Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

jardin d'agrément des Grands Cèdres, ancien jardin d'agrément de la Villa Les Palmiers

Dossier IA06003158 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

  • sculptures du jardin d'agrément des Grands Cèdres, ancien jardin d'agrément de la Villa Les Palmiers
Appellations jardin des Grands Cèdres , parc des Grands Cèdres
Dénominations jardin d'agrément
Aire d'étude et canton Nice - Nice
Adresse Commune : Nice
Lieu-dit : Fabron
Adresse : 7 avenue de Fabron
Cadastre : 2017 NE 0314

Appartenant tout d'abord au banquier Honoré Gastaud, le jardin est célèbre pour ses serres et ses plantations et reçoit la visite de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie en 1860. A l'occasion des travaux réalisés par Sébastien-Marcel Biasini pour le propriétaire du domaine Ernest Gambart entre 1872 et 1874, le parc est densément planté d'une centaine de nouvelles espèces telles que des cèdres, des cyprès, des eucalyptus et des palmiers. L'architecte construit au niveau de l'aile est de l'édifice un long jardin d'hiver abritant statues et plantes exotiques aboutissant à une serre. A l'extrémité sud, une grotte en rocaille et stalactites de ciment cache un escalier franchissant le fort dénivelé du terrain. Le baron russe Alexandre Falz-Fein, devenu propriétaire du domaine en 1905, fait creuser un vaste lac artificiel dans le parc. Édouard Soulas acquiert le domaine en 1923 et engage Octave Godard pour intervenir sur le parc. Ce dernier supprime l'ancien lac et transforme le parc selon les principes du style mixte. Il créé notamment des parterres « à la française » et un long bassin perpendiculaire à l'axe de la loggia centrale de la façade sud du Palais de marbre. En 1956, le domaine est vendu à une société immobilière qui fait édifier les immeubles de la copropriété Les Grands Cèdres, notamment autour du bassin créé par Godard. En 1960, le Palais de marbre est cédé à la ville qui y installe son service des archives.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates 1860, daté par source
1871, daté par source
1923, daté par source
Auteur(s) Auteur : Biasini Sébastien-Marcel,
Sébastien-Marcel Biasini (1841 - 1913)

Né à Nice d'un père tailleur de pierres, il est formé l'École impériale des Beaux-Arts où il suit les cours de Charles-Auguste Questel. Il reçoit une médaille de première classe, en 1866. Inspecteur des travaux pour l'Exposition universelle de 1867, il revient à Nice en 1868 où il travaille pour la Société foncière lyonnaise et la Société Immobilière et de Construction de Nice qui lotissent la colline de Cimiez. Il a reçoit en 1906, avec l'ingénieur Joseph Durandy, la grande médaille d'or du concours municipal de primes à l'architecture. Il contribue à de nombreuses commissions chargées de l'urbanisme de Nice. Vice-président du Comité des fêtes de la ville, il est associé à la création de décors de chars pour le carnaval.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Gambart Ernest,
Ernest Gambart (1814 - 1902)

Marchand d'art, collectionneur d'origine belge, naturalisé britannique en 1846. Il est le promoteur auprès de la société des architectes des Alpes Maritimes du projet de concours de façades. Ce concours sera instauré par la ville de Nice en 1902. Il fait édifier sa villa dans le quartier Fabron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source
Auteur : Falz-Fein Alexandre,
Alexandre Falz-Fein

Banquier d'origine russe.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source
Auteur : Soulas Emile, auteur commanditaire, attribution par source
Auteur : Godard Octave,
Octave Godard (1877 - 1958)

architecte, paysagiste.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte paysagiste, attribution par source
Auteur : Gastaud Honoré,
Honoré Gastaud

Sculpteur sur plâtre. A participé à la décoration intérieure de l'hôtel de Réauville (hôtel de Caumont) à Aix-en-Provence de 1719 à 1745. Il collabore en 1722 à la réalisation des deux termes en plâtre du vestibule en compagnie d'Esprit Routier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source

Le parc des Grands Cèdres, d'une superficie de 32 215 m2 (en 2018), est constitué d'un ensemble d'immeubles et de tours d'habitation qui encadre la partie régulière du jardin dessiné par Octave Godard en 1923, dont l'élément central est un bassin d'ornement de 70 mètres de long, se déployant dans l'axe perpendiculaire de la façade sud du Palais de Marbre et bordé de pièces de gazon. Le bassin aboutit à une grotte avec stalactites en faux ciment surplombant l'actuelle voie Mathis. Le flanc ouest du jardin est occupé par les « terrasses à l'italienne ». Le parc est complanté d'espèces indigènes et exotiques et compte de nombreuses statues et sculptures.

Plans jardin mixte
Élévations extérieures jardin de niveau, jardin en terrasses
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit
Jardins arbre isolé, groupe d'arbres, topiaire, parterre de gazon, rocaille de jardin
Statut de la propriété propriété de la commune
propriété privée
Protections inscrit MH, 1993
Précisions sur la protection

Eléments inscrits au titre des Monuments historiques par arrêté du 23 juin 1993 : Ancienne villa avec ses décors intérieurs ; ensemble du parc et des jardins, y compris les falaises artificielles, grottes et rocailles, les bassins, les fabriques et dépendances, la statuaire et les éléments de décor. Les immeubles d'habitation des années 1950 (cad. NE 202, 236, 237) ne sont pas inscrits.

Références documentaires

Bibliographie
  • BOURSIER-MOUGENOT, Ernest. Inventaire des parcs et jardins remarquables des Alpes-Maritimes. Nice : Conseil général des Alpes-Maritimes, 1994. 161 p., ill. coul.

    p. 107
  • GAYRAUD, Didier. Belles demeures en Riviera. 1835-1930. Nice : Éditions Gilletta. Nice-matin, 2005.

    p. 124-126
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Ville de Nice - Hérault Marie
Marie Hérault

Architecte diplômée d’État. Historienne des jardins et du paysage. Doctorante en histoire de l'art.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.