Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

jardin d'agrément cubiste du Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles

Dossier IA83000027 réalisé en 1987

Fiche

Appellations jardin d'agrément cubiste du Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles
Parties constituantes non étudiées bassin
Dénominations jardin d'agrément
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Adresse : rue Saint-Pierre
Cadastre : 1951 B 804, 805

Jardin aménagé en 1925 par l'architecte paysagiste Gabriel Guévrékian, chef d'atelier chez Mallet-Stevens, et orné d'une oeuvre de Jacques Lipchitz. Il s'apparente au jardin d'eau et de lumière que Guévrékian réalise en même temps à l'exposition des Arts-Décoratifs et n'est pas sans rappeler le jardin réalisé en 1924 par Paul et André Véra dans l'hôtel parisien des Noailles. Le mauvais état des structures maçonnées et des mosaïques a imposé son remplacement par une disposition simplifiée en 1933. Il a été reconstitué en 1986.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par source
1933
1986
Auteur(s) Auteur : Guévrékian Gabriel,
Gabriel Guévrékian (1900 - 1970)

Architecte, paysagiste.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte paysagiste, attribution par source
Auteur : Lipchitz Jacques, sculpteur, attribution par source
Personnalité : Noailles, vicomte de Charles, commanditaire, attribution par source

Jardin régulier de plan triangulaire aménagé au niveau de l'étage de soubassement, face au grand salon de la villa. Clos de murs, il est essentiellement constitué d'un damier de carrés maçonnés disposés en escalier et culmine autour d'un bassin rectangulaire à la pointe où se trouve le piédestal cylindrique sur lequel pivotait l'oeuvre en bronze de Lipchitz. Les zones de passage et les carrés maçonnés sont recouverts de mosaïque noire, rouge, jaune ou bleue. Des plantations de tulipes occupaient les autres carrés et des jardinières triangulaires étagées le long des murs. Dans chacun des 2 carrés symétriques qui occupent le centre du parvis du salon s'élevait un oranger. C'est toute la partie du damier qui s'étend au-delà de la zone de passage qui a ensuite été remplacée par un parterre plein à 3 étages entièrement planté d'agaves.

Murs enduit
maçonnerie
Plans jardin régulier
Élévations extérieures jardin de niveau
Jardins parterre de carrés
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1987/12/09
Précisions sur la protection

Villa et ses jardins : inscription par arrêté du 9 décembre 1987.

Références documentaires

Documents figurés
  • Le jardin de l'hôtel des Noailles, place des États-Unis à Paris : projets, 1924 / Dessins par André Véra et Paul Véra, 1924. Musée d'art et d'histoire, Saint-Germain-en-Laye. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 86.

  • Gabriel Guévrékian : le jardin d'eau et de lumière, exposition des arts décoratifs, Paris, 1925. / Photographie, 1925. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 125.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : premier projet avec quatre orangers / Dessin par Gabriel Guévrékian, vers 1925. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 132.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : plan restitué / Dessin par Dorothée Imbert d'après Cécile Briolle et Agnès Fuzibet, vers 1993. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 132.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : maquette du jardin, Gabriel Guévrékian architecte / Photographie, date inconnue. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 65.

  • Vue d'ensemble prise depuis le chemin d'accès. Au premier plan le jardin de sculpture / Photographie, vers 1928. Dans : Art et décoration, juillet 1928, p. 3.

  • Le jardin de sculpture organisé par Guévrékian. Au fond l’œuvre de Jacques Lipchitz / Photographie, vers 1928. Dans : Art et décoration, juillet 1928, p. 8.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : vue d'ensemble prise d'une des baies du parvis surélevé / Photographie, 1928. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. 133.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : vue de volume prise de la façade du salon / Photographie par Gabriel Guévrékian, 1928. Dans : The modernist garden in France / Dorothée Imbert, New Haven : London : Yale university press, 1993, p. XIV.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : vue d'ensemble de la sculpture de jacques Lipchitz vers la maison / Photographie, vers 1932. Dans : Vogue (US), march 15th 1932, p. 54.

  • Jardin cubiste de la villa Noailles : vue d'ensemble prise après modification depuis le parvis surélevé / Photographie, vers 1933. Dans : Vie à la campagne, no 357, 1er mars 1933, p. 103.

Périodiques
  • A modern garden. Dans : Vogue (US), 20 août 1930.

  • Geometry in a french garden : tulip time. Dans : Vogue (US), 15 mars 1932, p. 55.

  • WHITSEY, Fred. Where Wharton led... Dans : Country life, July 7th 1994, p. 68-71.

    [En anglais]
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François