Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fortification d'Agglomération

Dossier IA84000342 réalisé en 1968

Fiche

Parties constituantes non étudiées porte de ville
Dénominations fortification d'agglomération
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : La Tour-d'Aigues
Cadastre : 1939 H 298, 367, 368, 369, 370, 372, 373, 407, 488, 489, 490 ; 1837 H 310, 311, 352, 441, 442, 444, 445, 446, 447, 449, 451, 457, 458, 459, 460, 461, 462, 471, 472, 473, 475, 476, 477, 482, 483, 593, 594, 595, 598, 599, 600, 602, 603, 609, 613, 614, 616, 630, 632

Ouvrage antérieur au 15e siècle, probablement de la seconde moitié du 14e siècle ; a remplacé une enceinte plus ancienne, mentionnée en 1307, de tracé plus étroit ; remanié au 16e siècle, encore entier à la fin du 18e siècle, détruit en grande partie au 19e siècle, il n'en reste que quelques pans de courtine et des vestiges des portes dites de la Burlière et de la fontaine du Revelin

Période(s) Principale : 2e moitié 14e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Enceinte polygonale ; courtine à base talutée ; porte de la Burlière : porte au nu de la courtine, précédée d'une petite barbacane rectangulaire transformée par la suite en passage couvert ; porte de la fontaine du Revelin : porte au nu de la courtine ; tours de flanquement ronde et carrée

Murs molasse
pierre de taille
moellon
Couvrements voûte en berceau segmentaire
États conservations vestiges
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Annexes

  • 1622, Il janvier. La Tour-d'Aigues. - Prix-fait conclu entre les consuls de la Tour d'Aigues et les maçons Jean Delacoste et Michel Granier pour la clôture des faubourgs de l'agglomération.

    Pris-faict des barricades des faulx-bourcz pour les conseulz et comunaulté de la Tourd'Aigues

    L'an mil six cens vingt deux et le unziesme jour de janvier apres midy [ ... ] Mes Pierre Mairetet et Benoict Abel, conseulz modernes du present lieu de la Tour-d'Aigues [ ... ], suivant le pouvoir a eulx donné par deliberation du conseil de la maison commune de ced. lieu du sixiesme du courant, ont bailhé a pris-faict a Jehan Delacoste et Michel Granier, massons dud. lieu [ ... ], scavoyr est de faire et bastir toutes les barricades qui sont necessaires par tous les endroictz des faulx-bourcz de ced. lieu ez endroictz que luy sont estés monstrés et indicqués par lesdictz conseulz, de deux pans d'espoisseur et de l'autheur necessaire telle que luy sera commandée par lesd. sieurs conseulz, basties scav0ir :

    - celle du bout de la Bourgade allant a Pertuis a chaux et sable, a laquelle ilz laisseront une clarté de douze pans de largeur et de l'autheur necessaire avec les piedz-droictz et batantz de pierre de taille, laquelle luy sera indicquée par lesd. sieurs conseulz dans lad. Bourgade et y sera faict aussy de crestains tant a lad. muraille que par dessus lad. porte ;

    - et les autres advenues basties avec mortier de terre, ayans leurs crestains de chaux et sable bien et debuement faict et parfaict, ausquelles laisseront de clartés aux lieulx et androictz ou lesd. sieurs conseulz leur commanderont, avec de piedz-droictz de boys etlintaulx que luy seront fornis par lesd. conseulz.

    Et pour cest effect sera permis ausd. Delacoste et Granier de prandre de piarre pastoire partout a l'entour des murailhes de ced. lieu et autres lieulx et cazaulx qui apertiennent a la communauté, sans pour raison de ce qu'ilz puissent fere aulcune desmollition ny porter prejudice au thiers, que a ces fins leur seront indicqués par lesd. sieurs conseulz.

    Et ce pour et moyenant le pris scavoir :

    - ce que sera basty a chaux et sable de cinquante cinq soulz pour chascune canne carrée tant plain que vuide sullement a la barricade du bout de la Borgade que les piedz-droictz seront de taille ;

    - et pour les autres qui bastiront de mortier de terre avec leurs crestains de chaux a sable de trente cinq soulz pour chascune canne carrée de ce que sera basty ; payables dans ung moys prochain comptable de ce jour d'huy en paix, laquelle œuvre et besongne lesd. Delacoste et Granier seront tenus fere et parfaire dans led. temps a peyne de tous despens, domaiges et intherestz [ ... ]

    Faict et publié aud. la Tour-d' Aigues, dans la salle de ma maison en presence de Mes Martin Phelip et Michel Rodde dud. lieu tesmoingz a ce requis[ ... ]

    Signé : Mairetet consul, Phellip, M. Rodde et moy Claude Gavaudan notaire etc.

    Minutes de Claude Gavaudan, notaire de la Tour d'Aigues, A.D. Vaucluse, 3 E /256, f°9 v° - 10 v°.

  • 1639, 9 décembre. - La Tour-d'Aigues.- Prix-fait conclu entre les consuls de laTour-d' Aigues et Alexandre Menard, charpentier, et Pons Astoin, maçon, pour la construction d'un poids public.

    Pris-faict pour la communauté de la Tour contre Allisandre Menard et Pons Astoin

    L'an mil six cens trante neuf et le neufviesme desambre, constitué en leurs personnes Me Louis Sauvecane, notaire royal, premier consul, et Marquet Martin, aultre consul, Iesquelz de leurs grés ont baillé a pris-fait a Allisandre Menard, mestre charpantier, et Pons Astouin, masson, de ce lieu de la Tour-d'Aigues, [ ... ] savoir de construire et edyffyer ung bastiment et ung pois pour la farine de tous les manans et habitans dudit lieu de la Tour-d'Aigues et au lieu du Portal de laffont et joingnant la chapelle des frères Penitentz et aux qallités cy après savoyr :

    - de faire le bastiment apuyant contre de ladite chapelle, de la Iongeur de quatre canes finissant a l'avant bary dehors le portal, ou feront une porte venant de la ville de huit pans de largeur et de neuf pans d'auteur au lieu ja designé et les piedz-droitz seront de taille a main gauche quy fera le coin dudit bastiment.

    - Plus feront une muraille de Jonc en Jonc de chaux et sable, de quatre canes de longeur et quatorse pans d'auteur avec sa porte.

    - Plus feront une autre porte au coin d'une muraille visant vers le mollin, de la mesme callitté que celle sy dessus. Les lintaulx desdites portes seront de chaine, bons et suffisans.

    - Plus feront la muraille devers le barry a proportion que l'aultre du devant, de deux pans de large.

    - Plus feront le couvert camarat en piastre et y mettront un saumier pour porter les deux costyeres du couvert, lequel couvert sera de bons tuilles avec son saillant de deux pans fait avec le mortyé.

    - Plus feront ungz degrés de boys pour monter audit pois de la farine et y feront la plasse dudit pois de quatre pans et demy au carré, byen et deubement cloué.

    - Plus feront une rodde pour tyrer ladite farine, de six pans de dyamettre et autrement ce quy sera necessere.

    - Plus feront les portes dudit pois et paumelles et gouffes avec sa sarure a une desdites portes et l' aultre se fermera par dedans et remettront le tout a la clef.

    - Plus blanchiront dans ledit poix a chaux et sable.

    Et lesquelz pris-facheurs seront tenus fornir les atrés et tout ce que sera de besoin jusques a perfection, fors le boix que la communauté leur baille de celluy du Grand deffans que lesditz priffateurs seront tenus le faire travailler et mander queryr a leurs despans, exepté la vargette et corde que la communauté fornira. Le pam de muraille que fault abatre apartyent aux priffateurs, Iesquelz seront tenus constinuer le portal et fortiffyer la muraille.

    Le presant pris-fait moyenant le pris et somme de cent trante cinq livres, a eulx dellivrée le jour d'hyer a l'inquant public audit pris, laquelle somme Iesditz sieurs consulz feront payer ausditz priffateurs entre issy et Pasques prochaines, dans lequel temps feront et parferont en bon estat, et tout le contenu au present acte avoyr et ne pouront faire couper ledit bois que en la presance d'un desditz sieurs consulz [ ... ]

    Fait et publié audit la Tour et dans ma maison en presance de Me Anthoine Mure sergent exploitant et Cristot Martin tesmoingz,

    (signé) Sauvecane premier consul, Mure, Pons Astouin, Menard.

    A la suite :

    L'an mil six centz quarante deux et le troyziesme septambre constituant Louis Austric, Pons Astoin et Alexandre Menard, lesquels de leurs grés ont confessé avoir receu de Jacques Gueydan, bourgeoix, fermier moderne de la reve nouvellemant impozée par la communauté, la somme de vingt escus fezant soixante livres a compte de la somme mentionnée au susdict acte de pris-faict [ ... ],

    signé Pons Astouin, Menard.

    Minutes de Balthazar Gueidan, notaire de la Tour-d'Aigues, A. D. Vaucluse, 3 E56/203, f° 433 v°.

Références documentaires

Documents figurés
  • La Tour d'Aigues, vue de l'angle sud-ouest de l'enceinte. Dessin à la plume, 1787. Bibliothèque municipale, Avignon : Estampes, atlas 32, n° 43.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Sauze Elisabeth