Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Hôtel Bellevue, chalet du Ministre et chalet Court

Dossier IA06000490 réalisé en 1982

Fiche

  • Vue aérienne prise du sud.
    Vue aérienne prise du sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • bassin
    • communs
    • jardin d'hiver
    • maison
    • entrée de jardin
    • escalier indépendant

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel Bellevue, chalet du Ministre et chalet Court
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, bassin, communs, jardin d'hiver, maison, entrée de jardin, escalier indépendant
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 9 à 17 avenue Jean-de-Noailles
Cadastre : 1981 AW 168 ; 169 ; 170 ; 171

1er grand hôtel construit à Cannes, oeuvre de l'architecte cannois Laurent Vianay en 1858. Aux 2 chalets ajoutés vers 1875 fut adjointe la villa Beaulieu voisine (IA06000233) , mise en location dans l'hiver 1932-1933 pour 50000 F. Le chalet Court est détruit. C'est l'architecte niçois Louis Milon de Peillon qui divise l'hôtel en appartements en 1937 pour l'industriel Victor-Joseph Saglia et Maurice-Pierre Delahaye.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1858, daté par source
Auteur(s) Auteur : Vianay Laurent,
Laurent Vianay (1843 - 1928)

Laurent Vianay s’établit à Cannes en 1863. Après avoir travaillé sur des édifices religieux, il acquiert une grande renommée. C’est un architecte de talent, qui travaille dans des styles très variés, éclectisme classique, pittoresque. Il reçoit un très grand nombre de commandes privées entre 1870 et 1880. On le retrouve à Saint-Raphaël à partir de 1879, où il fait partie de l’entourage lyonnais du nouveau maire Félix Martin. Ce dernier lui commande l’élaboration du nouveau plan de la ville et les plans d’alignement de rues et places existantes. Vianay réalise deux « villas-châteaux » d’un éclectisme classique, Les Myrtes en 1881 et Marguerite en 1882.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Milon de Peillon Louis,
Louis Milon de Peillon

Architecte niçois dans les années 1930-1950.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Saglia Victor-Joseph, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Delahaye Maurice-Pierre, commanditaire, attribution par source

Hôtel de plan rectangulaire encadré de 2 ailes saillantes. Façade antérieure sud de 17 travées ordonnancée centrée sur l'entrée abritée par une marquise et encadrée de vérandas. Balcons et balconnets répartis en fonction de l'esthétique de la façade. L'escalier principal demi-hors-oeuvre, accompagné d'un ascenseur, fait face à l'entrée, au fond d'un vaste vestibule à 3 travées avec cheminée monumentale. 4 autres escaliers desservent les étages. A l'arrière un jardin d'hiver dirigé à l'ouest vers une partie du jardin et peut-être une chapelle à l'opposé ont aujourd'hui disparu. Les 2 chalets sont des maisons indépendantes avec un plan, une volumétrie composites et une façade ordonnancée. Celui du Ministre a un corps principal avec un porche couvert en terrasse d'agrément en avant des 2 ailes saillantes au nord. Le chalet Court a une véranda couverte en terrasse d'agrément. Le jardin paysager d'un ha a une partie en terrasse symétrique centrée sur la façade de l'hôtel, avec un escalier en fer-à-cheval descendant vers des parterres. Modifié il conserve des phoenix canariensis et des washingtonia robusta. Les chalets disposaient d'un aménagement particulier non clôturé que desservait une avenue à part.

Murs pierre
enduit
moellon
pierre de taille
maçonnerie
Toit tuile creuse, tuile plate
Plans jardin irrégulier
Étages étage de soubassement, 4 étages carrés, étage en surcroît, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée, jardin en pente, jardin en terrasses
Couvertures toit à longs pans brisés
toit en pavillon
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu
escalier isolé : escalier symétrique, en maçonnerie

Autres organes de circulations ascenseur, ascenseur
Typologies plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère éclectique à tendance classique, véranda, marquise, balcon, balconnet, corniche, plan composite dissymétrique, volumétrie composite dissymétrique, oriel couvert en terrasse d'agrément, porche couvert en terrasse d'agrément, véranda
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille