Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de villégiature de négociant dite Villa Helvétia, puis cité ouvrière dite Lotissement Penarroya

Dossier IA13001312 inclus dans quartier de la Falaise réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

  • maisons
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque

Façade en pierre de taille soigneusement ordonnancée, exceptionnelle pour une maison dans ce secteur. Les transformations du 20e siècle sont similaires à celles effectuées à la Villa Miramar (Référence IA13001169).

Genre de négociant
Précision dénomination maison de villégiature
Appellations Villa Helvétia, Lotissement Penarroya
Parties constituantes non étudiées bergerie, terrasse en terre-plein, jardin, maison, éolienne, bassin, pigeonnier, escalier indépendant, mur de clôture, volière, garenne, poste d'affût
Dénominations maison, cité ouvrière
Aire d'étude et canton Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier de la Falaise
Adresse : 84, 98 à 102 chemin de la Nerthe
Cadastre : 1978 Estaque O 107, 108, 101, 103, 104, 76

La Villa Helvétia est située sur la partie du domaine de Château Fallet acquise en 1832 par François Rolland, marchand d'alun. Sur le terrain, n'était alors construite qu'une bergerie (18e siècle ?) aujourd'hui disparue. François Rolland fait construire maisons de maître et de paysan, cellier, remise, loges à cochon. En 1849, ses fils vendent la propriété qui ne s'étend plus que sur trois hectares quatre-vingt six ares de part et d'autre de la voie ferrée nouvellement construite, à deux beaux-frères, marchands-merciers domiciliés 13, rue de la Pyramide au centre-ville, Honoré Sauve et Jean Bourrely.

En 1878, Honoré Sauve, devenu fabricant de coffre-fort échange la propriété avec Gustave Rey, négociant, contre un immeuble de cinq étage au boulevard National et une soulte. La propriété, amputée des terrains au-delà de la voie ferrée, comprend alors, outre les maisons de maître et de fermier, une garenne, un poulailler, une volière, un poste à feu, une terrasse plantée d'arbres fruitiers et d'arbres d'ornement. Un bateau de pêche ancré dans le port de l'Estaque complète le lot. Gustave Rey semble avoir accru les constructions puisque les matrices cadastrales de 1883 et 1884 mentionnent un accroissement de dix-huit à trente fenêtres, à moins qu'elles n'entérinent des modifications faites précédemment.

Le nom de Villa Helvetia semble n'apparaître qu'au 20e siècle, notamment lors de la vente Grenouillet à la Société Penarroya en 1918. Celle-ci divise la maison en plusieurs logements et fait construire dans le parc quatre maisons jumelles soit en 1945-1946 (source orale) soit en 1951 (cadastre).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 18e siècle , (détruit)
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur :
Personnalité : Rolland François, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Rey Gustave, commanditaire, (?), attribution par source
Personnalité : Sauve Honoré, commanditaire, (?), attribution par source

La maison est établie sur une terrasse en surplomb du chemin de la Nerthe, accessible par un escalier à double volée sous lequel subsiste une fontaine en rocaille. Maison de maître de plan rectangulaire, dont seule la façade antérieure est percée. Un oculus sur le mur pignon. Elévation ordonnancée à décor architecturé avec travées centrales. Grand cèdre dans le jardin. Vestige d'éolienne.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier isolé
Jardins rocaille de jardin
Typologies bastide marseillaise, rocaille en ciment
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations lion rinceau pilastre fronton tête homme
Précision représentations

Lion : décor de la porte d'entrée. Décor de façade architecturé avec pilastre, fronton courbe, tête d'homme de profil.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Vente d'une propriété de Rolland à Bourrelli et Sauve à l'Estaque (Marseille), 1849. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 383 E 275.

  • Vente de parcelles à l'Estaque Marseille, par Talabot à Bourrelli et Sauve, 1853. (notaire Giraud, Alexandre Joseph). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 383 E 283

  • Vente d'une parcelle (à l'Estaque, Marseille) par Jean-Baptiste Maunier à Honoré Lazare Sauve et VVe Bourrely, 1857. (notaire Giraud). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 383 E 291

  • Vente d'un terrain (à l'Estaque, Marseille) par Honoré Lazare Sauve à Joseph Polycarpe Milan, 1858. (notaire Giraud). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 383 E 292

  • Vente d'une propriété rurale à l'Estaque (Marseille) par Sauve à Antoine Puget, 1858. (notaire Giraud). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 383 E 292

    (vraisemblablement parc F 463 et 464)
  • Echange de propriété entre Rey et Sauve à l'Estaque (Marseille), 1878. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 4093.

    transcription hypothécaire n°31
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Sauve (hoirie) à Chauffert et Gabert, 1880. (notaire Taxil-Fortoul). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 373 E 589

  • Vente d'une propriété de Rey à Grenouillet à l'Estaque (Marseille), 1892. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5255.

    transcription hypothécaire n°24
  • Vente par licitation de la propriété Grenouillet à l'Estaque (Marseille), 1918. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 6069.

    transcription hypothécaire n°1
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Etat de section 1827. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1840

    parcelles 921/922, compte 36 : Lzare Baudouin
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 5621 - Bourrely Jean
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1882-1912. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1849 à 1852

    case 1293 - Rey Gustave, augmentation
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1910- 1945. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1863 à 1867

    case 934 - Grenouillet Eugène puis Société minière et mettaluurigique Penarroya
  • Cadastre rénové de la ville de Marseille. Quartier de l'Estaque, 1955- 1973. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille

    parcelles 074-75-76 puis division après 1972
Documents figurés
  • Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et a la Méditerranée. Ligne de Miramas à l'Estaque. Plan parcellaire des terrain à acquérir dans la traversée de la commune de Marseille sur une longueur de 3585m 33. Dressé le 6 mars 1907 par A Delaly ingénieur de la compagnie. [Détail : du chemin de Piches au Vallat de Farrenc] /tirage de Dessin surchargé, échelle 1/1000. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 9 S 5/5.

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 9 S 5/5
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie