Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Appellations Hardon
Parties constituantes non étudiées immeuble, rue
Dénominations îlot
Aire d'étude et canton Port-Saint-Louis-du-Rhône
Adresse Commune : Port-Saint-Louis-du-Rhône
Adresse : rue Gallas , rue Général-de-Gaulle , rue Marcel-Sembat , rue Jean-Jaurès
Cadastre : 1982 C4 496 à 509, 493, 494, 918 à 920, 1848, 1849, 1553, 491, 1551, 1552, 1618, 1619

L'enchevêtrement des habitations qui caractérise cet ensemble dans la partie ouest s'explique notamment par l'existence d'un canal qui bordait la partie est de l'îlot actuel. Les constructions nombreuses s'expliquent par la volonté de la population de s'installer proche des usines du faubourg et par la pénurie de terrains habitables. Les 1ers édifices construits sur cet îlot, qui datent de 1887 sont alignés sur la rue Jaurès ; des habitations sommaires existaient également le long des actuelles impasses Gallas et Sembat : celles de l'impasse Gallas, datées des années 1890 sont encore existantes ; les 3 petites maisons (qui dateraient de la même époque) ont été démolies et sur le même emplacement se trouvent aujourd'hui des édifices construits en 1970. Dans les années 1920, le coeur d'îlot est occupé par des édifices en rez-de-chaussée et avec étage carré ; des impasses se forment certainement à cette époque pour accéder à ces habitations (impasses existantes encore aujourd'hui sur les rues Joseph-Gallas, Jean-Jaurès, Marcel-Sembat) . C'est à partir des années 1930 que les édifices alignés sur la rue Jaurès (surtout des maisons de ville) sont édifiés, sur l'emplacement d'anciens bâtiments datés de la fin du 19e siècle. C'est à la même période que se construisent les pavillons occupant la partie est de l'îlot.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

Cet îlot qui occupe l'est du lotissement est composé de maisons mitoyennes avec étage carré (1er modèle) , qui sont soit alignées sur la rue Jean Jaurès principalement (qui demeurent les 1ères habitations de l'îlot) , soit en coeur d'îlot pour les constructions des années 1920. Nous pouvons noter des maisons mitoyennes en rez-de-chaussée (2e modèle) avec accès direct sur la rue et des maisons mitoyennes avec espace libre à l'avant, (5e modèle) alignées sur la rue ou en coeur d'îlot. Les maisons de petite superficie situées sur l'impasse Gallas témoignent de la densité de l'habitat en coeur d'îlot et de l'enchevêtrement des constructions, caractéristique de cet îlot. Les maisons individuelles situées à l'est de l'ensemble avec toit en pavillon date des années 1950-60.

Murs béton
enduit
Toit tuile plate mécanique, tuile creuse mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Typologies caractère éclectique à tendance traditionnelle
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pauvarel Carole