Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
chapelle de pénitents gris Saint-Joseph

groupe sculpté (demi-nature) : Saint Marc et le lion

Dossier IM04002261 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations groupe sculpté
Titres Saint Marc et le lion
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Adresse Commune : Colmars
Adresse : place Joseph-Girieud
Emplacement dans l'édifice bas-côté sud-ouest

L'oeuvre n'est pas mentionnée dans les visites pastorales de 1768, 1775 et 1785. Néanmoins, les caractéristiques stylistiques de l'oeuvre permettent de proposer pour cette sculpture une datation du 18e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)

Les deux figures sculptées sont fixées à un socle rectangulaire creux. L'ensemble est peint et doré à la feuille d'or sur préparation rouge-orangée. Deux éléments métalliques sont fixés sur le socle.

Catégories sculpture
Structures groupe relié revers sculpté
Matériaux bois, taillé, peint (polychrome), doré à la feuille
métal, doré
Précision dimensions

h = 86 (hauteur avec le socle) ; la = 55 (largeur du groupe) ; pr = 40 (profondeur au niveau du socle).

Iconographies saint Marc : en pied
livre
lion de saint Marc : couché
couronne, fruit
coeur
Sacré-Coeur
Précision représentations

Le saint est représenté en pied, tenant le livre, le lion couché à ses côtés. L'animal symbolique de l'évangéliste est représenté sans ses ailes. Sur le socle peint en imitation de marbre vert, deux couronnes végétales, qui enserrent le coeur douloureux de Marie et le Sacré-Coeur, sont rapportées de part et d'autre du nom du saint.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peinte, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Transcription (inscription peinte concernant l'iconographie sur la face antérieure du socle) : St MARC.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

L'oeuvre présente des lacunes de polychromie, des soulèvements de la couche de préparation, ainsi que des traces de coulure.

Le drapé du manteau de saint Marc, sa chevelure et l'expression de son visage traduisent l'impression de tourment et semblent inspirés des statues monumentales romaines du 17e siècle. Les motifs iconographiques du coeur douloureux de Marie et du Sacré-Coeur apparaissent dès la fin du 17e siècle et se diffusent au siècle suivant. L'oeuvre peut donc être datée des alentours de 1750.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marguerite Marie-Lys