Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs : Hôtel Lac et Forêt

Dossier IA04002581 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel Lac et Forêt
Parties constituantes non étudiées garage
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Lieu-dit : Les Subis
Adresse : route de Nice
Cadastre : 2015 E1 31

L'hôtel est édifié entre 1933 et 1936 sur la commande d'Henri Louis Auguste Saquet (également gérant du Grand Hôtel du Parc, référence : IA04002564) ; il est enregistré au registre du commerce le 5 juin 1936 avec une mention de début d'activité le 1er juin 1936. Au milieu des années 1960, il est fermé jusqu'à la date de son rachat en 1978 où il fait l'objet d'importants travaux de rénovation : le chauffage est installé dans l'ensemble de l'établissement, les chambres sont toutes équipées de sanitaires, la charpente ainsi que la couverture sont entièrement refaites. Le toit était à l'origine couvert de tuiles plates ; on peut avoir une très bonne idée de cet état grâce aux cartes postale. Pour le reste, l'hôtel a été très peu remanié, à l'exception de la terrasse en rez-de-chaussée, couverte d'un auvent ajouré posé sur des piliers de béton qui a aujourd'hui disparu et des deux portails, dans le même style de la terrasse, qui ornaient les deux accès à l'hôtel depuis la route, par la double rampe.

L'hôtel change de nom à plusieurs reprises : tout d'abord nommé Grand Hôtel de la Forêt, il devient Hôtel du Lac après la construction du barrage de Castillon (en 1949), puis Hôtel Lac et Forêt après le changement de propriétaire de 1978.

L'annexe indépendante à l'arrière de l'hôtel a eu pour première fonction de servir de garages, elle abrite huit chambres depuis 1978.

L'hôtel conserve encore un mobilier contemporain de sa construction : il s'agit notamment des armoires en encoignure dans les chambres ou d'une partie du mobilier de la salle de restauration avec en particulier la grande desserte.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle

L'hôtel est située au sud du village mais à distance du bourg, sur la route de Nice. A l'origine au milieu du bois, proche du Verdon, il est aujourd'hui, depuis la construction du barrage de Castillon, en face du lac de Saint-André, d'où son nom d'Hôtel Lac et Forêt.

Placé légèrement au-dessus du niveau de la route, on y accède par une double rampe. Sa grande façade ordonnancée à travées est ornée d'un léger avant-corps surmonté d'un fronton-pignon, avant-corps légèrement désaxé puisque trois travées de la façade sur son côté sud et deux sur son coté nord. La façade est particulièrement rythmée : verticalement par les huit travées, les chaînages d'angle et les angles de l'avant-corps, horizontalement par les trois niveaux bien distincts, le premier étant surmonté d'un épais bandeau. Les encadrements de fenêtres et le chaînage d'angle, en léger relief, son particulièrement visibles par le choix du blanc alors que les moellons sont laissés apparents aux premier et deuxième niveaux. L'entrée principale est surmontée d'un édicule à deux colonnes soutenant un petit balcon.

L'ensemble, double en profondeur, présente un plan original : rectangulaire par les niveaux supérieurs, le rez-de-chaussée déborde du corps central au sud avec une extrémité semi-circulaire abritant la grande salle à manger. Il est couvert d'un toit à croupes.

L'hôtel compte aujourd'hui 22 chambres, plus les 8 chambres de l'annexe à l'arrière. On accède aux chambre depuis le grand hall et son escalier central.

Murs moellon enduit partiel
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier intérieur
Techniques mosaïque
Précision représentations

Le grand hall d'entrée est orné d'une mosaïque (granito) avec indication des grandes villes environnantes et de leur distance.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre analytique des commerçants, tribunal de commerce de Castellane. 1920-1944. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1026 W 007.

    Numéro d'ordre et date de l'enregistrement au registre : n°497 du 5 juin 1936.
Documents figurés
  • [Vue de l'hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes avant 1948] / Carte postale, 2e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • 11 SAINT-ANDRE-LES-ALPES, ses promenades et l'Hôtel de la Forêt / Carte postale, 2e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Vue de l'hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes après 1948] / Carte postale, Edit. CIM, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Vue de l'hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes après 1948] / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Vue de l'hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes après 1948] / Carte postale, Edit. CIM, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Vue générale depuis l'est de l'Hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • St-André-les-Alpes (B.-A.) Alt. 900 m. L'hôtel du Lac & de la Forêt. / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • Hôtel du Lac. Catégorie ** [Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • St-André-les-Alpes (B.-A.) Alt. 900 m. Un coin de la terrasse de l'hôtel du Lac & de la Forêt. / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Vue de la terrasse de l'Hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 3e quart 20e siècle. Collection particulière.

  • [Salle à manger du restaurant de l'Hôtel Lac et Forêt de Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 20e siècle. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna