Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôpital, caserne dite caserne Gassendi

Dossier IA04000050 réalisé en 1993

Fiche

Ancien "hôpital des Bourgeois" (cf atlas de 1775) converti tardivement en caserne, la place en étant dépourvue jusque là et les soldats logés chez l'habitant.

Situé derrière la courtine du rentrant nord-ouest du front du Verdon, à côté de la "porte des Tennis" (cf dossier Fortification d'agglomération IA04000045) c'est un assez gros bâtiment rectangulaire à quatre niveaux (rez-de-chaussée + 3) + combles (doc. 1).

La façade principale (fig. 1) comporte au rez-de-chaussée une porte centrale (fig. 2) entre deux fenêtres et à chaque niveau trois fenêtres donnant sur une rue intérieure de la ville. La façade arrière, sur l'enceinte, comporte au centre le petit avant-corps des latrines faisant légèrement saillie sur la courtine et intéressant les trois premiers niveaux, avec une fenêtre de chaque côté. Façade principale.Façade principale.

Intérieurement, une cage d'escalier centrale dessert, à chaque niveau, les locaux adjacents de chaque côté. On y remarque des arcs en anse de panier, vestiges sans doute de la construction initiale. La disposition actuelle des locaux rappelle le casernement à la Vauban. Toutes les fenêtres sont rectangulaires, la porte d'entrée comporte un linteau en arc segmentaire. Les encadrements de fenêtres, le soubassement, les chaînes d'angle, ainsi que deux bandeaux (rez-de-chaussée et quatrième niveau) sont enduits au mortier de ciment lissé clair tranchant sur l'enduit rustique sombre de la maçonnerie-courante Fortification d'agglomération. Au centre, arrière de la caserne Gassendi. A droite, passage dit "porte des Tennis".Fortification d'agglomération. Au centre, arrière de la caserne Gassendi. A droite, passage dit "porte des Tennis".

Toiture à deux versants et deux croupes, en tuiles.

Ce gros bâtiment - l'un des plus importants du bourg - est triste et sans caractère, sans doute à la suite des remaniements de la fin du XIXe siècle. En bon état, il est actuellement utilisé comme gîte d'étape pour skieurs de fond.

Appellations caserne Gassendi
Dénominations caserne, hôpital
Aire d'étude et canton Alpes-de-Haute-Provence
Adresse Commune : Colmars
Cadastre : 1983 AB 190

L'ouvrage est un ancien hôpital civil, désigné sous le nom de hôpital des Bourgeois. Il a été construit au 18e siècle. Il est converti tardivement, durant la première moitié du 19e siècle, en caserne.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

L'ouvrage consiste en un gros bâtiment rectangulaire, élevé sur trois étages, auxquels s'ajoute un étage de comble. Il est couvert d'un toit de tuiles en croupe. Les étages sont desservis par un escalier tournant à volées droites et repos intermédiaire sans jour.

Murs pierre
moellon
Toit tuile creuse
Étages 3 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers
escalier tournant à retours sans jour
en maçonnerie
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan de l'hôpital civil de la ville de Colmars. Dessin, 1818 Echelle dSun centimètre pour mètreervice Historique de la Défense, Vincennes : Art. 8, section 1, carton 2, pièce 265

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Truttmann Philippe - Faure-Vincent David