Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations fonts baptismaux
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Annot
Lieu-dit : Rouaine
Emplacement dans l'édifice entrée de la nef
côté nord

La visite pastorale de 1880 précise que ces fonts baptismaux furent achetés depuis la précédente visite (1876).

Ils sont attribuables aux Fonderies de Tusey grâce au catalogue des fonderies de 1896 qui reprend ce modèle. Ils sont identiques à ceux de l'église paroissiale Saint-Sébastien de Vergons (Référence IM04001884), qui sont classés MH.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Vaucouleurs
Lieu-dit : Tusey
Édifice ou site : Fonderies de Tusey
Auteur(s) Auteur : Hauts-fourneaux fonderies et ateliers de construction de Tusey,
Hauts-fourneaux fonderies et ateliers de construction de Tusey

Les Fonderies de Tusey (Meuse) ont été créées par Pierre-Adolphe Muel en 1832. Elles sont dès leur origine orientées vers la fabrication d'objets artistiques en fonte de fer (Muel coulera, entre autres, les deux fontaines ainsi que les seize colonnes rostrales de la place de la Concorde en 1837-1838). Muel s'associe à Wahl en 1840, puis l'usine sera reprise par Ed. Zegut (1862-1874), ancien associé du fondeur d'art haut-marnais Durenne. Louis Gasne lui succède en 1874. Il présente, lors de l'Exposition universelle de 1889, une fontaine monumentale sous la tour Eiffel, avant de reprendre la Fonderie Thiébault en 1896. Zégut, puis Gasne, contracteront avec L. Thiriot, propriétaire de modèles à Paris (92, rue Amelot). Quelques modèles Thiriot apparaissent dans le catalogue Zégut. Celui de Gasne (1890) comporte tous les modèles du catalogue Thiriot (1887). Ces modèles seront rachetés par Capitain-Gény et Salin, maîtres de forges, à une date indéterminée.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par source

Fonts baptismaux en fonte de fer peinte en vert : la base est circulaire, en forme de piédouche et porte un décor riche en bas relief. La partie supérieure de la cuve, également de forme circulaire, est ornée d'un décor en bas et en demi relief, partiellement peint en doré. Ce décor se poursuit sur le couvercle qui est constitué de quatre parties dont une mobile à charnière et bouton de préhension. Il s'achève par une croix sommitale partiellement peinte en doré.

Catégories fonderie
Structures fixe circulaire
Matériaux fonte de fer, peint, décor en demi relief, décor en bas relief, doré
Précision dimensions

h = 122 (avec la croix sommitale) ; cuve : d = 61 ; pied : d = 64.

Iconographies ornementation : à rosette, à rai de coeur, à canal, à câble, à feuille de laurier, à cartouche, à bande
ornement à forme végétale
tête : ange
pape : en buste
croix
Précision représentations

La terrasse de la base porte un décor à rosettes et à rais de coeur. Une ornementation à canal souligne le pied et aboutit à deux rangées d'ornementation à câbles servant de base à la cuve. Deux rangées de décor à câbles délimitent également une bande ornant la partie supérieure de la paroi de la cuve. Cette bande est constituée par un décor d'ornement à forme végétale alternant avec huit têtes d'anges (?). Les quatre parties du couvercle sont formalisées par un cartouche central comportant l'effigie d'un pape en buste. Chaque cartouche est entouré de part et d'autre d'une branche de feuilles de laurier épousant l'espace cadré. La base de la croix sommitale à décor de bandes, repose sur une seconde croix à bandes couchée et flanquée de quatre têtes d'anges.

Les Fonderies de Tusey ont été créées par Pierre-Adolphe Muel en 1832. Elles sont dès leur origine orientées vers la fabrication d'objets artistiques en fonte de fer (Muel coulera, entre autres, les deux fontaines ainsi que les seize colonnes rostrales de la place de la Concorde en 1837-1838). Muel s'associe à Wahl en 1840, puis l'usine sera reprise par Ed. Zegut (1862-1874), ancien associé du fondeur d'art haut-marnais Durenne. Louis Gasne lui succède en 1874. Il présente, lors de l'Exposition universelle de 1889, une fontaine monumentale sous la tour Eiffel, avant de reprendre la Fonderie Thiébault en 1896. Zégut, puis Gasne, contracteront avec L. Thiriot, propriétaire de modèles à Paris (92, rue Amelot). Quelques modèles Thiriot apparaissent dans le catalogue Zégut. Celui de Gasne (1890) comporte tous les modèles du catalogue Thiriot (1887). Ces modèles seront rachetés par Capitain-Gény et Salin, maîtres de forges, à une date indéterminée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1884 - 1891. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93

    La visite pastorale précise que les fonts ont été acquis depuis la précédente visite (1876).
Bibliographie
  • HAUTS-FOURNEAUX FONDERIES ET ATELIERS DE CONSTRUCTIONS DE TUSEY. Album des fontes d'ornements, fontes d'art, fontes religieuses. [en ligne]. 1896. Accès internet : <URL : https://e-monumen.net/categorie/volumen/tusey-dufilhol-et-chapal-1896/>

    Planche 467bis, fonts baptismaux n°1.

Liens web

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne