Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Villa Anna, puis Villa Vanna

Dossier IA06001019 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Villa Anna, Villa Vanna
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées conciergerie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : Canderquet
Adresse : 4, 4 bis boulevard Edouard-VII
Cadastre : 1987 AB 148, 149, 150

La villa et la conciergerie sont construites en 1898, par l'architecte niçois Aaron Messiah, pour le parisien Gouttenoire de Toury, président du Cercle des hivernants de Beaulieu. En 1925, la demeure, acquise par l'anglais Francis Thomas qui exploitait au Royaume-Uni des mines de charbon, est renommée Villa Vanna. A une date qui n'est pas connue la villa a été divisée en appartements.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1898, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Messiah Aaron, architecte, attribution par source
Personnalité : Gouttenoire de Toury, commanditaire, attribution par source

La villa a un plan rectangulaire avec un avant-corps du côté sud-est. Elle comporte un sous-sol et un étage carré. Elle est couverte par une toiture à longs pans à croupes, en tuile plate mécanique, avec un avant toit. Les étages sont hiérarchisés. Le sous-sol abrite la cuisine et des pièces de services. Le rez-de-chaussée, consacré à la réception, abrite un grand salon aménagé dans l'axe d'une terrasse (au centre), un petit salon et une salle à manger disposés en enfilade (côté ouest), un office et une chambre de domestique (côté nord). L'entrée, située sur l'avant-corps est aménagée sous un porche dans-œuvre, qui ouvre dans l'axe d'un vestibule desservant l'escalier de maîtres en fond. La circulation entre les étages s'effectue par un escalier de service et un escalier de maîtres, tournants à retours avec jour, mitoyens. Le premier étage abrite quatre chambres avec salles de bains privatives, deux w.-c., et quatre chambres de domestiques, au nord, séparées par un couloir. Le second étage se compose de cinq chambres dont deux ouvertes sur une loggia commune, trois avec salles de bains privatives, et un w.-c. (côté sud), séparées par un couloir de la partie réservée au domestiques qui comprend quatre chambres et un w.-c. (côté nord). Les fenêtres orientées au sud, des pièces du premier étage ont toutes des balcons, celles du second étage, un balcon et des balconnets. Le sous-sol est individualisé par un parement en faux (?) appareil de pierre de taille. L'axe de la façade sud, est souligné au premier étage par une niche en cul-de-four, et au second étage, par la loggia. Le bâtiment réservé aux communs est construit en bordure de route dans le style de la villa. Le jardin, en pente, est planté de pins.

Murs enduit
enduit d'imitation
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique
Étages sous-sol, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en pente
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
escalier intérieur : escalier tournant, suspendu
Jardins arbre isolé, massif d'arbres
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations remanié
Techniques sculpture
peinture
céramique
Représentations balustre colonne ordre corinthien ordre ionique cuir découpé feuillage femme ornement végétal
Précision représentations

La terrasse en terre plein, les balconnets et les balcons sont bordés de balustrades en céramique vernissée de couleur turquoise. Les colonnes qui encadrent le porche dans-œuvre ont des chapiteaux corinthiens, celles qui rythment la loggia et qui encadrent la porte-fenêtre située sur l'avant-corps, au deuxième étage, ont des chapiteaux ioniques. La niche en cul-de-four abrite une statue en pied de divinité féminine. Les linteaux des baies du rez-de-chaussée exposées au sud et la frise qui sépare les deux étages, sont formés de cuirs découpés. Les allèges des balcons sont ornées de feuillages. Les entablements de la villa et de la conciergerie sont soulignés par une frise peinte d'ornements végétaux.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue d'ensemble depuis le sud, vers 1995.] / Tirage photographique couleur, vers 1995. Musée Berlugan, Beaulieu-sur-Mer, non coté.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent