Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé

le mobilier de la chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé

Dossier IM04000880 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées culot, autel, gradin d'autel, tabernacle, bénitier, confessionnal, armoire de sacristie, lustre d'église, luminaire d'applique d'église, veilleuse du saint sacrement, canon d'autel, chandelier d'autel, bouquet d'autel, clochette d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, pupitre-thabor, sonnette d'autel, patène, ciboire, réserve à eau baptismale, encensoir, navette à encens, seau à eau bénite, goupillon, bannière de procession, croix de procession, lanterne de procession, croix, ex-voto, statue-reliquaire, tour d'autel, chape, chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, bâton de bedeau, estampe, chandelier, statue, peinture monumentale, cloche, autel, antependium, gradin d'autel, tabernacle, retable, tableau d'autel, chaire à prêcher, clôture de choeur, confessionnal, lutrin, canon d'autel, chandelier d'autel, croix d'autel, vase d'autel, calice, ciboire, buste-reliquaire, statue, tableau, chape, chasuble, dalmatique, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, burettes, bassin à burettes
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Localisation Commune : Soleilhas

Les autels de sainte Anne et de saint Barnabé sont démolis en 1708. Mentionnés en 1708 : sept beaux antependia, dont un de cuir doré, une statue en marbre blanc dans la chapelle du Rosaire, le tableau de la Mort de saint Joseph, usé. Mentionnés en 1722 et 1745 : tabernacle, gradins et retable en bois doré pour le maître-autel, six grands chandeliers et deux anges porte-flambeau en bois doré, deux bustes-reliquaires (saintes Déodate et Vincente, saints Prosper et Bégnine, encore mentionnés en 1785) ; dans la chapelle du Rosaire : un tableau, une niche dorée et une belle statue de la Vierge et de l'Enfant Jésus, deux anges porte-flambeau en bois doré ; dans la chapelle de saint Joseph : un tableau avec cadre de plâtre peint. Le buste-reliquaire de saint Barnabé est cité en 1775 et une statue s'y ajoute en 1785. Tout au long du 18e siècle, sont mentionnés les vases sacrés en argent et de nombreux ornements, souvent en soie voire en brocard. Les meubles sont en noyer. Au 19e siècle, les trois autels étaient en bois peint jusque vers 1870. Huit statues sont répertoriées en 1866, treize en 1870, onze en 1884.

Auteur(s) Auteur : Baptiste Jean, fondeur de cloches
Auteur : Becquet Frères, lithographe
Auteur : Bouasse-Lebel, éditeur
Auteur : Dumont & Lelièvre,
Dumont & Lelièvre

En 1861, la maison Chapelain est fondée aux Andelys (Eure). En 1874, elle est rachetée par Lelièvre et Dumont. Dumont meurt en 1888. Vers 1905, la fabrication subit un arrêt sensible mais perdure. Pendant la première Guerre mondiale, la fabrication d'harmonium cesse au profit de celle d'accessoires pour l'armée, elle reprend après la guerre. L'entreprise cesse son activité en 1957.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
facteur d'harmonium
Auteur : Favier, dit(e) Branche parisienne,
Favier , dit(e) Branche parisienne

Pierre-Henry (né en 1809) exerce à Paris à partir de 1847 et probablement jusqu'en 1870 ; poinçon : Favier soutenu et sommé d'une burette encadrée par deux grains de remède.

Même poinçon utilisé par son fils Louis-Marie, actif à partir de 1871-72 jusqu'en 1921.

Joseph Favier, actif à Toulouse, poinçon : losange horizontal chargé de FAVIER en toutes lettres sommé et soutenu par une burette avec anse encadrée de deux grains de remède


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Lemercier, imprimeur
Auteur : Manche, peintre
Auteur : Meunier Chr. J., éditeur
Auteur : Rosina Dominique, fondeur de cloches
Auteur : Roux et Bourdin,
Roux et Bourdin

Orfèvres à Lyon.

Poinçon insculpé vers 1836, biffé vers 1861.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Annexes

  • Liste du mobilier de la chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé de Soleilhas

    Liste du mobilier étudié

    ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins d'autel, tabernacle)

    tableau d'autel: Apothéose de saint Barnabé, cadre

    tabernacle

    tableau d'autel: La Mort de saint Joseph

    tableau d'autel: La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman

    ensemble des fonts baptismaux (fonts baptismaux, croix, statue: Christ en croix)

    fontaine de sacristie

    meubles de sacristie

    ensemble de 2 couronnes de lumières (style néo-roman)

    ensemble de 4 bouquets d'autel

    ensemble de 3 canons d'autel (n° 1)

    ensemble de 3 canons d'autel (n° 2)

    ensemble de 6 chandeliers d'autel (n° 1)

    ensemble de 6 chandeliers d'autel (n° 2)

    ensemble de 2 chandeliers d'autel, vases-bouquets d'autel

    ensemble croix d'autel et 6 chandeliers d'autel

    croix d'autel, reliquaire de la Vraie Croix

    pupitre d'autel

    calice et patène

    calice (nO 1)

    calice (n° 2)

    ostensoir

    encensoir

    plat de quête

    tronc à quêter, statuette: Enfant de choeur

    bannière de procession (?) de Jeanne d'Arc

    croix de la Passion

    chemin de croix

    croix de procession (n° 1)

    croix de procession (n° 2)

    ensemble de 2 ex-voto (oeufs d'autruche)

    ensemble de 2 couronnes de statues

    reliquaire-monstrance de saint Barnabé

    reliquaire-monstrance de sainte Agathe

    statue-reliquaire (petite nature) : Saint Barnabé

    statue-reliquaire (demi-nature) : Saint Barnabé?

    statue-reliquaire (statuette) : Sainte Déodate

    statue-reliquaire (demi-nature) : Sainte Marie-Madeleine

    coffre-fort (n° 1)

    coffre-fort (n° 2)

    tour d'autel

    conopée

    pavillon de ciboire

    ensemble de vêtements liturgiques: chape, chasuble, 2 dalmatiques, étole, 3 manipules, bourse de corporal, voile de calice (ornement doré)

    ensemble de vêtements liturgiques: chape, chasuble, étole, manipule, voile de calice (ornement violet ou rouge)

    ensemble de vêtements liturgiques n° 1 : chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice (ornement rouge)

    ensemble de vêtements liturgiques n° 2 : chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice (ornement vert)

    ensemble de vêtements liturgiques: chasuble, étole, manipule, bourse de corporal (ornement noir) ensemble de vêtements liturgiques: chasuble, étole, voile de calice (ornement noir)

    armoire, tronc

    ensemble de 3 fauteuils

    groupe sculpté (petite nature) : L'Education de la Vierge

    ensemble de 2 statues, chandeliers d'autel (en pendant) : Anges porte-flambeau

    ensemble de 2 statues (petite nature) : Notre-Dame-de-Lourdes ; Saint Joseph portant l'Enfant Jésus

    statue (petite nature) : Le Sacré-Coeur

    statue (petite nature) : Saint Antoine de Padoue

    statue (petite nature) : La Vierge à l'Enfant

    tableau: L'Adoration des bergers

    tableau : Saint Pierre

    tableau: La Vierge intercédant auprès du Christ ressuscité en faveur des âmes du purgatoire

    Liste du mobilier non étudié

    CULOT

    Déposé. Plâtre: peint polychrome. Décor de feuillages à crochets.

    2e moitié 19e siècle.

    AUTEL; GRADINS D'AUTEL (2); TABERNACLE de saint Joseph

    Chapelle de saint Joseph. Marbre veiné gris clair. Formes droites, sauf extrémités du deuxième gradin galbées. Décor de tables en réserve cernées de peinture dorée. Monogramme SJ dans un cercle, sur l'autel; croix à extrémités tréflées sur le battant du tabernacle. L'ensemble a été cassé par l'effondrement de la voûte, dans les années 1960.

    3e quart 19e siècle (entre les visites pastorales de 1866 et 1870).

    AUTEL; GRADINS D'AUTEL (2) de la Vierge

    Chapelle de la Vierge. Analogues aux précédents. Marbre veiné gris clair. Formes droites, sauf extrémités du deuxième gradin galbées. Décor de tables en réserve cernées de peinture dorée. Monogramme MA dans un cercle, sur l'autel; feuille d'acanthe en demi relief, peint doré, aux extrémités du deuxième gradin.

    3e quart 19e siècle (entre les visites pastorales de 1866 et 1870).

    BENITIER

    Sous la tribune. Base de plan carré et fût en balustre, en calcaire gris moyen, vasque de plan ovale en calcaire beige rosé (analogue à la pierre de La Turbie), cimentée.

    19e siècle.

    CONFESSIONNAL

    Sous la tribune. Deux loges seulement. Bois blanc peint en marron et en jaune dans la loge du prêtre. Agenouilloirs et prie-Dieu en bois résineux. Plaques métalliques perforées, volets pleins coulissant sur tasseaux.

    19e siècle.

    ARMOIRE DE SACRISTIE

    Bois résineux peint en marron. Deux battants à deux panneaux superposés; coupes d'onglet. Un grand panneau par côté. Traverse inférieure chantournée. Deux entrées de serrure en fer forgé découpé. Bois très vermoulu.

    19e siècle.

    LUSTRES D'EGLISE (2)

    Laiton doré, estampé, verre soufflé, pampilles. H = 150 environ. Une couronne porte six bougeoirs sur bras; au-dessous, deux autres couronnes reliées par des guirlandes de pampilles et une boule de verre en amortissement. Au-dessus; six éléments en verre soufflé, en balustre et des chaînes à pampilles. Décor d'anges et d'ostensoirs.

    3e quart 19e siècle (avant 1870)

    LUSTRE D'EGLISE

    Bronze doré, décor en relief, vasque tronconique et petite couronne secondaire pour lampe à huile disparue. Motifs de palmettes, demi-palmettes, feuillages en volutes sur les porte bougies.

    19e siècle.

    LUMINAIRE D'APPLIQUE D'EGLISE; VEILLEUSE DU SAINT SACREMENT

    Choeur. Potence en fer forgé à laquelle est suspendue une chaîne composée de S en fers carrés. Une suspension formée d'un cercle métallique, accroché à trois chaînettes aux anneaux circulaires, y est fixée au moyen d'un petit couvercle en dôme. La lampe a été remplacée par une lampe à pétrole en céramique rouge, à décor floral en léger relief. H = 95.

    2e moitié 19e siècle.

    OBJET DE FONCTION NON IDENTIFIEE

    Petite plaque de tôle incurvée, à bord supérieur cintré et festonné, peinte. Assomption au-dessus d'un phylactère portant l'inscription: PARse DE SOLEILHAS, en bleu sur fond jaune et la date 1857, en noir.

    Milieu 19e siècle.

    CANONS D'AUTEL (3) n° 1

    Lithographies bleu et or. Les trois textes sont reliés par un encadrement chantourné à bordure dorée et décor d'arabesques blanches sur fond bleu. Au sommet, petit Calvaire polychrome dans un encadrement trapézoïdal à bord chantourné. H = 47,5, la = 57,5. Cadre: baguettes plates en noyer. Inscription en bas à droite sur le grand canon: CHR. J. MEUNIER ED. A FONTAINE (RHONE).

    2e moitié 19e siècle.

    CANONS D'AUTEL (3) n° 2

    Lithographies. Petite Cène polychrome sur le canon d'autel central, décor néo-gothique bleu. H = 49, la = 59. Cadre: baguettes plates en noyer. Couleur passée, verre disparu.

    2emoitié 19e siècle.

    CHANDELIERS D'AUTEL (6) n°1

    Bronze. Pied triangulaire à découpe chantournée, tige en balustre de plan circulaire à collerettes lisses. Ensemble presque identique à celui de l'autel de saint Joseph (notice IM04000980), à l'exception de la tige. H =55.

    19e siècle.

    CHANDELIERS D'AUTEL (6) ; CROIX D'AUTEL

    Bronze. Pied triangulaire à découpe chantournée, tige en balustre de plan circulaire à collerettes lisses. Ensemble identique au précédent, mais plus petit.

    19e siècle. .

    CHANDELIERS D'AUTEL (6) n° 2

    Bronze doré. Trois petits pieds griffus. Décor en relief. Bustes du Christ, de saint Joseph et de la Vierge dans des médaillons ovales perlés, au-dessus d'un cartouche à cabochon; tige cannelée.

    19e siècle.

    CHANDELIERS D'AUTEL (2)

    Bronze doré. Pied de plan triangulaire sur trois petites boules aplaties. Tige en balustre à partie supérieure piriforme. Collerette lisse; broche. H = 23.

    19e siècle.

    CHANDELIERS D'AUTEL (4); BOUQUETS D'AUTEL

    Laiton estampé, détails émaillés (fleurs sur le pied). Pampres, épis et lys, pied à décor de feuillage néo médiéval. H = 100.

    19e siècle.

    CHANDELIER D'AUTEL (4) ; BOUQUET D'AUTEL

    Laiton estampé et bronze. Pied de plan triangulaire à décor feuillagé. Bouquet de fleurs de lys, épis et pampres.

    2e moitié 19e siècle.

    CHANDELIER D'AUTEL; BOUQUET D'AUTEL

    Laiton estampé et bronze. Bouquet de fleurs de lys et de roses dans un vase en navette sur pied feuillagé.

    CLOCHETTE D'AUTEL n° 1

    Bronze. Décor en faible relief: stries et perles sur le bord de la panse, frise de fleurs ressemblant à des chrysanthèmes sur la faussure. H = Il. Battant décroché.

    4e quart 19 e siècle ( ?) ; 1er quart 20 siècle ( ?)

    CLOCHETTE D'AUTEL n° 2

    Bronze, manche en buis tourné, cassé et bricolé. H = 15.

    4e quart 19e siècle (?)

    CROIX D'AUTEL

    Bronze doré, pied circulaire, tige à collerettes lisses, extrémités à fleurs de lys.

    19e siècle.

    PUPITRE D'AUTEL n° 1

    Noyer. Pliant en plan, une face monoxyle à petits côtés galbés.

    19e siècle.

    PUPITRE D'AUTEL n° 2

    Noyer. Pied circulaire, fût tourné en balustre fuselé; pupitre monoxyle, à bord supérieur en accolade, avec petite croix, et tablette galbée. H = 47, la = 34. Bois vermoulu.

    2e moitié 19e siècle.

    PUPITRE-THABOR

    Bronze ajouré, avec une croix aux bras en amande émaillés bleu ciel, avec cabochon central rouge. Plan rectangulaire. Pieds: tige en volute terminée par une feuille. Décor gravé sur le dessus: croix tréflée ornée de fleurettes et encadrée de feuilles stylisées. H = 13, la = 27.

    2e moitié 19e siècle.

    SONNETTES D'AUTEL

    Style néo-roman. Bronze doré, décor de feuillages. H = 16.

    2e moitié 19e siècle.

    PATENE n° 1

    Argent. Décor gravé: I.H.S. avec croix, au-dessus des trois clous. Poinçon de maître Roux et Bourdin, de Lyon (1836-1861), poinçon de titre argent départements et poinçon de garantie

    1819-1838. D = 15.

    Entre 1836 et 1838.

    PATENE n° 2

    Argent. Marli. Décor gravé: I.H.S. avec croix, au-dessus des trois clous. Poinçon de maître Favier Frères, de Lyon, et Minerve. D = 14,5.

    2e moitié 19e siècle.

    CIBOIRE

    Argent doré. Décor repoussé, ciselé, croix fondue. Epis de blé, pampres et joncs sur la terrasse du pied et sur le couvercle; feuilles d'eau et fleurettes sur le noeud. H = 28,5, d = 13,5 (pied), d = 1l,5 (coupe). Dorure usée. Poinçon de Favier Frères et Minerve.

    2e moitié 19e siècle.

    PLATEAU A BURETTES

    Cuivre. Plan galbé, décor gravé: fleurettes et rinceaux fleuris, pampres et bordure de perles.

    La = 24,5. Légèrement déformé.

    19 e siècle ?

    RESERVE A EAU BAPTISMALE

    Cuivre étamé. Croix de Malte repoussée sur le couvercle.

    20e siècle.

    ENCENSOIR n° 1

    Bronze doré, décor ajouré. Décor de godrons plats sur le culot et l'épaulement du vase et du couvercle.

    19e siècle.

    ENCENSOIR n° 2

    Bronze argenté. Cannelures sur le vase. H = 24.

    20e siècle ( ?)

    NAVETTE A ENCENS

    Bronze argenté. Décor en haut relief sur le dessus: un vase à encens, un bouquet de fleurs.

    Argenture usée. La = 13.

    19e siècle.

    NAVETTE A ENCENS

    Bronze argenté. Décor de volutes sur fond strié sur le dessus; bordure de perles. Argenture disparue.

    19e siècle.

    SEAU A EAU BENITE; GOUPILLON

    Bronze doré, décor en relief. Décor de feuillages.

    19e siècle.

    BANNIERE DE PROCESSION (fragment)

    Toile très fine peinte à l'huile sur préparation orangé clair. Assomption, «Reine du Ciel Priez pour Nous ». Mauvais état: couche picturale très endommagée, médaillon remonté sur un tissu neuf.

    Provient de la chapelle Notre-Dame.

    19e siècle (?) ; 20e siècle (?)

    CROIX DE PROCESSION

    Bronze argenté, figure du Christ en ronde-bosse, rapportée. Fleurons des extrémités identiques à ceux de la croix classée (notice IM04000541), croix fixée à la hampe en bois par l'intermédiaire d'un noeud en forme de vase en balustre godronné.

    19e siècle.

    LANTERNES DE PROCESSION (2)

    Plan hexagonal; elles sont articulées sur deux tiges métalliques devant se ficher dans la hampe. Tôle de fer repercée, amortissement en bois tourné portant une croix. Pas de hampe. Peinture argentée.

    2e moitié 19e siècle.

    CROIX; STATUE: Christ en croix

    Nef, deuxième travée, côté gauche. Grand Christ en plâtre ou carton-pâte, grandeur nature. Mentionnée dans la visite pastorale de 1884, et dans les inventtaires de 1905 et 1906.

    EX-VOTO

    Près de la statue de N.-D.-de-Lourdes. Médaillon ovale à épais cadre mouluré en bois doré: inscription en relief, en capitales dorées sur fond bleu: RECONNAISSANCE / A / N-D DE / LOURDES / 1914. H totale = 25.

    1er quart 20e siècle.

    STATUE-RELIQUAIRE: Saint Pierre apôtre

    Angle droit du choeur. Carton-pâte peint et doré. Socle analogue à celui de sainte Déodate (notice IM04000901), muni de deux chandeliers d'applique en bronze doré. Très mauvais état dû à l'eau. H = 80.

    Milieu 19e siècle (?)

    STATUE-RELIQUAIRE: Saint Bégnine

    Deuxième travée, côté droit. Carton-pâte peint et doré. Socle muni de deux chandeliers d'applique en bronze doré. Mauvais état, polychromie maladroitement restaurée. H= 108. Inscription sur étiquette dans la cavité à reliques: S. PROSPERI MART. S. BEGNINI MART. / ST PROSPER ST BEGNINE. Selon la visite pastorale de 1866, une statue de saint Béguine était à renouveler.

    3e quart 19e siècle (?)

    TOURS D'AUTEL

    Trois décorent les autels en place. Plusieurs autres ont été recoupés pour garnir des culots de statues. Tulle brodé de lames dorées.

    2e moitié 19e siècle.

    TOUR D'AUTEL

    Drap d'or à bord inférieur festonné, broderie de fils d'or rembourrée sur carton, rapportée, pompons en passementerie. Monogramme M.A. entre deux rameaux de roses et de lys.

    19e siècle.

    CHAPE; ETOLE (ornement vert)

    Soie et fibre synthétique (?) : petit façonné damassé fond satin, galons tissés en soie blanche et coton vert. Médaillons circulaires contenant des croix pattées dans des cercles entourées de segments de cercle formant mandorles.

    20e siècle.

    CHAPE n° 1

    Soie et schappe: petit façonné damassé fond cannelé (?) blanc; décor rapporté brodé à la Comély, galons tissés en soie et coton jaune et rouge. I.H.S. et croix dans un quadrilobe entouré de couronnes, de demi-palmettes et de fleurs de lys.

    2e moitié 19e siècle (?) ; 1er quart 20e siècle (?)

    CHAPE n° 2

    Soie et schappe: petit façonné damassé violet, galons tissés en soie et coton blancs. Décor floral, pampres.

    Limite 19e siècle 20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (ornement rouge)

    Soie: petit façonné damassé fond satin, broderie Comély, orfroi dessiné par des galons tissés jaunes. Fond: quadrilobes remeublés de feuilles stylisées organisées en croix; orfroi: I.H.S. dans un quadrilobe entouré de feuillages.

    20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL (ornement noir)

    Soie: damas à fond satin, décor brodé en cordonnet de soie blanc au point couché, orfroi dessiné par galons tissés en soie et coton blancs. Fond: damas identique à celui de la chasuble rose foncé (notice IM04000905) ; orfroi: les trois clous dans la couronne d'épines.

    19e siècle.

    CHASUBLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE n° 1 (ornement doré)

    Drap d'or simple. Galons tissés en fil argent. Agneau mystique en broderie d'applique rembourrée, rayons en paillettes cousues directement sur le tissu; croix en fil doré. Dorure ternie. Voile et bourse tachés.

    Limite 19e siècle 20e siècle.

    CHASUBLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE n° 2 (ornement noir)

    Soie, petit façonné damassé fond satin, orfroi dessiné par un galon tissé en soie et coton blancs, décor brodé sur carton et appliqué. Décor de feuillage sur fond rayé, IHL (sic) dans médaillon cruciforme orné de trèfles et de volutes de feuilles; fleurettes et chevrons sur le galon.

    Limite 19e siècle 20e siècle.

    CHASUBLE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (ornement noir)

    Soie, satin de 4, orfroi dessiné par un galon tissé en coton et soie blancs.

    19e siècle.

    CHASUBLE

    Petit façonné damassé fond satin en soie violette (trame en schappe ?). Orfroi dessiné par un galon tissé en coton et soie jaune. Pas de décor. Tissu de fond: quadrilobes perlés contenant des croix composées de grosses fleurs; croix aux bras en forme de coeurs entre les quadrilobes.

    4e quart 19e siècle.

    BATON DE BEDEAU

    Buis (?, hampe), cuivre argenté (masse), pompons en passementerie.

    19e siècle.

    ESTAMPE: Christ couronné d'épines

    Lithographie dans cadre en bois mouluré. Buste du Christ. Inscription: «Etudes aux deux crayons / Lithographiées par Bargue d'après le Guide / No 5 » «Paris, F. SINETT, Editeur» ; « Lith. de Becquet frères, rue des Noyers 37, Paris ».

    D'après Guido Réni.

    19e siècle.

    ESTAMPE: L'Education de la Vierge

    Lithographie. H = 40,5, la = 31. MANCHE PINX (en bas à gauche de la scène) ; Mon BOUASSE LEBEL ET ANCnne Mon BASSET REUNIES, RUE ST SULPICE, 29 (sous la scène) ; SAINTE ANNE SANCTA ANNA (sous la scène en plus gros) ; IMP LEMERCIER, PARIS (en bas à droite de l'estampe). Mauvais état, trous de vrillette, taches d'eau, verre cassé.

    19e siècle.

    CHANDELIERS (2) n°1

    Métal doré, décor estampé, ciselé. Motifs de petites fleurs dans des cercles en semis sur le pied et le fût de la tige, décor perlé sur la terrasse et le binet.

    19e siècle (?)

    CHANDELIERS (2) n° 2

    Bronze. Pied polylobé. Quatre bras en forme de rinceaux végétaux et cinq binets.

    19e siècle.

    CHANDELIERS (2) n° 3

    Bronze. Trois binets. Pied de plan circulaire sur six petits supports en forme de cartouche portant une grappe de raisin. Tore de laurier sur le dessus du pied; décor végétal, perles et cabochons. H = 31,5.

    19e siècle.

    CHANDELIER

    Bronze. Sept binets. Décor de feuilles de vigne.

    20e siècle (?)

    STATUE (statuette) : Saint-Joseph (?), Saint-Barnabé (?)

    Bois: peint polychrome (couche épaisse maladroite), sculpture rustique, sur socle chantourné.

    19e siècle (?)

    STATUE: Immaculée Conception

    Angle gauche de la chapelle de saint Joseph. Plâtre peint, doré. Socle en bois muni de deux chandeliers d'applique. Vierge couronnée, bas de la robe avec décor en relief. H = 130.

    4e quart 19e siècle.

    STATUE: Curé d'Ars

    Deuxième travée, côté droit. Plâtre peint. Pas de marque visible. Une discipline et un livre sont posés à ses pieds. H = 110.

    1er quart 20e siècle.

    STATUE : Enfant Jésus

    Figure vêtue. Carton-pâte. Cassé.

    19e siècle.

    STATUE: Sainte Jeanne d'Arc, CULOT

    Chapelle de la Vierge. Plâtre peint, peint argent. Culot: un angelot blond et un angelot brun sous une coquille, avec des fleurs. H = 150.

    Offerte après 1944.

    STATUE: Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, CULOT

    Chapelle de la Vierge. Plâtre peint. Marque STO déposée. H = 120 ; culot h = 40. Identique à celle de La Bâtie

    Pas mentionnée en 1906.

    PEINTURES MONUMENTALES

    Sur l'arc fermant la nef: médaillon circulaire contenant la colombe entourée par deux bouquets de fleurs noués; de part et d'autre, phylactère bleu portant l'inscription: DOMUS DELEST / ET PORT... Les trois-quarts des parties latérales sont très dégradés par l'humidité. Inscription en jaune dans le médaillon: «basella 1885 Joseph ».

    Sur les pilastres et les intrados des arcs de la nef, décor peint en bleu: tables géométriques et fleurs stylisées, fers-de-lance et faux marbre sur les pilastres; sur les murs faux appareil monumental.

    4e quart 19e siècle.

    Les cloches n'ont pas été étudiées. Les informations sont extraites de l'ouvrage de J. Gean et J. Giordanengo.

    CLOCHE n° 1

    Dans le campanile en fer forgé. Décor: Christ en croix et évêque. D = 50.

    Sit nomen Domini benedictum 1839.

    Jean Baptiste fondeur à Marseille.

    St Claude Priez pour Nous.

    2e quart 19e siècle.

    CLOCHE n° 2

    La plus grande. Motifs iconographiques dans des médaillons ovales : Christ en croix, quatre vases de fleurs, un évêque, un peintre devant un tableau représentant le Christ, des feuilles d'acanthes. D = 68.

    SAINT BARNABE PRIEZ POUR NOUS

    Dominiqui Rosina F. 1829.

    CLOCHE n° 3

    Motifs iconographiques identiques à ceux de la précédente D = 59.

    Ste MARIE ANNE et ROSE Priez pour Nous.

    Doque Rosina F. 1829.

    Liste des objets disparus ou non identifiables mentionnés dans les archives

    Visite pastorale de 1708

    Sept beaux devants d' autel: quatre de camelot violet, vert, rouge, noir, un de satin blanc, un de cuir doré et un de «rézeau ».

    Une statue de la Vierge en marbre dans la chapelle du Rosaire.

    Autel et tableau (idem).

    Tableau de la Mort de saint Joseph, usé, dans la chapelle de saint Joseph et de sainte Anne.

    Depuis 1704, il y a deux chandeliers de laiton et une chasuble neuve de ligature.

    Depuis 1704, les autels de saint Barnabé et de sainte Anne ont été démolis.

    Visite pastorale de 1722

    Tabernacle bien doré, retable comme cy devant,

    six grands et beaux chandeliers de bois doré donnés par le sr vicaire,

    un beau crucifix de bois bien travaillé,

    deux anges dorés pour chandeliers,

    deux beaux bustes de reliques et un 3e petit reliquaire où sont les mêmes reliques que celles des deux bustes,

    deux ensembles de canons d'autel,

    un encensoir et navette propres,

    deux burettes d'étain et deux de verre avec un bassin d'étain,

    4 bouquets de fleurs artificielles,

    un petit bénitier portatif,

    deux grands chandeliers de bois,

    un bon balustre et marchepied de noyer,

    un bon cadre de bois doré ;

    un bon calice et patène d'argent dorés,

    un soleil d'argent,

    un ciboire de même non doré en dedans,

    une très belle « boite bien dorée pour le viatique à la campagne »,

    une belle « boite de leton » pour les hosties et une plus simple,

    deux croix de procession fort fort propres.

    quatorze belles chasubles dont sept ou huit de satin, d'autres de damas avec tous leurs accompagnemens, il n'y en a que deux de camelot et toutes bien suspendues sur une tringle,

    deux dalmatiques toutes neuves de satin à fleurs pour le blanc, rouge et vert,

    quatre chapes, une de satin à fleurs, une de ligature, une de camelot noir et la 4e de brocard de soye qui sert pour le violet qui a coûté dix livres payables par les décimateurs,

    six devants d'autel, un de cuir doré, un de satin blanc, un violet et un verd et un noir de

    camelot et le 6e qui est sous le cuir doré à l'autel,

    une armoire et une table fermée pour les ornemens de noyer, huit napes, une clochette,

    six chandeliers de laiton.

    un bon lutrin et un bon banc pour chanter.

    La chapelle du côté de l'Epitre sous le nom du Rosaire:

    un bon confessional,

    un tableau propre,

    une petite niche dorée et une belle statue de Notre Seigneur et de la Vierge,

    un crucifix de laiton propre, deux chandeliers de même,

    deux anges dorés pour servir de chandeliers,

    canons d'autel,

    deux devants d'autel, un de cuir doré et un de satin blanc,

    trois chasubles de damas bleu, de satin à fleurs et noire,

    une chape de satin blanc à fleurs,

    un bassin de laiton jaune (plat de quête).

    La chapelle de saint Joseph du côté de l'Evangile:

    un tableau propre, un cadre de plâtre peint avec deux rideaux,

    un autre pour l'autel,

    un bon crucifix et deux chandeliers de laiton,

    un marchepied de bois noyer;

    dans le fond il y a un second confessional avec une porte et un comptoir qui appartient à la confrérie du Saint-Sacrement.

    Chaque chapelle a sa lampe. La chaire qui est dans cette chapelle est de bois de noyer.

    Deux beaux dais, un de satin à fleurs et l'autre de simple toile.

    Visite pastorale de 1745

    L'église est sous le vocable de l'Assomption, le tableau la représente,

    le retable et le tabernacle avec les deux gradins et leurs accompagnemens sont en bois doré, le tabernacle a besoin de quelques réparations,

    Le ciboire d'argent et la boete aussi d'argent pour porter le saint viatique sont en état, l'ostensoire de même si ce n'est qu'une des charnières a besoin d'être racommodée

    le calice a besoin de réparation au pied,

    les burettes et plateau d'étain bons,

    l'encensoir et navette de laiton,

    le Christ de bois verni au blanc et qui sert à l'autel,

    six chandeliers bois doré en état,

    deux statues d'anges dorés et vernissés servant de flambeau,

    six autres chandeliers de laiton,

    le maître-autel est à tombeau en plâtre, il y a un cadre doré et vernissé en rouge assez bon, mais inutile.

    Sur les crédences on expose deux bustes, l'un des saints Prosper et Benigne, l'autre des saintes Théodacte et Vincente, dans les tombeau desquels il y a des reliques considérables desd. saints et saintes duement authentiquées

    un petit reliquaire bois doré, mais dont les reliques peuvent avoir été changées, attendu qu'il ne fermait pas.

    La sacristie :

    un garde-robe bois noyer pour tous les ornemens,

    une table fermée servant aux prêtres pour s'habiller avec un gradin et une petite armoire

    pour les vases sacrés aussi bois noyer

    un petit crucifix,

    une encoignure servant de prie-Dieu,

    un ornement comprenant chasuble, dalmatiques avec leurs accessoires de brocard de

    soie de toutes couleurs,

    une chasuble velours pourpre,

    six chasubles satin, deux rouges, deux blanches dont un manipule a besoin d'être réparé,

    une verte et la sixième violette avec leurs accessoires,

    deux chasubles noires, une satin, l'autre damas, avec une étole blanche,

    deux chasubles camelot, une blanche passable, l'autre noire hors d'usage,

    autre chasuble sans couleur et hors d'usage, autre de ligature hors d'usage.

    [Linges]

    une chape satin de toutes couleurs, ternie,

    une autre chape ligature assez bonne,

    une troisième camelot noir assez usée,

    une autre [chape] brocatelle violette mauvaise.

    la chaire, le pupitre et le banc pour les prêtres sont en état.

    La chapelle du Rosaire:

    niche de la sainte Vierge et retable,

    confessionnal

    un calice qui a le pied « d'archymie » et la coupe d'argent doré,

    une chasuble gros de Naples or et argent bonne,

    une autre satin rouge et blanc bonne,

    une de ligature et une autre noire.

    La chapelle Saint-Joseph

    confessionnal assez bon.

    Visite pastorale de 1751

    Pas d'inventaire. Reprend quelques unes des ordonnances précédentes.

    Visite pastorale de 1775

    L'ostensoir a besoin de quelques réparations, le croissant doit être doré (idem en 1785).

    L'autel a également besoin de quelques réparations ainsi que le tabernacle et le cadre du tableau.

    Dans la capsule du buste de sainte Deodate sont déposées les reliques de ladite sainte et de sainte Vincente, ainsi qu'il est constaté par l'authentique de M. de Villerin un de nos prédécesseurs,

    autre buste de sainte Bénigne, laquelle authentique nous avons remis dans la même

    capsule où sont également déposées les reliques de saint Prosper,

    buste de saint Barnabé,

    Visite pastorale de 1785

    Il faut un autre crucifix au maître-autel.

    Il n'y a point de dais à la chaire à prêcher. Il sera mis un cadenas aux fonts baptismaux.

    Reliques qui sont au bas de deux bustes et de la statue de saint Barnabé.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1708-1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18.

    Visites pastorales des 19 septembre 1708 et 5-6 mai 1722.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1745-1753, 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19

    Visites pastorales des 15 septembre 175, 11 octobre 1751, 19 mai 1775, 4 octobre 1785.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87

    Visites pastorales du 13 avril 1866, du 22 septembre 1870, du 15 avril 1879, du 18 septembre 1884.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1884 - 1891. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93

    1884/09/18 : l'église est appelée Saint-Barnabé. Visite pastorale du 8 mai 1890.
  • Traité de vente d'une horloge publique des frères Bailly-Comte à la commune de Soleilhas, 9 octobre 1885. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 469

    Le 9 octobre 1885, les frères Bailly-Comte, fabricants d'horloges monumentales à Morez-sur-Jura, s'engage à fournir et placer une horloge de forme horizontale dans la tour de l'église "... marchant trente heures sans être remontée. Les roues seront en cuivre jaune taillées à la platte forme, les deux premières de la sonnerie et du mouvement auront chaque vingt-sept centimètres de diamètre ; toutes les autres seront de force proportionnée. Tout le mécanisme sera réuni dans une superbe chaise en fonte de fer bronzé et verni d'un ensemble très agréable le tout établi conformément aux principes de l'horlogerie et des mathématiques qui en seront la base fondamentale ... Elle sonnera ... sur la cloche placée actuellement à la tour. Elle indiquera les heures et les minutes à l'intérieur sur un petit cadran et à l'extérieur sur un grand cadran en bois croisé recouvert de zinc avec lunette en relief, ce cadran au diamètre de un mètre trente cent. fond blanc heures et minutes noirs (sic) ainsi que les deux aiguilles. MM. Bailly-Comte frères fourniront les cordes qui seront métalliques en filaments de fer doux galvanisé ainsi que le poids en pierre." Le prix de l'horloge est fixé à 1200 francs
  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans l'église de Soleilhas au 15 mai 1905
Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 134-135.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise - Sauze Elisabeth - Pelletier Olivia