Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

garage Mattéi puis entreprise d'expédition

Dossier IA84000546 réalisé en 1987

Fiche

HISTORIQUE

Garage construit au début des années 1930 par 1'entrepreneur marseil­lais Raoul Mattei, directeur de la société des Autobus Mattei. Le garage était le terminus de la ligne Marseille-Cavaillon ; il compre­nait alors des aménagements sophistiqués, dont un ascenseur à cars qui, raconte-t-on, montait prendre les passagers dans un salon de voyageurs situé au premier étage du bâtiment.

Le garage fut ensuite repris par d'autres sociétés de transport et d'expédition (cf. les inscriptions PRIMEURS et TRANSPORTS qui encadrent l'entrée).

DESCRIPTION

Situation

A l'entrée du centre ville et à proximité de la gare, le garage occupe une parcelle en forme de L. Bordé par une andronne au nord, mitoyen au sud (les deux maisons qui lui sont adossées en ont toujours été indépendantes), il présente une façade antérieure ouest sur l'avenue Gabriel Péri.

Composition d'ensemble

Le garage se compose d'un corps de bâtiment unique en forme de L épousant exactement la forme de la parcelle.

Matériaux

Béton enduit avec fermetures métalliques. Charpente métallique.

Structure

Le garage est un vaste volume unique faisant retour au sud-est. Dans la partie antérieure nord correspondant à la première travée de façade, aménagement de bureaux sur deux étages : au rez-de-chaussée, ils s'ouvrent sur le garage par une menuiserie vitrée, au premier étage, ils y prennent jour par des fenêtres. Eclairage abondant du bâtiment fourni par les nombreuses fenêtres percées dans toutes les parois murales et par la verrière zénithale.

Élévations

- Élévation antérieure ouest

Façade au dessin géométrique comprenant deux niveaux et trois travées, chacune couronnée par une corniche moulurée. Traitement monumental de la travée médiane en fort décrochement : portail en plein-cintre et à chambranle renfoncé dont les deux bandes s'interrom­pent à des hauteurs différentes ; un linteau sépare la porte du tympan vitré sur lequel est peint un lion ; au-dessus table rentrante avec l'inscription HONORE. Les travées latérales sont percées de baies rectangulaires : celles du côté sud s'inscrivent dans un même cadre renfoncé, ici encore constitué par deux bandes accusant un décrochement.

Couverture

Charpente métallique à croupes, couverte :

Verriere.Verriere.

- d'une verrière zénithale

- au-dessous de tuiles mécaniques sur un lattis de bois.

Distribution intérieure

Les vitrages conservent le badigeon bleu appliqué pendant la guerre 1939-1945.

CONCLUSION

Garage typique des années 1930 comportant une façade-écran en béton qui ferme une structure métallique apparente, et partiellement éclai­rée par une verrière zénithale. Des aménagements intérieurs originels rien n'a été conservé. Élément familier du paysage urbain cavaillon­ nais le garage Mattei, désaffecté depuis plusieurs années, sera prochainement démoli semble-t-il.

Appellations Mattéi
Dénominations garage
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : 137 avenue Gabriel-Péri
Cadastre : 1982 CL 57

Garage construit au début des années 1930 par l'entrepreneur marseillais Raoul Mattéi, directeur de la société des Autobus Mattéi. Le garage était alors le terminus de la ligne Marseille-Cavaillon ; il comprenait alors des aménagements sophistiqués dont un ascenseurs à cars, qui raconte-t-on, montait prendre les passagers dans un salon de voyageurs situé au premier étage du bâtiment. Le garage fut ensuite repris par d'autres sociétés de transport et d'expédition. Il est actuellement désaffecté et devrait être démoli.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Personnalité : Mattéi Raoul, commanditaire, attribution par source

Architecture de garage typique des années 1930 avec une façade-écran en béton sur l'avenue, qui ferme une structure métallique apparente. A l'entrée du centre-ville et à proximité de la gare, le garage occupe une parcelle en L, qu'il occupe en presque totalité. Il est en béton enduit avec des fermetures métalliques et fermé par une charpente métallique couverte de tuiles plates sur un lattis de bois, avec verrière zénithale. C'est un vaste volume unique faisant un retour ; dans la partie antérieure sur la rue, aménagement de bureaux sur deux étages, qui prennent jour au rez-de-chaussée par une menuiserie vitrée et par des fenêtres ouvertes sur la façade au premier étage. Il est largement ouvert par des fenêtres en bandeaux et par la verrière zénithale. L'élévation antérieure sur la rue présente une façade au dessin géométrique comprenant deux niveaux et trois travées, chacune couronnée par une corniche moulurée. Traitement monumental de la travée médiane en fort décrochement : portail en plein-cintre et à chambranle renfoncé. Un linteau sépare la porte du tympan vitré peint ; au-dessus, table rentrante avec l'inscription HONORE. Les travées latérales sont percées de baies rectangulaires : celles du côté sud s'inscrivent dans un même ébrasement renfoncé.

Murs béton
Toit métal en couverture, verre en couverture, tuile plate mécanique
Plans plan régulier en L
Étages 1 vaisseau
Couvrements charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures verrière
toit à deux pans
États conservations établissement industriel désaffecté
Techniques peinture
Représentations lion
Précision représentations

Peinture sur le tympan vitré représentant un lion.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Giraud Marie-Odile
Marie-Odile Giraud

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Marciano Florence