Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

jardin d'agrément dit jardin toscan d'Isola Bella

Dossier IA06000729 réalisé en 1982

Fiche

Appellations jardin toscan d'Isola Bella
Parties constituantes non étudiées dépendance, fabrique de jardin, miroir d'eau, pergola, terrasse en terre-plein, escalier indépendant, pont de jardin, verger
Dénominations jardin d'agrément
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 7 avenue Fiesole
Cadastre : 1981 DK 132 à 135 ; 416

Jardin aménagé sur des terrasses agricoles occupant les parcelles actuelles 132 à 135 et 416 par le paysagiste anglais Harold Peto en 1910 pour le baron von André. Des fêtes de nuit somptueuses s'y donnaient dans les années 1920. Les architectes Emile Molinié et Charles Nicod construisent la maison du jardinier, dite Moulin de Pétrarque, avant 1924, date du lotissement du domaine. Le lot n° 1, celui de la villa Isola Bella, fit l'objet d'un 2e partage en 1927, produisant notamment cette actuelle propriété de la villa Toscana qui conserve l'essentiel du jardin toscan. Son nouveau propriétaire, M. Roditi, demande la reconstruction du moulin en villa dite la Pergola à l'architecte cannois François Arluc qui en dresse 2 variantes.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates 1910, daté par source
Auteur(s) Auteur : Peto Harold, architecte paysagiste, attribution par travaux historiques, attribution par source
Auteur : Arluc François,
François Arluc

Architecte cannois, fils de l'ingénieur Alexandre Arluc. Actif des années 1890 aux années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Molinié Emile, architecte, attribution par source
Auteur : Nicod Charles, architecte, attribution par source
Personnalité : André, Von, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Roditi, commanditaire, attribution par source

Ce jardin est constitué d'une succession de terrasses traversées par un long escalier fleuri encadré de jarres et de cyprès, en partie conservé. Il relie une exèdre de cyprès taillés en arcades au pavillon de thé périptère à arcades, encore conservé au sommet de la propriété. Il est interrompu par la pergola sur colonnades ioniques de marbre blanc, épousant le contour d'un miroir d'eau ovale de 30 m, avec 2 pavillons d'entrée ornés d'une travée ionique aux extrémités du grand axe. Une plate-bande fleurie ponctuée d'orangers entourait le bassin au centre duquel un groupe en bronze reproduisait une sculpture antique trouvée à Capoue. Les terrasses qui le bordent et les paliers étaient ponctués d'urnes et de statues de putti dûs au sculpteur parisien Visseaux. Au bas du jardin la maison du jardinier, dite moulin de Pétrarque, est une bonne imitation d'une maison rurale provençale parementée de moellons apparents, avec son escalier extérieur, ses volumes imbriqués et son porche et son portique en plein-cintre. A proximité, un pont à 3 arches enjambe l'avenue Fiesole. Il conduisait à l'orangeraie plantée sur une parcelle séparée.

Murs marbre
calcaire
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse, tuile plate mécanique
Plans jardin régulier
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en terrasses
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit en pavillon
Escaliers escalier isolé : escalier droit, en maçonnerie
escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Jardins massif d'arbres, groupe d'arbres, plate-bande
Typologies caractère éclectique à tendance classique, pergola, plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, caractère éclectique et régionaliste à tendance provençale, porche, portique, arc en plein-cintre, génoise
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations ordre ionique putto dauphin
Précision représentations

sujet : ordre ionique, support : colonnes de la pergola et pilastres des pavillons du miroir d'eau ; sujet : amour, support : groupe situé sur l'escalier fleuri ; sujet : putto tenant un dauphin, support : groupe au centre du miroir d'eau

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables pavillon de jardin

Références documentaires

Documents figurés
  • [Le miroir d'eau ovale et sa pergola. Vue de volume prise du le nord-est.] / Photographie, vers 1924. Dans: Fonds de l'agence immobilière Andrau, Cannes. 2 S 182. 10 Fi 197-20.

  • [Terrasse du miroir d'eau ovale. Vue axiale sur la montée de l'escalier fleuri.]/ Photographie, vers 1930. Dans "In a Tuscan Garden at Cannes, now available for the creation of one or two charming homes". Livret publicitaire pour le lotissement du jardin. Non daté. P. 3.

  • [Le miroir d'eau ovale et sa pergola. Vue axiale prise vers le nord-est.] / Photographie, vers 1924. Dans: Fonds de l'agence immobilière Andrau, Cannes. 2 S 182.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François