Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

gendarmerie

Dossier IA83001692 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations gendarmerie
Aire d'étude et canton Pays de la Provence Verte - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
Adresse Commune : Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
Adresse : Mermoz
Cadastre : 2012 AN 564

Le 21 octobre 1936, M. Reynoird, architecte à Marseille, dresse les plans et devis pour la construction d'une nouvelle caserne de gendarmerie. La commission administrative de l'hospice, dans lequel la caserne était alors installée, est à l'origine du projet. Le conseil municipal de la commune approuve la décision de la commission, jugeant l'hospice vétuste et inadapté à son utilisation en tant que gendarmerie. Les travaux sont réalisés par l'entrepreneur en maçonnerie Adolphe Revest et sont achevés en mars 1939. Le rez-de-chaussée accueillait les services (hall, bureaux, archives, stations de vélos ou motos, chambre de sûreté), l'escalier d'accès aux étages, une salle de bains avec lavabos et vestiaires et un logement de quatre pièces. Les étages étaient occupés par des logements. Le corps de bâtiment Est a été ajouté dans la 2e moitié du 20e siècle. La gendarmerie a déménagé il y a plusieurs années. Le bâtiment est aujourd'hui occupé par une antenne de justice. AUTEUR : Reynoird (architecte) ; Revest Adolphe (entrepreneur) ; JATT : attribution par source

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1936, datation par source

L'édifice est rectangulaire et comporte 2 étages carrés. La construction est en pierre recouverte d'un enduit formant des tables horizontales au rez-de-chaussée. Les planchers sont en fer et hourdis creux. La façade principale présente l'inscription GENDARMERIE NATIONALE.

Murs pierre
enduit
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Pays de la Provence Verte - Zimmermann-Orengo Karyn