Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
chapelle Saint-Sébastien

Le mobilier de la chapelle Saint-Sébastien

Dossier IM05003031 réalisé en 1984

Fiche

Parties constituantes non étudiées croix, luminaire d'applique d'église, estampe, bâton de procession, banc, reliquaire, vantail, lutrin, bénitier, croix d'autel, chandelier, encensoir, calice, exposition
Aire d'étude et canton Briançon
Localisation Commune : Briançon
Lieu-dit : Mas de Blais
Auteur(s) Auteur : Turgis, dit(e) Maison Turgis,
Turgis , dit(e) Maison Turgis

Maison Turgis : imprimeur-éditeur parisien, spécialisée dans les images pieuses ; dates d'activité : vers 1820-1923.

Entreprise fondée vers 1820 par Jean-Baptiste Turgis ; reprise à sa mort, en 1825, par son fils Pierre Louis Auguste Turgis dont l'épouse reprend l'entreprise à la mort de Pierre Louis Auguste (Turgis Veuve ou Turgis Vve sur les estampes). En 1855, les deux fils de la veuve Turgis Almire Auguste Turgis Aîné et Louis-Auguste Turgis Jeune s'associent un temps, mais très vite c'est Turgis Jeune qui prend seul la direction (Turgis Jeune sur les estampes). Enfin, en 1887, ce sont les deux fils de Louis (Turgis L. et Fils) qui prennent la suite et deviennent, en 1896, "éditeurs pontificaux". La maison ferme en 1923.

Chaque changement de propriétaire est l'occasion d'un déménagement : Jean-Baptiste puis son fils sont installés rue Saint-Jacques, la veuve Turgis fait construire rue Serpente, Louis, rue des Ecoles (il crée également une succursale à New-York), les frères Turgis, rue Saint-Placide.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Desvignes-Mallet Chantal - Marciano Florence