Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Saint-Sauveur, puis de la Transfiguration de Notre-Seigneur

le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sauveur, puis de la Transfiguration de Notre-Seigneur

Dossier IM04000951 réalisé en 2005
Parties constituantes non étudiées culot, tableau commémoratif des morts, piédestal, armoire, autel, gradin d'autel, tabernacle, prie-Dieu, meuble de sacristie, lustre d'église, canon d'autel, pupitre d'autel, vase d'autel, encensoir, navette à encens, cuiller à encens, croix de procession, chemin de croix, chape, chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice, statue, estampe, vase à fleurs, cloche, autel, tabernacle, chandelier d'autel, devant d'autel, tableau d'autel, confessionnal, meuble de sacristie, réserve à eau baptismale, calice, patène, ostensoir, burette, chape, chasuble
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
Localisation Commune : Peyroules
Lieu-dit : la Bâtie

L'ensemble autel, 2 gradins d'autel et tabernacle fut offert par M. Giraud en 1890. La statue de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus porte la marque STO déposée. Celle de la Vierge de Lourdes est de Delin Frères.

Auteur(s) Auteur : Daniel M., éditeur
Auteur : Delin Frères, fabricant de statues
Auteur : Turgis Jeune, imprimeur, éditeur
Auteur : Mandin Charles, orfèvre
Personnalité : Giraud, donateur

Annexes

  • Liste du mobilier de l'église paroissiale Saint-Sauveur, puis de la Transfiguration de Notre-Seigneur de La Bâtie (Peyroules)

    Liste du mobilier étudié

    - tableau d'autel: La Transfiguration

    - fonts baptismaux et couvercle des fonts baptismaux

    - bénitier

    - prie-Dieu

    - ensemble de 4 chandeliers d'autel et 4 bouquets d'autel (style néo-roman)

    - ensemble croix d'autel et 6 chandeliers d'autel

    - ensemble calice et patène

    - ostensoir-soleil (style Rocaille)

    - plat de quête

    - chemin de croix

    - ensemble de 4 cierges électriques

    - tour d'autel

    - bourse de corporal

    - chape

    - ensemble de vêtements liturgiques: chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice (ornement rouge)

    - ensemble de vêtements liturgiques: chasuble, étole, manipule, bourse de corporal (ornement blanc)

    - ensemble de vêtements liturgiques: chasuble, étole, manipule, voile de calice (ornement violet)

    - buste d'un saint franciscain

    - statuette : L'Immaculée Conception

    - tableau : L'Immaculée Conception

    - cloche

    Liste du mobilier non étudié

    TABLEAU COMMEMORATIF DES MORTS de la guerre de 1914-1918

    Nef, encastré dans le mur gauche. Plaque de marbre gris clair, avec inscriptions gravées et dorées: AUX ENFANTS DE LA BATIE / MORTS POUR LA FRANCE / 19141918, suivi de 5 noms. Au-dessous: PRIEZ POUR EUX et deux palmes. Dans la partie supérieure, une croix à extrémités fleuronnées. H = 85.

    Une petite plaque, décorée de deux drapeaux peints, est ajoutée en dessous pour un

    décès le 17 février 1919. Une autre, à gauche, en 1944.

    PIEDESTAUX; ARMOIRES (2)

    Choeur. Deux piédestaux de statues dont le corps est constitué par une armoire à un battant entrant à vif. Bois résineux peint en gris, avec moulures et baguettes peintes en doré. Une table rectangulaire à angles abattus, peinte en bleu et bordée d'une baguette dorée, orne le battant; bouton en porcelaine blanche. H = 140, la = 45.

    Milieu 19e siècle (?)

    AUTEL; GRADINS D'AUTEL; TABERNACLE

    Maître-autel. Autel-tombeau d'élévation trapézoïdale. Marbre veiné gris clair. Décor de tables géométriques cernées d'une gorge peinte en doré.

    Selon l'inventaire de 1905, l'ensemble aurait été acheté par M. Giraud en 1890.

    PRIE-DIEU

    Noyer, avec agenouilloir et accoudoir recouverts de velours. Piètement galbé. Décor du panneau entre les supports de l'accoudoir: arcade en plein cintre portée par des barreaux tournés, à chapelet de boules, de part et d'autre d'une croix tournée; un trèfle ajouré dans les écoinçons.

    2e moitié 19e siècle.

    MEUBLE DE SACRISTIE

    Armoire basse en noyer, à deux battants surmontés par deux tiroirs juxtaposés. Au-dessus, petite niche en forme de tabernacle, à pans coupés et corniche galbée moulurée en façade. Battant monoxyle sur lequel sont rapportées des baguettes.

    19e siècle.

    LUSTRE D'EGLISE

    Choeur. Bronze, ajouré, doré. Trois chaînettes à motifs décoratifs. Deux supports circulaires et une veilleuse en verre rouge, suspendus à un petit couvercle. Partie inférieure en forme de coupelle ornée de feuilles et de perles, avec un culot en forme de poire recouverte de feuilles. H = 80.

    4e quart 19e siècle.

    CANONS D'AUTEL (3)

    Lithographies à bordures décorées argent et noir sur fond bleu, dans cadres rectangulaires en bois doré; médaillon circulaire contenant le Christ ressuscité, à micorps.

    H = 26, 5, la = 41,5. Inscriptions: M. DANIEL EDITEUR AU SAINT CŒUR DE MARIE PARIS 31, RUE DE VAUGIRARD.

    2e moitié 19e siècle.

    PUPITRE D'AUTEL

    Pliant en plan, profil en X. Noyer, forme rectangulaire, simplement arrondie aux angles.

    19e siècle.

    VASES D'AUTEL (4)

    Panse et pied circulaire assemblés par une tige boulonnée. Porcelaine blanche, à décor doré et iconographie polychrome. Bustes de la Vierge et du Christ. H = 18,5. Cassés.

    1ère moitié 19e siècle (?)

    ENCENSOIR

    Bronze argenté, détails repris en ciselure. Feuilles d'acanthes, course de miroirs et rangées de perles. Trois angelots rapportés sur les attaches des chaînes.

    19e siècle.

    NAVETTE A ENCENS; CUILLER A ENCENS

    Bronze, à décor de godrons.

    2e moitié 19e siècle.

    CROIX DE PROCESSION

    Bronze doré et argenté (Christ et Vierge). Extrémités à palmettes et perles. Deux feuilles d'acanthes et coquille perlée à la base. Hampe en bois résineux peint en rouge brique.

    H = 183 ; partie métallique: h = 57, la = 26,5.

    2e moitié 19e siècle.

    CHEMIN DE CROIX

    Nef. Lithographies collées sur carton.

    20e siècle.

    CHAPE (n° 1)

    Soie noire: taffetas (fond), taffetas poil traînant (orfrois), galons tissés en soie ivoire.

    Décor floral sur les bandes d'orfroi et le chaperon.

    2e moitié I8 e siècle (?).

    CHAPE (n° 2)

    Soie noire (reflets bleus) : velours coupé simple corps; orfrois dessinés par un galon tissé en filé argent; broderie rapportée sur le chaperon (cannetille, lame et paillettes argent): Pélican mystique.

    2e moitié 19e siècle.

    CHAPE (n° 3)

    Soie noire: petit façonné damassé à fond satin, galons tissés en soie et coton noir et blanc. Quadrilobes reliés par des fleurs, contenant des croix composées de feuillages.

    19e siècle, 20e siècle (?).

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (n° 1) (ornement vert)

    Soie verte: satin (fond), pékin satin et gros de Tours brodé à la Cornély (orfrois). Fleurs brodées sur le pékin.

    19e siècle (?).

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (n° 2) (ornement doré)

    Drap d'or moiré (fond), drap d'or façonné avec lames d'argent et soie marron lancées, et broché (orfrois). Agneau Mystique, rinceau de fleurs.

    19e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (n°3) (ornement noir)

    Soie: petit façonné damassé à fond satin (fond), orfrois: fond sergé à décor de flottés de trame blanche, galons tissés noir et blanc. Décor de quadrilobes à bordure perlée, contenant des feuilles stylisées en forme de croix (fond); orfrois: croix composées de fleurs dont des chardons dans des quadrilobes.

    2e moitié 19e siècle (?).

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (n°4) (ornement rouge)

    Soie et coton (trame): petit façonné damassé à fond satin, galons tissés rouge et jaune, médaillons en broderie au point de croix appliqués sur les orfrois. Quadrilobes à motifs floraux stylisés, I.H.S. à la croisée, fleurs de lys dans les médaillons.

    20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL; VOILE DE CALICE (n° 5) (ornement vert)

    Soie: petit façonné damassé à fond satin, orfrois dessinés par des galons tissés marron et beige, médaillon en broderie au point de croix appliqué à la croisée. Quadrilobes à motifs de chardons stylisés, I.H.S. à la croisée.

    20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL (n" 1) (ornement blanc)

    Soie ivoire: petit façonné damassé à fond satin, galons tissés jaunes, médaillons rapportés, en broderie au demi-point. Quadrilobes à motifs de fleurons et de croix composées de fleurs, médaillons polylobés à décor en croix stylisée.

    20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE; BOURSE DE CORPORAL (n° 2) (ornement blanc)

    Soie ivoire: cannetillé à décor de broderie Cornély rapportée, galons tissés en soie jaune et rouge. I.H.S. dans un quadrilobe entouré de fleurs et de fleurs de la Passion.

    19e siècle, 20e siècle.

    CHASUBLE; ETOLE; MANIPULE

    Soie noire: damas satin (fond), soie ivoire: damas à grand rapport de dessin (orfrois) ; galons tissés en soie ivoire. Décor floral en tiges ondulantes (fond), grandes palmes (orfrois).

    17e siècle (?) : damas ivoire.

    18e siècle: damas noir.

    CHASUBLE

    Soie noire: damas fond satin (fond) ; soie et coton: satin à décor de trames lancées blanches (orfrois), galons tissés en soie crème. Décor floral (fond), tiges fleuries (orfrois), I.H.S. dans gloire rayonnante (croisée).

    19e siècle.

    STATUE: Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, CULOT

    Nef, côté gauche. Plâtre peint. Culot décoré d'une tête d'ange et de roses. Marque STO déposée. H = 120.

    4e quart 19e siècle. Entre les visites pastorales de 1884 et de 1890.

    STATUE: Sacré-Coeur, CULOT

    Nef, côté droit. Plâtre peint; bordures du manteau et de la robe, gloire autour du cœur peintes en doré. Culot décoré de volutes de feuillages. H = 120.

    4e quart 19e siècle. Entre les visites pastorales de 1884 et de 1890.

    STATUE: Saint Joseph

    Choeur, côté droit, sur un piédestal. Plâtre peint; bordures du manteau (marron) et de la robe (mauve), motifs de la robe et lys dorés. H = 118.

    4e quart 19e siècle. Entre les visites pastorales de 1884 et de 1890.

    STATUE: Vierge à l'Enfant couronnée

    Choeur, côté gauche, sur un piédestal. Plâtre peint; bordures et motifs du manteau (bleu) et de la robe (rose), couronne dorés. H = 115.

    4e quart 19e siècle. Entre les visites pastorales de 1884 et de 1890.

    STATUE: Vierge de Lourdes

    Choeur, sur le tabernacle. Plâtre peint; quelques éléments peints dorés. Polychromie refaite. H = 60 environ. Elle est identique à une statue signée DELIN FRERES (notice IM040005IO), conservée dans l'église de La Foux, à un détail près, la longueur du chapelet.

    4e quart 19e siècle.

    STATUE: Saint Jean Baptiste enfant

    Statuette en terre cuite peinte, du style des Vierges de Marseille. Socle rectangulaire à angles abattus, peint en noir, bleu et jaune. H = 29,5. Très sale, bras droit cassé.

    19e siècle.

    ESTAMPE: Apparition de la Vierge à Lourdes

    Lithographie. La basilique est représentée au dessus de la grotte. H = 70, la = 50.

    Inscriptions en français et en espagnol de part et d'autre de OUR LADY OF LOURDES. Sous la gravure : PARIS L. TURGIS JNe IMPR EDITr R. DES ECOLES, 60 / NEW YORK DUANE St. Taches d'humidité.

    4e quart 19e siècle (?)

    VASES A FLEURS (2)

    Vases-cornets à décor de fleurs et de feuilles en relief sur la face. Anses dorées, fleurs roses, feuilles vertes. H = 17,5. Couleurs décolorées. Marque en creux sous le fond: 1/96.

    2e moitié 19e siècle.

    Les cloches n'ont pas été vues de près. Les informations suivantes sont extraites de l'ouvrage «A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon », p. 121-122.

    CLOCHE (n° 1)

    Arcade ouest du clocher. Bronze, mouton en bois. Croix sur perron et feuilles d'acanthes

    D = 32. Inscription: SANCTE ROCHE üRA PRO NOBIS. Une autre inscription en latin (mal transcrite) et la date 1634.

    CLOCHE (n° 2)

    Arcade est du clocher. Bronze, mouton en bois. Croix et pape. D = 60. Inscription: STUS PONTIUS FIDES TUA TE SALVUM. 1778.

    HISTORIQUE

    1858: 1 seule chape; 2 chasubles neuves, 4 autres en très bon état, 3 autres passées, mais encore convenables.

    1866: 2 chapes blanches; 3 chasubles blanches, 2 rouges et 2 noires, 1 verte et 1 violette.

    1884 : 1 chasuble blanche et 1 violette en plus de celles mentionnées en 1866.

    1890 : le même nombre de vêtements, mais une des chapes est mauvaise et il reste une seule violette.

    Liste des objets disparus ou non identifiés mentionnés dans les archives

    1722, 2 mai. Peyroules. - Visite pastorale de Jean Soanen, évêque de Senez.

    A. D. Alpes-de-Haute-Provence, 2 G 18, pp. 572-580.

    3° Nous avons aussi visité la chapelle de la Bastide, autre hameau de Peyrolos. Nous y avons trouvé l'édifice bien petit, mais en bon état, pour tout fond cinq livres de rente sur une terre, un tableau du Sauveur transfiguré, un crucifix, une bonne pierre sacrée, deux chandeliers de leton, deux burettes d'étain, une petite cloche au clocher, une chasuble de ligature, une aube et 4 napes, beau missel, une table fermée pour les omemens.

    1751, 8 octobre. Peyroules. - Visite pastorale de Louis-Jacques-François de Voconce, évêque de Senez.

    A. D. Alpes-de-Haute-Provence, 2 G 19, cahier 3.

    (...) nous serions rendus au présent hameau de la Bastide dépendante de la paroisse de Peirolos, dont nous avons visité l'église succursale et nous avons trouvé que le tableau n'avoir pas encore été netoyé et réparé. Le presbitère a besoin d'être blanchi d'un lait de chaux à cause de 1'humidité. Le calice n'est pas doré quoique la patène le soit. Les manches d'une des aubes doivent être changées. La communauté a mis en état le confessional, a fait une porte neuve et refait les fonts baptismaux, dont le couvercle n'est pas assés grand et n'a encore ni porte ni serrure. Le plancher de la tribune est enfoncé en deux endroits.

    1775, 18 mai. Peyroules. - Visite pastorale de Jean-Baptiste-Charles-Marie de Beauvais évêque de Senez.

    A. D. Alpes-de-Haute-Provence, 2 G 19, cahier 7.

    (…) ayant trouvé sur notre chemin la succursale de la Bastie nous l'avons visitée (…) le calice sera redoré dans l'intérieur, il sera fourni un devant d'autel, il sera également fourni une aube et des deux mauvaises on en fera une avec une douzaine de purificatoires. Les marguilliers et habitans dudit hameau nous ayant représenté les inconvéniens qu'il y avoit de porter les enfans à l'église mère pour être baptisés à cause de l'éloignement et des mauvais chemins, nous avons fait droit à leur représentation, reconnoissans par nous même la justice de leur requête, à cet effet les fonds baptismaux déjà construits de laditte chapelle de la Bastie seront réparés, il y sera mis des cloux pour éviter les indécences, il y sera aussi mis une serrure et fournit une boete pour les saintes huiles, toutes lesquelles réparations seront constatées au sr prieur curé la permission de baptiser dans laditte succursale ne devant avoir lieu qu'après que les réparations seront faittes. La tribune sera réparée et il y sera mis un balustre dans la partie dégarnie. Le coin du sanctuaire a besoin d'être réparé, il sera fourni trois chasubles de camelot, une rouge, une verte et une violette, avec une nappe d'autel et une pour la communion.

    1785, 1er et 2 octobre. Peyroules. Visite pastorale de l'évêque de Senez Jean-JosephVictor de Castellane-Adhémar.

    A. D. Alpes-de-Haute-Provence, 2 G 19, cahier 8.

    (…) sommes venus visiter de la Bâtie succursale de la paroisse de Peyrolos et nous y avons trouvé les réparations à faire comme il suit.

    Le sanctuaire et l'autel sont en bon état. La patène du calice a besoin d'être redorée. Il doit être fourni une chappe callamandre rayée, une aube, deux cordons, six purificatoires, deux amicts, quatre lavabo, un encensoir avec sa navete, un antiphonaire, un pupitre pour le missel et une paire de burettes. Les murailles de la nef doivent être reblanchies au pinceau. La chaire à prêcher demande quelques réparations. Les fonts baptismaux, les crémières et la cuvette pour l'eau baptismale sont dans un état de décence. Il faut exhausser de quelques pierres la muraille du couchant du cimetierre, dont la porte ferme solidement.

    1832, 20 décembre. Peyroules. - Réponse du curé de Peyroules à un questionnaire

    adressé par l'évêque de Digne.

    A. D. Alpes-de-Haute-Provence, 2 V 75, 2 feuillets papier.

    Monseigneur,

    J'ai l'honneur de vous adresser cy dessous l'état des églises du Haut-Peyroulles, du

    halneau de la Bastie et de la Rivière, servant de paroisse à Peyroulles.

    Etat de l'église du hameau de la Bastie

    1° un calice avec sa patène et une petite boëte pour le saint viatique en argent et dorés

    2° une aube et un cordon presque neufs, trois amits assés usés, un corporal, quelques pales et six purificatoires

    3° six chasubles toutes en camelot, dont une de toute couleur, la seconde violète, la 3e verte, la 4e rouge et la 5e noire

    5° point de chaire

    6° un confessional

    7° des fonts baptismaux avec des crémières en étain

    8° un cimetière ceint d'un mur à pierre sèche fermé d'une porte à claire-voie

    9° l'édifice assés en état, hors les bancs.

    Visite pastorale de 1866

    AUTEL,TABERNACLE

    Maître-autel «en noyer et chêne, trop élevé ». Tabernacle en chêne, garni de soie blanche (ne l'était pas en 1858).

    OSTENSOIR

    Neuf, mais qui n'a que les rayons en argent.

    Encore mentionné en 1890 comme ayant le pied en cuivre.

    6 CHANDELIERS D'AUTEL en bois usé; 10 CHANDELIERS D'AUTEL [en métal]

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1708-1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18.

    Visite pastorale du 2 mai 1722.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1745-1753, 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19

    Visites pastorales des 8 octobre 1751, 18 mai 1775 et 1er et 2 octobre 1785.
  • Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Digne. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 75

    Réponse du curé de Peyroules à un questionnaire adressé par l'évêque de Digne, 20 décembre 1832.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87

    Visites pastorales des 16 septembre 1884 et 15 avril 1890.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1884 - 1891. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93

    Visites pastorales des 16 septembre 1884 et 15 avril 1890.
  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    Fabrique paroissiale de la Batie, 13 mars 1906
Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 121-122.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise - Pelletier Olivia - Sauze Elisabeth