Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Hôtel Beauséjour, actuellement Palais Beauséjour

Dossier IA06000476 réalisé en 1982

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Hôtel Beauséjour, actuellement Palais Beauséjour
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, bassin, tennis, allée régulière
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 13 avenue Beau-Séjour
Cadastre : 1981 CN 133

Hôtel construit vers 1870 à l'emplacement du château Desmarets édifié en 1837 et dont on ne sait rien. Vers 1880 ajout de l'aile est dont on supprime le dôme après 1900, corrélativement avec l'ajout des annexes en rez-de-chaussée au sud-ouest, modernisées vers 1941. Le grand duc Michel de Russie, son épouse et une suite de 38 personnes s'y installent le 3 novembre 1888 et occupent les appartements du rez-de-chaussée et du 1er étage. Ils y reviennent par la suite. En 1941 l'entrepreneur cannois de maçonnerie Bourely transforme l'hôtel en appartements sous la direction de l'architecte cannois François Arluc pour Mme Veuve Marie Rivenc.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1941, daté par source
Auteur(s) Auteur : Arluc François,
François Arluc

Architecte cannois, fils de l'ingénieur Alexandre Arluc. Actif des années 1890 aux années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Bourely, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Michel Mihaïlovitch,
Michel Mihaïlovitch

Michel Mihaïlovitch, grand duc de Russie


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Rivenc Marie, commanditaire, attribution par source

Hôtel de plan tripartite comprenant un corps central de plan rectangulaire et 2 ailes à peu près carrées. A l'est, l'aile ajoutée est un peu en retrait. Elle est couverte d'un toit en pavillon que couronnait à l'origine un dôme en ardoise. Une aile en rez-de-chaussée de plan en L, couronnée par une balustrade, borde la moitié ouest de l'édifice et abrite le porche de l'entrée axiale. La façade d'origine se développe sur 17 travées plus une travée sur l'angle abattu de chacune des ailes. Le 5e niveau du corps central est percé de lucarnes rectangulaires encadrées d'ailerons dans le brisis du toit. Un toit brisé en pavillon plus élevé couvre la travée axiale en avant-corps. Sa lucarne en plein-cintre est ornée de sculptures en bas-relief, couronnée d'un fronton cintré et encadrée d'ailerons. Le 5e niveau des ailes est un étage-attique au-dessus d'une corniche à modillons. Le jardin paysager agrandi à l'ouest sur une parcelle disponible est axé sur l'allée régulière qui prolonge l'avenue. Il possédait un lawn-tennis. Il conserve un couvert d'arbres assez variés et des pièces de gazon entourées de plantes buissonnantes.

Murs pierre artificielle
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ciment amiante en couverture, ardoise
Plans plan rectangulaire régulier, jardin irrégulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées, jardin de niveau
Couvertures toit à longs pans brisés
toit brisé en pavillon
dôme
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu

Autres organes de circulations ascenseur
Typologies plan tripartite avec axe de symétrie traversant, caractère éclectique à tendance classique, porche, marquise, aile couverte en terrasse d'agrément, balcon, balconnet, corniche, balustrade de couronnement, oriel couvert en terrasse d'agrément
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations ornement végétal
Précision représentations

sujet : ornement végétal, support : lucarne de l'avant-corps central

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille