Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature dite Chalet Beau-Site

Dossier IA06001500 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Appellations Chalet Beau-Site
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Villefranche-sur-Mer
Lieu-dit : Malariba
Adresse : avenue Léopold-II
Cadastre : 1980 AO 230

La villa est construite vers 1910 par un architecte inconnu. Les vérandas situées à l'étage de soubassement et au rez-de-chaussée pourraient avoir été ajoutées ultérieurement, à une date qui n'est pas connue.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Auteur :

La villa a un plan composite constitué d'un corps de bâtiment rectangulaire avec un volume en décrochement du côté ouest, et d'une tour carrée adossée à l'angle nord-ouest. Le corps principal a un étage de soubassement avec une entrée indépendante et un étage carré, couverts par des toits à longs pans. Lla tour a deux étages carrés couverts par un toit en pavillon. La toiture est en tuile plate et a un avant-toit. La façade sud du corps principal a trois travées et est ordonnancée, les autres façades ont des travées régulières. L'étage de soubassement, entièrement vitré du côté sud, est couvert par une terrasse. L'axe de la façade sud est souligné par un avant-corps en pignon. Cet avant-corps ouvre au rez-de-chaussée sur une véranda, et à l'étage, sur un balcon desservi par deux portes-fenêtres jumelles, en arcs brisés. Ces deux portes-fenêtres sont surmontées d'un oculus percé dans l'axe du pignon. Cet avant-corps est encadré, au rez-de-chaussée, de portes-fenêtres rectangulaires, rehaussées d'un linteau supporté par des consoles chantournées et équipées de persiennes à rabat, et à l'étage, par des fenêtres rectangulaires soulignées par un encadrement mouluré. Le second étage de la tour est éclairé du côté sud par des fenêtres jumelles en plein cintre, et sur les autres façades, par des oculi. Le décor est essentiellement porté sur la façade sud. Les angles de cette façade et de l'avant-corps sont soulignés par des chaînages. La façade nord et la distribution intérieure ne sont pas connues. Le jardin, en terrasses, se développe du côté est. Il est soutenu par un mur parementé en moellon, au centre duquel est percée une porte qui donne accès, à partir de l'avenue, au jardin et à la villa, par un escalier droit en maçonnerie.

Murs verre
enduit
maçonnerie
moellon
Toit tuile plate mécanique, ciment en couverture
Plans jardin irrégulier
Étages étage de soubassement, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée, jardin en terrasses
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit conique
Escaliers escalier intérieur
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation avec axe, caractère éclectique
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations balustre pilastre
Précision représentations

Les terrasses et le mur de soutènement du jardin sont bordés de balustrades. Le premier étage sur la façade sud est encadré de pilastres.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent