Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

lotissement concerté

Dossier IA84000369 réalisé en 1968

Fiche

DESCRIPTION

1. Situation et composition d'ensemble

Les "maisons neuves" sont deux bâtiments longs de 34,5 m encadrant la rue à laquelle elles ont donné leur nom. Seul le bâtiment du côté sud est pratiquement intact ; l'autre semble inachevé et a même été partiellement détruit dans la partie centrale.

L'ensemble, orienté du sud-ouest au nord-est, forme le centre d'un lotissement de plan régulier, dans le quartier de la bourgade qui s'étend à l'ouest de la rue du Faubourg de Très et de la rue Sous l'Eglise. Une légère dénivellation vers le sud-est dégage plusieurs assises de soubassement des façades latérales du bâtiment sud.

2 . Matériaux et leur mise en œuvre

L ' ensemble des deux bâtiments est construit en blocage irrégulier destiné à être crépi. Chaînes d'angles et chambranle sont appareillés en calcaire coquillier jaune grossier, noirci par les intempéries.

3. Parti général, plan, coupes et élévations intérieures

Le lotissement se compose de deux corps de bâtiments parallèles séparés par une rue de 4,20 m de largeur. Ils devaient tous deux être mitoyens sur leurs façades postérieures.

Corps de bâtiment sud. Elévation antérieure nord. Vue d'ensemble prise de l'est.Corps de bâtiment sud. Elévation antérieure nord. Vue d'ensemble prise de l'est.

- Corps de bâtiment sud

De plan rectangulaire orienté au nord-ouest, il se compose de six sections séparées par des refends, réparties régulièrement au rez-de-chaussée et aux deux étages :

- deux sections latérales orientées à l'est et à l'ouest ouvrant sur les deux façades en retour.

- quatre sections symétriques groupées au centre et desservies deux à deux par les deux cages d'escaliers accessibles par les deux seules portes de la façade antérieure. Chacune de ces sections comprend un appartement de deux pièces à chaque étage, distribuées en profondeur : une cuisine en façade (avec évier et cheminée) et une pièce noire à l'arrière. Les deux appartements situés aux deux angles de la façade antérieure n'ont pas de pièce noire. Dans les sections centrales, deux des appartements ont un débarras situé derrière la cage d'escalier.

Les deux escaliers, identiques, sont à deux volées droites de neuf marches, parallèles et de sens contraire, à retour à gauche, séparées par un mur d'échiffre évidé pour constituer une rampe à chaque volée. L'entrée des appartements s'ouvre de part et d'autre de chaque palier.

Une volée supplémentaire monte dans une sorte de mezzanine éclairée au sud au-dessus des toits des parcelles voisines.

- Corps de bâtiment nord

Inachevé, semble-t-il, il ne conserve que son rez-de-chaussée reconnaissable à ses chaînes d'angles et à ses baies qui correspondent exactement à celles du bâtiment sud.

Transformé, surélevé et détruit dans sa partie centrale, il ne conserve que les éléments de sa façade antérieure.

4. Élévations extérieures

- Corps de bâtiment sud

- Façade antérieure

Stricte façade ordonnancée comprenant huit travées de baies en segment, encadrées d'un chambranle, réparties sur trois niveaux. Deux chaînes d'angles, marquée d'un bossage à hauteur d'appui de chaque étage l'encadrent.

Le premier niveau percé à l'origine de deux portes alternant avec six fenêtres groupées deux à deux a été fortement transformé.

Les deux autres niveaux, le troisième moins haut que le second, sont presque intacts. Une fenêtre supplémentaire, murée, s'ouvrait à droite de la première du deuxième niveau. Trois groupes de deux pierres d'écoulement des éviers, de forme semi-cylindrique, sont disposées entre les première et deuxième, quatrième et cinquième, septième et huitième travées aux deux étages, avec un léger écart dans leur aplomb pour faciliter l'écoulement de l'eau ; un seul bec, semi-cylindrique mais horizontal, subsiste au premier niveau entre la septième et la huitième travées.

Corps de bâtiment sud. Façade antérieure nord. Troisième niveau. Pierres d'évier.Corps de bâtiment sud. Façade antérieure nord. Troisième niveau. Pierres d'évier.

Les chambranles des fenêtres du troisième niveau sont accolés à la génoise à trois rangs.

- Façade latérale gauche est

Cette façade de deux travées ne conserve que les fenêtres des étages, identiques aux précédentes. Le premier niveau est refait.

- Façade latérale droite ouest

Sa disposition est identique à la précédente, mais elle est entièrement conservée : le premier niveau est percé de deux portes inégales, l'une identique à celles de la façade antérieure, l'autre, de même forme, mais plus haute et plus large. Une pierre d'évier subsiste à droite de chaque niveau (celle du rez-de-chaussée très abîmée).

Le corps de bâtiment ayant sans doute été accolé, au sud, à un bâtiment préexistant, la chaîne d'angle de côté droit, n'existe qu'à hauteur du troisième niveau au-dessus d'un collage visible sur toute la hauteur du deuxième niveau.

- Corps de bâtiment nord

Seule sa façade antérieure, sans doute conçue comme identique à celle de l'autre bâtiment, conserve ses baies.

5 . Comble et couverture

Comble en appentis au nord, avec deux croupes. Charpente non équarrie ; voligeage complété par des carreaux de terre cuite.

Couverture de tuiles creuses. Corps de bâtiment sud. Charpente. Détail de la croupe nord-ouest.Corps de bâtiment sud. Charpente. Détail de la croupe nord-ouest.

6 . Distribution intérieure

Cet immeuble destiné à des logements très ordinaires ne possède aucun décor. Seuls quelques éviers en pierre sont en place.

Parties constituantes non étudiées immeuble à logements
Dénominations lotissement concerté
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : La Tour-d'Aigues
Adresse : Maisons-Neuves
Cadastre : 1939 H 616 A 623 ; 1837 H 150 A 152

Lotissement du 18e siècle, aux confins du faubourg, sans doute destiné à la population ouvrière de la Tour-d'Aigues nombreuse à cette époque

Période(s) Principale : 18e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Ensemble de 2 immeubles de part et d'autre de la rue, l'un entier, l'autre probablement inachevé et partiellement détruit ; long corps de bâtiment divisé en 8 sections desservies deux à deux par des escaliers rampe sur rampe ; élévations ordonnancées à travées alternées de baies segmentaires et de gargouilles d'évier

Murs molasse
enduit
moellon
Toit tuile creuse
Plans plan symétrique
Étages 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures appentis
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Sauze Elisabeth