Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Hôtel Majestic

Dossier IA06000712 réalisé en 1982

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel Majestic
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 10 boulevard de la Croisette
Cadastre : 1981 BT 221

L'Hôtel Beau Rivage fut détruit, ainsi que les 2 villas voisines, dont la villa des Enfants, pour faire place au nouvel Hôtel Majestic édifiét en 1925 par l'architecte Théo Petit, également architecte du Normandie Hôtel à Deauville, qui prévoyait un corps central entre 2 ailes en retour. Il ne construisit qu'une partie du corps central et l'aile orientale. En 1928 le reste du corps central fut ajouté par les architectes associés Emile Molinié, Charles Nicod et G. de Montaut et par l'entrepreneur de béton armé Chouard (Paris, Rouen) pour la Société Immobilière de l'Hôtel Majestic. C'est sans doute à ce moment-là que la Maison de décoration niçoise et cannoise Maurice Debenedetti aménage les intérieurs. En 1965 2 nouveaux étages sont aménagés au niveau des combles. La villa Saint-Honorat, antérieure à 1883, a été intégrée à l'établissement. A la fin des années 1990, toute la partie ouest ajoutée est assortie au style art-déco de l'aile est d'origine, une piscine et des boutiques sont ajoutées sur le jardin.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : limite 20e siècle 21e siècle
Dates 1925, daté par source
1928, daté par source
1965, daté par source
Auteur(s) Auteur : Petit Théo, architecte, attribution par source
Auteur : Molinié Emile, architecte, attribution par source
Auteur : Nicod Charles, architecte, attribution par source
Auteur : Montaut G. de, architecte, attribution par source
Auteur : Chouard, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Debenedetti et Cie Maurice, architecte d'intérieur, attribution par source
Personnalité : Société Immobilière de l'Hôtel Majestic,
Société Immobilière de l'Hôtel Majestic
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

L'Hôtel s'étend en L sur les 2 côtés nord et est de la parcelle agrandie. Son entrée d'origine était au nord sur la rue Saint-Honoré. Ses élévations sont rythmées d'oriels en surplomb sur 6 niveaux, portés par de lourdes consoles, percés de baies rythmiques, rectangulaires et en plein-cintre. Au 6e niveau des loggias interrompent la frise sculptée de motifs géométriques et floraux, réalisée sur fond d'or. Une plinthe en mosaïque ornait la base des élévations sur le jardin. Surélevé de 2 étages, il conserve le dôme qui parachève l'extrémité sud de l'aile est. La partie ouest ajoutée, en béton armé et brique, a des élévations simplifiées et abrite un supplément de 70 chambres. La décoration intérieure est refaite. Le jardin, doté d'une piscine, a été recomposé à l'occasion de la construction d'une aile de boutiques en bordure de la Croisette.

Murs brique
enduit
béton armé
maçonnerie
Toit ciment en couverture
Plans plan régulier en L, jardin irrégulier
Étages 6 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées, jardin de niveau
Couvertures terrasse
toit à longs pans
dôme
Typologies caractère éclectique et moderne à tendance art-déco, oriel en surplomb couvert en terrasse d'agrément, balcon, loggia, frise de couronnement, corniche
États conservations restauré
Techniques mosaïque
sculpture
Représentations ornement géométrique fleur
Précision représentations

sujet : ornement géométrique, support : plinthe des façades sur le jardin ; sujet : composition florale, support : frise de couronnement des façades

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Cannes. Promenade de la Croisette. Les Hôtels. / Carte postale n° 87. LL. Postée en 1926.

    Collection particulière
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille