Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de voyageurs dit Hôtel Régina et bureaux de la Compagnie des Messageries maritimes

Dossier IA13001483 réalisé en 2009

Fiche

Appellations Hôtel Régina, bureaux de la Compagnie des Messagerie Maritime
Dénominations hôtel de voyageurs, immeuble de bureaux
Aire d'étude et canton Euroméditerranée
Adresse Commune : Marseille
Lieu-dit : les Grands Carmes
Adresse : rue de la République , 3 place Sadi-Carnot , 9, 11 rue Méry
Cadastre : 2007 809 B 6

L'immeuble, qui abritait l'Hôtel Régina et des bureaux de la Compagnie des Messageries maritimes dont il dépendait, a été construit en 1907, sur des plans de l'architecte Jean Séguéla. La Société Immobilière Marseillaise (SIM) en est l'autre commanditaire. Les fondations, l'ossature intérieure et les planchers ont été réalisés par l'entreprise de bétons armés Hennebique dont le bureau technique de Marseille était dirigé par l'ingénieur des Travaux publics Fournier, et les entrepreneurs Jallut et Joseph Ricord. Hôtel de luxe d'une capacité de 250 chambres, l'Hôtel Régina fonctionna jusqu'à la dernière guerre. L'immeuble resta le siège de la compagnie jusqu'en 1977. Il a été restauré après la guerre. Le lanternon qui couronnait la travée centrale a été détruit. Le médaillon en béton, blason des Messageries, a été rajouté vers 1950. Il est l’œuvre du sculpteur marseillais Félix Guis. L'immeuble héberge aujourd'hui les services administratifs du Trésor Public.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : milieu 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1907, daté par source
Auteur(s) Auteur : Séguéla Jean,
Jean Séguéla (1862 - 1910)

Architecte marseillais. Auteur de l'hôtel des Messageries maritimes, à Marseille, en 1907.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Fournier H.,
H. Fournier

Ingénieur TPE, agent de l'entreprise de bétons armés Hennebique à Marseille et à Nice au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur, attribution par source
Auteur : Jallut,
Jallut

Entrepreneur de maçonnerie marseillais (1ere moitié 20e siècle).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Ricord Joseph,
Joseph Ricord

Entrepreneur de maçonnerie marseillais (1ere moitié 20e siècle).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Guis Félix,
Félix Guis (1887 - 1972)

Peintre et sculpteur marseillais.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature

L'immeuble s'organise selon un plan approximativement en L, dont le corps de bâtiment le plus allongé se situe le long de la rue Méry. La façade principale, ordonnancée, contribue à monumentaliser la place Sadi-Carnot. Les fondations, l'ossature intérieure et les planchers sont en béton armé. L'ensemble est parementé en pierre de taille blanche. La partie centrale du toit est couverte d'une terrasse en béton percée de verrières et est bordée d'un toit à longs pans brisés. Le brisis est en ardoises et le terrasson est couverts de tuiles creuses.

Murs béton armé
pierre de taille
Toit ardoise, tuile creuse, béton en couverture
Étages rez-de-chaussée, 5 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans brisés
Typologies caractère éclectique
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations ornement architectural, balustre, colonne, ordre composite, fronton, cuir découpé, ornement végétal, denticule blason, cheval, couronne, ancre
Précision représentations

L'ensemble des façades présente un abondant décor architectural sculpté. Le deuxième niveau est rythmé par des colonnes composites. Deux têtes de licornes supportent le surplomb de l'oriel de la travée centrale. Sur le garde-corps du balcon central du troisième niveau se trouve le blason des Messageries maritimes : une tête de cheval (cela aurait du être une licorne) couronnée de tours, au-dessus d'une ancre. Le cinquième niveau est surmonté d'une frise, d'une corniche interrompue par des frontons cintrés à décor de cuirs découpés à ornement végétal et d'une balustrade. Le sixième niveau est couronné d'une corniche à denticules. Il est ouvert au centre par deux baies jumelées inscrites dans un arc plein-cintre au tympan et au couronnement saillant sculptés, l'ensemble étant surmonté d'une baie à fronton triangulaire.

Les garde-corps des deuxième et troisième niveaux sont à balustres de pierre, ceux des quatrième et cinquième niveaux sont à motifs d'arabesques en ferronnerie.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Hôtel Régina et bureaux de la Compagnie des Messageries maritimes, place Sadi-Carnot, Marseille 2e (Bouches-du-Rhône). 1907-1908. Cité de l'architecture et du patrimoine : BAH-21-1907-08870.

    Cité de l'architecture et du patrimoine : BAH-21-1907-08870.
Bibliographie
  • NOET, Laurent. Blason des Messageries Maritimes (Félix Guis sculpteur). <URL : http://marseillesculptee.blogspot.fr/

Liens web

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève