sur un portique semi-circulaire couvert en terrasse. Le rez-de-chaussée est souligné par un enduit en tables. Au premier étage, les fenêtres ont des balconnets. Le belvédère est éclairé de chaque côtés par une travée rythmique constituée de fenêtres en plein cintre. La conciergerie en rez-de-chaussée et le portail sont traités dans le style de la villa. Le jardin, à l'anglaise, est composé de bosquets constitués d'essences locales et exotiques et de parterres fleuris, contournés par des allées sinueuses.

Murs enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages sous-sol, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées, jardin en pente
Couvertures terrasse
toit en pavillon
Escaliers escalier intérieur
Jardins massif d'arbres, arbre isolé
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations balustre colonne ordre corinthien fronton vase
Précision représentations

Le porche semi-circulaire et la véranda sont formés de colonnesà chapiteaux corinthiens. Au premier étage, les fenêtres ont des balconnets et sont surmontées de frontons triangulaires. Les portes-fenêtres situées dans l'axe des façades sont encadrées de colonnes corinthiennes adossées et surmontées d'un entablement puis d'un fronton semi-circulaire. Les façades sont couronnées par une épaisse corniche soulignée par une frise de modillons. Les terrasses du porche, de la véranda et du toit sont bordées de balustrades surmontées de vases.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue d'ensemble avec le portail et la conciergerie au premier plan, depuis le sud, vers 1900.] / Tirage photographique noir et blanc, vers 1900. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent