Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs dit Carlton Hotel

Dossier IA06000713 réalisé en 1983

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Carlton Hotel
Parties constituantes non étudiées cour jardin, terrasse en terre-plein
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 58 boulevard de la Croisette
Cadastre : 1981 BX 35

Hôtel construit par l'architecte niçois Charles Dalmas en 2 tranches : en 8 mois en 1910 sur des terrains acquis par Henri Ruhl et loués par la Société Ruhl's Cannes Carlton Hotel Limited et en 1913 à l'emplacement de l'Hôtel de la Plage acquis de Mme Serraillier, fille de Marius Aune, par la Société Civile Imobilière des Bas-Alpins, dès lors propriétaire de la totalité du Carlton. Réquisitionné comme hôpital pendant la Grande Guerre, il rouvre pour les saisons d'hiver des années 1920 et fait sa 1ère saison d'été en août 1930, le Royal Hotel de Dinard étant fermé à cause d'un temps pluvieux. En 1985 l'architecte cannois Bernard Zemb réaménage l'étage de comble et projette sur les terrasses d'angle 2 ailes en rez-de-chaussée dans un style d'accompagnement.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1910, daté par source
1913, daté par source
1985, daté par source
Auteur(s) Auteur : Dalmas Charles,
Charles Dalmas (1863 - 1938)

Formé à l'École des Arts Décoratifs de Nice, Charles Dalmas intègre l'atelier de Victor Laloux à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il est reçu au concours du Grand Prix de Rome. Il enseignera à l'École des Arts Décoratifs de Nice. Son style se caractérise par l'élégance décorative, la clarté de la composition en plan comme en façade. Spécialiste des programmes d'hôtels et d'immeubles de standing, Il a été président du Syndicat des Architectes de la Côte d'Azur. Son fils Marcel Dalmas a étroitement collaboré avec lui.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Zemb Bernard, architecte, attribution par source
Personnalité : Ruhl Henri, commanditaire, attribution par source
Personnalité : SCI des Bas-Alpins, commanditaire, attribution par source

Hôtel de plan en U conservant l'essentiel de ses dispositions. Le porche à voitures couvert en terrasse, imité des travées du Capitole de Michel-Ange, a été déplacé vers l'entrée définitive de la 2e tranche. Les 2 escaliers principaux s'accompagnent d'un ascenseur. Au rez-de-chaussée les gypseries sont simplifiées, sauf dans la salle à manger de la 2e tranche. Sur les façades en pierre artificielle alternent oriels en surplomb, à bossages continus, et trumeaux dont l'enduit brun imite des layures. Aux 2e et 4e niveaux, balcons sur consoles ornées de sculptures en staf. Bandeaux et corniches sont en plâtre tiré au fer. Au 7e niveau, étage-attique avec balcon continu épousant les oriels. Des dômes couverts d'ardoise couronnent les angles sud-ouest et sud-est arrondis. La cour jardin entre 2 terrasses en terre-plein a des plantations servant à canaliser la circulation automobile.

Murs pierre artificielle
plâtre
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate mécanique, ardoise, ciment en couverture
Plans plan régulier en U
Étages rez-de-chaussée surélevé, 6 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à longs pans
dôme
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu

Autres organes de circulations ascenseur
Typologies caractère éclectique à tendance baroque, porche, balcon, balustrade, balconnet, oriel en surplomb couvert en terrasse d'agrément, corniche, balustrade de couronnement, frise de couronnement, rotonde
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations corne d'abondance ornement végétal guirlande vase rosace lion palme fronton
Précision représentations

sujet : corne d'abondance, support : cartouche de la pendule du porche ; sujet : ornement végétal, guirlande ; support : consoles des balcons ; sujet : vasque, support : frise du 6e niveau ; sujet : rosace, support : frise du 7e niveau ; sujet : mufle de lion, palme, fronton, support : couronnement des travées 1, 6, 10 et 17 de la façade antérieure.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH partiellement, 1989/08/29
Précisions sur la protection

façades sur rues et pignons nord avec les versants de toitures, hall, grande salle à manger, grand escalier et escalier central et leur cage (cad. BX 35) : inscription par arrêté du 29 août 1989.

Références documentaires

Documents figurés
  • Carlton hôtel. Cannes. Le restaurant. / Carte postale. Editions d'Art. E. H. CAMON. Cannes. Boulogne-sur-Mer. Vers 1915.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille