Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Notre-Dame-d'Entraigues

le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-d'Entraigues

Dossier IM04000799 réalisé en 2005
Parties constituantes non étudiées autel, gradin d'autel, tabernacle, bénitier, fonts baptismaux, canon d'autel, chandelier d'autel, croix d'autel, chemin de croix, vase décoratif, statue, cloche, harmonium, cadran solaire
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Localisation Commune : Tartonne
Lieu-dit : Notre-Dame
Auteur(s) Auteur : Baptiste Jean, fondeur de cloches
Auteur : Bulla, lithographe
Auteur : Christophe & Etienne, facteur d'harmonium
Auteur : Maesani, éditeur
Auteur : Richomme Louis, dit(e) Frère Marie Bernard,
Louis Richomme , dit(e) Frère Marie Bernard (1883 - 1975)

Louis Richomme est né le 13 janvier 1883 à Vire, il entre au séminaire en 1902 puis à la Grande Trappe de Soligny (Orne) en 1907. Il est frère Marie Bernard en religion.

Sculpteur autodidacte, en 1917, il est recommandé par l'abbé de la Grande Trappe à Mère Agnès, la supérieure du Carmel pour la réalisation des statues de sainte Thérèse. Frère Marie-Bernard avait en effet déjà réalisé quelques autres travaux en plâtre, notamment un médaillon de Thérèse.

Sa première statue thérésienne a été achevée en 1919. Elle représente Thérèse assise, un livre sur les genoux, et se trouve au Carmel de Lisieux. Suivirent un buste et le gisant de la châsse de la (future) sainte. En 1922, il signa la célébrissime ”Thérèse aux roses”, il devient ainsi créateur du type iconographique si répandu. Plus tard, toujours pour Lisieux, il réalisait encore la Thérèse agenouillée du cimetière, la Thérèse en conversation avec son père du jardin de la maison familiale des Buissonnets, la Thérèse tendant les deux bras en avant de la crypte de la basilique, et la Thérèse Docteur de l’Eglise le bras droit levé vers le ciel, qui accueille les pèlerins devant la basilique (1938).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, auteur du modèle
Auteur : Turgis Jeune L., imprimeur, éditeur

Annexes

  • Liste du mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-d'Entraigues, Tartonne

    Liste du mobilier étudié

    - vantail, dormant et châssis de tympan

    - retable du Rosaire (fragment)

    - croix, statue : Christ en croix

    - ensemble de 2 statues-reliquaires: Sainte (?) ; La Vierge à l'Enfant

    - statue: Saint Blaise de Sébaste

    - tableau: La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le Rosaire à saint Dominique de Guzman et à sainte Catherine de Sienne

    - cloche

    Liste du mobilier non étudié

    CADRAN SOLAIRE

    Face sud du clocher. On devine un arc de cercle jaune, un coeur rouge sous le style et deux motifs rouges dans les écoinçons inférieurs. Très effacé.

    AUTEL, 2 GRADINS D'AUTEL, TABERNACLE

    Chapelle du Rosaire. Bois peint faux marbre avec baguettes moulurées dorées; petit décor en plâtre doré sur les gradins et le tabernacle. Autel flanqué de deux colonnettes rondes. Décor du devant d'autel remplacé par deux chromolithographies: Salvator mundi et saint Jean Baptiste enfant.

    2e moitié 19e siècle.

    BENITIER

    Brèche rose. Support en balustre fuselé, vasque de plan ovale.

    19e siècle.

    FONTS BAPTISMAUX

    1ère travée, angle sud-est. Cuve semi-cylindrique en calcaire gris veiné de blanc, à demi maçonnée dans l'angle et posée sur un massif de moellons; trou d'évacuation.

    Couvercle plat en noyer sur lequel est clouée une planche grossièrement taillée. H = 45, d = 70. Couvercle vermoulu.

    Antérieur au 19e siècle.

    2 CANONS D'AUTEL (n° 1)

    Lithographies? Architecture néo-gothique mêlée de fleurs. Nativité et deux Evangélistes; Ange sortant le Christ du tombeau. Cadre en bois doré à frise d'acanthes en plâtre. Paris, L. Turgis jeune impr. Editeur, Rue des Ecoles 80 et à New York Duane St 78. H = 47,5, la = 31,5.

    Les mêmes sont conservés dans l'église paroissiale de Saint-Jacques.

    2 CANONS D'AUTEL (n° 2)

    Lithographies? Architecture néo-gothique grise et bleue. Adoration des mages; deux évêques sous une arcade. N° 12 inscrit en bas à droite. Sur le deuxième canon d'autel, le Christ tombe en portant sa croix.

    2e moitiél 19e siècle.

    2 CHANDELIERS D'AUTEL

    Bronze doré. Style néo-roman. Pied de plan triangulaire à faces ajourées avec croix fleuronnée. Identiques à ceux de la chapelle du Rosaire de Plan de Chaude.

    Limite 19e siècle 20e siècle.

    CROIX D'AUTEL

    Bronze doré. Pied de plan ovale, extrémités des bras fleuronnées. H = 36.

    19e siècle.

    CHEMIN DE CROIX

    Stations n° IV, IX et X. Lithographies dans cadres dorés. H = 27, la = 37 ; cadre: la = 4,3. Inscriptions sous la gravure, à gauche: Paris, chez Maesani Editr Quai aux fleurs 9 ; à droite: Lith Bulla Pl. Maubert 26, Paris.

    1890.

    VASE DECORATIF

    Corbeille ajourée. Terre cuite, peinte en blanc et à face antérieure dorée, imitant la porcelaine. Analogue à ceux de la chapelle Sainte-Anne du Touron.

    2e moitié 19e siècle.

    STATUES (3)

    Saint Michel terrassant un dragon. Plâtre peint, peint doré et argenté. H = 140.

    De peu antérieur à 1891.

    Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Plâtre peint, yeux en verre. F. M. Bernard peint sur le côté gauche du socle. H = 150.

    Vierge à l'Enfant et Sacré-Coeur, en pendant. Plâtre peint, peint doré. H = 100 et H = 95.

    4e quart 19e siècle.

    CLOCHE

    Bronze. Décor: Christ en croix, Vierge à l'Enfant, guirlande. Inscription: SIT NOMEN BENEDICTUM ANNO 1846 / MARIE HONORINE JEAN ETIENNE: JEAN BAPTISTE FONDEUR MARSEILLE.

    2e quart 19e siècle.

    HARMONIUM

    Chêne. Couvercle à pan coupé vers l'avant. Façade flanquée de deux colonnettes en balustre cannelé. Plaquette de bois avec inscription en doré sur fond noir: H. CHRISTOPHE & ETIENNE / PARIS.Tous les boutons conservent leur plaque en porcelaine. Bon état.

    2e moitié 19e siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1884 - 1891. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93

    Visite pastorale du 29 septembre 1891.
  • Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Tartonne, dressé en exécution de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66.

    Inventaires du mobilier des 16 mai 1905 et 9 mars 1906.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise