Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôpital des galériens, actuellement institut de recherche, Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer

Dossier IA06002597 inclus dans Ports et aménagements portuaires de la commune de Villefranche-sur-Mer réalisé en 2015

Fiche

Appellations hôpital des galériens , Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer
Destinations institut de recherche
Parties constituantes non étudiées embarcadère
Dénominations hôpital
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes
Adresse Commune : Villefranche-sur-Mer
Lieu-dit : le Lazaret
Adresse : Lazaret
Cadastre : 2014 AS 026

L'hôpital des galériens est construit en 1769 (date portée par le linteau de la porte principale). A l'origine le bâtiment devait servir d'hôpital pour environ 200 galériens mais aussi de bagne. Après la Révolution, le bagne est supprimé. En 1857 la Russie obtient l'usufruit du bâtiment comme dépôt de charbon pour la marine russe. Le bâtiment est alors désigné comme la Maison Russe. L'embarcadère est construit à cette époque (3e quart du 19e siècle). En 1885 les professeurs Korotneff et Vogt y installent une station de zoologie marine. A cette époque un étage supplémentaire est aménagé au-dessus des galeries latérales. Depuis 1931 la station marine est rattachée à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et au CNRS.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1769, porte la date, daté par travaux historiques

L'hôpital des galériens est situé en bord de mer, au sud du port de la Darse, derrière la vieille forge. C'est un bâtiment de plan allongé de 70 mètres de long sur 20 mètres de large. Sur le linteau de la porte principale est sculptée la date de 1769, associée à une croix de Savoie. Le bâtiment comporte trois niveaux, divisés en trois longues galeries. Le rez-de-chaussée est composé de galeries voutées dont celle du centre est la plus imposante. Les voutes sont soutenues par douze piliers en pierre espacés de 5 mètres. La grande salle du bagne a conservé ses dalles en pierre d'origine (pierre de taille pour celles qui tenaient les chaines des bagnards et pierre de schiste noir en quinconce pour les autres). Cette salle servait dans les années 1950-1960 à ranger les filets à plancton de la station marine. A l'extrémité se trouve une ancienne chapelle fermée par une grille métallique monumentale, dotée d'une croix latine. Côté mer, le bâtiment est flanqué de deux postes de guet pourvu de meurtrières qui enjambent le chemin de ronde appelé Promenade des professeurs Barrois et Korotneff, en hommage aux fondateurs du laboratoire marin. Le bâtiment dispose d'un accès direct à la mer grâce à un embarcadère privé. Celui-ci est en pierre de taille blanche de 18 mètres de long, avec un parapet protecteur au sud ; il est doté d'un ancien canon en fonte scellé en son centre pour l'amarrage des bateaux.

Murs pierre
métal
maçonnerie
Typologies bâtiment lié à l'activité portuaire
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété de l'Etat, propriété du ministère de l'éducation ; affecté à un établissement public ; affecté à l'université Paris VI
Sites de protection site inscrit
Protections inscrit MH, 1991/02/11
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : Corniches de la Riviera

Références documentaires

Documents figurés
  • La darse de Villefranche-sur-Mer / ASPMV, concours mémoire des ports de Méditerrannée, 10p.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.