Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel des Iles d'Or

Dossier IA83000083 réalisé en 1995

Fiche

Appellations Grand Hôtel des Iles d'Or
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, jardin potager, jardin d'hiver, chapelle, bibliothèque
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Adresse : 62 avenue des Iles-d'Or
Cadastre : 1983 A1 5323

Le Grand Hôtel des Iles d'Or est le plus ancien représentant des hôtels de luxe à Hyères. Construit en 1850, vraisemblablement par le menuisier-architecte hyérois Victor Trotobas, il était très innovant en matière d'hôtellerie. C'était une véritable ville dans la ville , comme le définit Aufauvre en 1862, comportant une centaine de chambres presque toutes au sud, une salle à manger pour 200 personnes, un jardin d'hiver, de magnifiques salons, etc... Il était entouré de jardins luxuriants. En 1855-1856, il logeait 45% de la clientèle hôtelière et relégait les Hôtels d'Europe et des Ambassadeurs au rang de pensions de famille. Rehaussé d'un étage et redécoré en 1902, il est réaménagé en immeuble à appartements vers 1950 par l'architecte Léon David. Tous les aménagements d'origine ont disparu.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Trotobas Victor,
Victor Trotobas

Menuisier et architecte hyérois


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par travaux historiques
Auteur : David Léon,
Léon David (1878 - 1959)

Léon David, né dans le Jura, s'installe à Hyères où il construit son agence en 1911. Son style diffère selon les commandes, passant de l'éclectisme 1900 à un style plus régionaliste. Il est l'auteur dans cette ville de la Banque de France en 1922. De 1923 à 1933, il assure le suivi du chantier de la villa Noailles de l'architecte Robert Mallet-Stevens. Toutefois il ne semble pas avoir été influencé par la modernité de cet édifice car toutes les villas qu'il construit à la même époque sont plutôt empreintes de régionalisme.

Ses fils Lucien et Émile David ont été ses collaborateurs après la deuxième Guerre Mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Murs enduit
Toit tuile plate mécanique
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
escalier symétrique : escalier symétrique
en maçonnerie : en maçonnerie
ascenseur
Autres organes de circulations ascenseur
Typologies type éclectique à tendance classique, bloc simple, aile couverte en terrasse d'agrément, perron, balconnet, balcon, balustrade, corniche
États conservations remanié
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations pilastre fronton cartouche cuir découpé chute ornement végétal pot ornement géométrique
Précision représentations

Support : façade antérieure. Support : garde-corps des portes-fenêtres de la façade antérieure.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • [Façade du Grand hôtel des îles d'or] / Gravure, vers 1856. Dans Liste des étrangers à Hyères (Var) pendant la saison d'hiver / Toulon : E. Aurel, 1856.

    Page de titre
  • Élévation sud-ouest de l'hôtel (Grand hôtel des îles d'or, Hyères] / Gravure, vers 1861. Dans Indicateur topographique et médical de Hyères en Provence / par le docteur ***... ; suivi d'un annuaire statistique d'Hyères par M. T..., architecte. Hyères : impr. Cruvès, 1861.

    p. 92
Bibliographie
  • GOUBERT, Florence. L'architecture des villas et hôtels de voyageurs à Hyères au XIXe siècle. Aix-en-Provence : Mémoire de Maîtrise dactylographié, université de Provence, 1985-1986.

    p. 84-97
  • Indicateur topographique et médical de Hyères en Provence / par le docteur ***... ; suivi d'un annuaire statistique d'Hyères par M. T..., architecte. Hyères : impr. Cruvès, 1861.

    p. 92-94
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève