Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Saint-Sébastien, chapelle de pénitents, actuellement musée

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sébastien, chapelle de pénitents, actuellement musée

Dossier IM05002240 réalisé en 1999

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées stèle, autel, lutrin, chaise à prie-Dieu, armoire à bannières, meuble de sacristie, brancard funéraire, brancard de procession, clochette d'autel, vase-bouquet d'autel, plateau à burettes, calice, ciboire, découpoir à hosties, patène, seau à eau bénite, bannière de procession, croix de la Passion, croix de procession, croix, tour d'autel, bourse de corporal, pale, voile de calice, chape, chasuble, étole, manipule, voile huméral, mécanisme d'horloge, ronde-bosse, statue, tableau, livre, harmonium, veste, pantalon, bicorne
Aire d'étude et canton Guillestre
Localisation Commune : Ceillac

Le mobilier de l'église a changé de disposition, notamment en ce qui concerne les autels et les tableaux. Au milieu du 19e siècle l'église compte quatre autels : le maître-autel et l'autel du Purgatoire en bois doré, l'autel de la Vierge et l'autel de Saint-Joseph. L'autel du Purgatoire est d'abord déplacé "de l'endroit le plus apparent de l'église", probablement dans la nef, à la chapelle Notre-Dame, tandis que l'autel de la Vierge le remplace. Puis en 1862, après l'inauguration d'un nouveau maître-autel en marbre, il reçoit une partie des restes de l'ancien maître-autel et pour cette raison est placé en face de la porte d'entrée. En 1906, l'autel du Purgatoire se trouve à droite du chœur et l'autel Saint-Joseph à gauche. Concernant les tableaux, cinq toiles se trouvent au fond du sanctuaire en 1851 : Sainte Cécile et saint Sébastien, copie neuve par le peintre briançonnais Eymard d'une toile trop vétuste ; la Décollation de saint Jean Baptiste et saint Jean Apôtre ; la Présentation au Temple de Jésus ; une Crucifixion, offerte en 1781 et une Descente de Croix. En 1928, un certain nombre d'ornements sont restaurés par les religieuses de la Providence de Gap. La chapelle de pénitents désaffectée accueille depuis quelques années un musée créé à l'initiative du parc naturel régional du Queyras. Les objets qui y sont présentés proviennent de l'ancienne chapelle de pénitents, de l'église paroissiale et des différentes chapelles de la commune de Ceillac.

Auteur(s) Auteur : Eymard Simon,
Simon Eymard

Peintre de Briançon actif dans le deuxième quart du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur : Chéty et fils, marbrier, sculpteur, attribution par source
Auteur : Chevallier, menuisier, attribution par source
Auteur : Calliat François-Philibert-Marie,
François-Philibert-Marie Calliat (1798 - 1851)

Orfèvre lyonnais. Poinçon insculpé en 1820, biffé en 1854.

Successeur : Armand-Calliat.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, attribution par source

Annexes

  • Le canton de Guillestre en 1794, d'après les sans-culottes Jouve et Fantin, commissaires délégués dans le canton de Guillestre, par la société populaire d'Embrun, en suite des arrêtés du Directoire du département sous la datte du 15 frimaire.

    SEILLAC

    La commune de Seillac a offert un calice avec sa patenne, qui, pesés en p.résence de la municipalité, ont donné un marc deux onces I/4 d'argent. Il y a trois cloches à la paroisse : une est réservée pour le tocsin ; la 2e pour l'horloge ; la 3e est offerte au district. Il existe encore à Seillac une 4e cloche ; elle est placée dans le clocher d'une ancienne église située dans un hameau considérable, et le plus près de la frontière. Les habitants désireraient qu'elle fût conservée pour servir à avertir en cas d'invasion étrangère. Elle a été employée à cet usage pendant la campagne dernière, et les habitans, assemblés à ce tocsin, ont repoussé les Piémontais.

    Les cit. Esmiou et Guérin, prêtres, ont quitté Ceillac et sont émigrés après la loi du 26 août 1792. Leurs biens n'ont pas été séquestrés, parce que la municipalité atteste qu'ils n'en ont aucun.

    Annales des Alpes, t. XI, 1907. Ceillac, p. 180-182.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives de la communauté de Ceillac (1731-1741). Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : E 556.

  • Archives de la communauté de Ceillac (1736-1740). Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : E 588.

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Ceillac (6 mars 1906 ; annexe B). Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : V 215.

  • Registres paroissiaux de Ceillac (1848-1985). Archives communales, Ceillac.

Bibliographie
  • Le canton de Guillestre en 1794, d'après les sans-culottes Jouve et Fantin, commissaires délégués dans le canton de Guillestre, par la société populaire d'Embrun, en suite des arrêtés du Directoire du département sous la datte [sic] du 15 frimaire. Dans Annales de Alpes, tome XI, 1907.

    P. 180-182 (Annexe A).
  • TIVOLLIER, Jean. Monographie de Ceillac. Gap : Société d’Études des Hautes-Alpes, 1926. 2e édition Marseille : Laffite reprints, 1976, 152 p.

    P. 82-83.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pelletier Olivia