Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble Ollivier

Dossier IA83001537 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Immeuble Ollivier
Parties constituantes non étudiées entrepôt commercial
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Sainte-Maxime - Grimaud
Adresse Commune : Sainte-Maxime
Adresse : 4 place Pasteur , 3, 5, 5 bis place Colbert
Cadastre : 2007 AB 406

Cet immeuble est le résultat de la transformation et de la surélévation en 1941 par l'architecte Abel Delcourt d'une maison construite en 1925 par l'architecte René Darde pour monsieur Félicien Ollivier. Cette maison correspond aux deux niveaux inférieurs, avec les loggias à colonnes, de la façade sur la place Colbert. La transformation a consisté à la surélévation d'un étage sur la place Colbert, à la construction de la façade sur la place Pasteur (qui correspondait peut-être à une remise) et à la modification des distributions intérieures pour faire un immeuble de rapport. Le maître d'ouvrage est alors monsieur Bosc, propriétaire de la villa La Désirado à la Batterie orientale.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire
Dates 1925, daté par source
1941, daté par source
Auteur(s) Auteur : Darde René,
René Darde (1883 - 1960)

René Darde est issu de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Il travaille dans l'atelier des architectes parisiens Henri Sauvage et Charles Sarazin pour lesquels il vient, en 1911, suivre le chantier du Golf Hôtel de Beauvallon à Grimaud (83). Il s'installe définitivement à Sainte-Maxime à partir de 1913. Avec deux autres agences à Saint-Raphaël et Cannes, il serait l'auteur de près de deux cents villas dans le Var et les Alpes Maritimes. Il est considéré comme l'un des chefs de file du mouvement néo-régionaliste en Provence. Victime d'une hémiplégie en 1950, il réduit son activité mais réalise encore quelques villas jusqu'à son décès en 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Delcourt Abel,
Abel Delcourt (1897 - )

Architecte originaire de la Marne, installé à Draguignan (vers 1928), puis Sainte-Maxime (1948) où il réalise de nombreuses villas entre 1932 et 1962.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Immeuble de plan approximativement carré, édifié sur une parcelle traversante donnant au nord sur la place Pasteur et au sud sur la place Colbert.

Les matériaux et la mise en œuvre sont masqués par un crépi. Le toit de tuiles creuses est souligné par un rang de génoise.

La façade sud est irrégulière. Au deuxième niveau elle présente deux loggias dans lesquelles ouvrent deux portes-fenêtres. La façade antérieure nord, sur la place Pasteur, comporte trois travées ordonnancées avec porte centrale, complétées par une demi-travée à gauche. La porte est en plein cintre, en retrait par rapport à l'arc en brique dans lequel elle est inscrite. On retrouve un décor de briques au-dessous des fenêtres qui sont soulignées par 4 réglets formés par les champs des briques.

Le rez-de-chaussée était occupé par des ateliers (actuellement un restaurant). L'immeuble est accessible par deux entrées, au nord et au sud, par deux couloirs rejoignant la cage d'escalier en position centrale. L'escalier, de plan carré, est tournant autour d'un jour, à une seule volée.

Les étages sont séparés en deux transversalement par un mur de refend qui délimite au premier deux appartements traversants : l'un avec cuisine, salle à manger, deux chambres et bains, l'autre avec cuisine, studio, chambre et bains. Le deuxième étage est séparé en quatre appartements : deux avec cuisine, salle à manger, chambre et cabinet de toilette, les deux autres étant des studios avec cuisine et cabinet de toilette.

Murs crépi
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Techniques maçonnerie
Représentations colonne
Précision représentations

Sur la façade sud, deux loggias à colonnes.

Immeubles Maxime

Titre courant immeuble
Sélection oui
Adresse Pasteur (place) 3, 5 ; Colbert (place) 3, 5, 5 bis
Datation 1920-1945
Date 1941
Architecte Delcourt Abel
Caractères autre
Etages 2 étages carrés
Travées 4 et plus
Terrasse non
Balcons non
Loggia oui
Bow-window non
Couronnement génoise
Date de saisie 2012-08-30T00:00:00.000+02:00
Galerie non
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des déclarations concernant les constructions nouvelles, reconstructions, additions de constructions... 1891-1939. Archives communales, Sainte-Maxime : Série T.

    Entrepôt de vin et habitations en construction pour monsieur Félicien Ollivier en 1925.
  • Demande de permis de construire au nom de Monsieur Bosc, à Sainte-Maxime. 1941. Archives communales, Sainte-Maxime : PC 795/856.

    Plans de l'architecte Abel Delcourt.
Documents figurés
  • Immeuble Ollivier. Sainte-Maxime. Élévation sur la place Colbert à la fin des années 1920. / Tirage photographique, sur papier, par Fernand Detaille, [ca 1928]. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève