Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Hôtel de Provence, actuellement immeuble dit Palais de Provence

Dossier IA06000479 réalisé en 1982

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel de Provence, Palais de Provence
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, terrasse en terre-plein, tennis
Dénominations hôtel de voyageurs, immeuble
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 23, 29 avenue du Commandant-Bret
Cadastre : 1981 DH 6, 48 à 51

Hôtel construit vers 1868. Avant 1930 la Maison de décoration niçoise et cannoise Maurice Debenedetti réaménage les intérieurs. Divisé en appartements et surélevé en 1937 par l'architecte niçois Louis Milon de Peillon pour Victor-Joseph Saglia (Nice). En 1938, le même architecte transforme un bâtiment annexe proche des garages en immeuble à logements imitant une succession de maisons mitoyennes, d'ailleurs actuellement séparées en parcelles indépendantes.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1937, daté par source
Auteur(s) Auteur : Debenedetti et Cie Maurice, architecte d'intérieur, attribution par source
Auteur : Milon de Peillon Louis, architecte, attribution par source
Personnalité : Saglia Victor-Joseph, commanditaire, attribution par source

Hôtel de plan rectangulaire comprenant 3 étages avec une façade de 22 travées réparties en plusieurs ailes juxtaposées et centrées sur un corps principal couvert d'un dôme, un peu à la manière du palais des Tuileries. La surélévation a fait disparaître les superstructures en ajoutant 3 étages, les 2 premiers étant en surplomb du côté sud. On a simulé 2 ailes avec fronton aux extrémités et un corps central ave un étage supplémentaire. Le 6e étage est un étage-attique bordé par un balcon continu. La corniche au-dessous est couverte d'un toit en appentis en tuile creuse censé accentuer le caractère provençal. L'aile couverte en terrasse d'agrément qui borde le rez-de-chaussée contenait les salles commune de l'hôtel. Une vaste terrasse en terre-plein bordait la façade sud de l'hôtel et dominait le jardin à la fois régulier et paysager, constitué de pièces de gazon et de massifs fleuris en partie occupé aujourd'hui par un couvert d'arbres. Un bâtiment annexe a été aménagé en habitations indépendantes de style néo-provençal.

Murs pierre artificielle
enduit
maçonnerie
béton armé
Toit tuile plate mécanique, tuile creuse
Plans jardin irrégulier
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 7 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées, jardin en pente
Couvertures toit à longs pans
dôme
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu

Autres organes de circulations ascenseur
Typologies caractère éclectique à tendance classique, caractère moderne et régionaliste à tendance provençale, aile couverte en terrasse d'agrément, balcon, balconnet, balustrade, corniche, volume en porte-à-faux
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille