Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine-lavoir des Granges

Dossier IA04001284 réalisé en 2008

Fiche

Une fontaine existe déjà à cet emplacement sur le plan cadastral de 1830. En septembre 1887, la municipalité passe un marché avec Terrasson Guisttatti, entrepreneur, pour la fourniture de 141m de tuyaux en fonte pour la réfection de la conduite de cette fontaine.

Le 8 août 1892, le conseil municipal rappelle l'état déplorable de la fontaine des Granges et décide de la déplacer sur la parcelle voisine (n° 360, section E) appartenant à Philippe Augier. Le conseil demande alors l'autorisation de réaliser l'acquisition de cette parcelle et la venue d'un agent compétent pour lever les plans de la fontaine et du lavoir public prévus.

Projet

Le 21 janvier 1893, le sous-ingénieur d'arrondissement remet son projet : la fontaine sera déplacée sur une petite place entre les maisons de Allard Paul, Augier Philippe, Mourre Eugène et le jardin de Béraud Sylvain, sous un hangar dont le toit sera supporté par six piliers en pierre de taille, hauts de 3,80 m.La fontaine sera formée d'une colonne, avec base et chapiteau, et d'un bassin en dalles de 1,50 m de longueur intérieure sur 1,10 de largeur ; les eaux de l'ancienne fontaine seront amenées par une conduite en tôle bituminée de 0,05 m de diamètre.

Le lavoir sera attenant à la fontaine, il comprendra deux bassins, situés derrière la fontaine et dont les dimensions intérieures seront 1,50 m de long pour le premier et 3 m de long pour le second, sur une largeur de 1,10 m pour les deux. Il sera couvert en tuiles creuses du pays et supporté par une charpente en bois de pin disposée de manière à ce que la toiture affecte quatre versants symétriques deux à deux ; le coût global des travaux (fontaine, lavoir et pont) s'élève à 8000 francs.

Il est précisé que les constructions seront établies sur des terrains appartenant à la commune de Vergons. Une enquête commodo incommodo sera demandée par la municipalité en mai 1893, mais le préfet ne la jugera pas utile.

Travaux

Au mois de juin suivant, le conseil municipal approuve donc le projet. Un arrêté préfectoral du 27 juin 1893 nomme M. Goujon, cordonnier à Vergons, commissaire-enquêteur pour l'acquisition de la parcelle ; elle est expertisée par Frédéric Mourre, propriétaire, à 500 francs pour 43 m2 ; le commissaire-enquêteur rend un avis favorable le 11 juillet suivant.

Pour des raisons financières, ce projet de reconstruction de la fontaine est associé à la construction de deux ponts (l'un à l'Iscle et l'autre à Vergons).

Le 31 août, l'adjudication est faite à Joseph Martel, entrepreneur. La fontaine porte la date de 1894.

En avril 1894, Philippe Augier, ancien propriétaire de la parcelle, se plaint que la nouvelle fontaine réduit l'accès à sa grange.

En mai 1914, la municipalité décide la réparation urgente de la canalisation car l'alimentation est coupée, les travaux se font en régie communale.

En novembre 1927, le conseil municipal décide à nouveau la réfection de la canalisation. L'aménagement du sol et la couverture ont été restaurés à la fin des années 1990.

Appellations fontaine-lavoir des Granges
Dénominations fontaine, lavoir
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Vergons
Cadastre : 1989 E non cadastré

En 1834, le plan cadastral signale l'existence d'une fontaine au même emplacement. En 1887, une réparation de sa conduite d'eau ne suffit pas à améliorer son état déplorable, reconstaté en 1892. La commune décide alors de construire une nouvelle fontaine lavoir sur la parcelle voisine. Un projet est dressé en 1893 par le sous-ingénieur d'arrondissement : fontaine en forme de colonne avec bassin, flanquée de deux autres bassins pour le lavoir, le tout abrité par un hangar à 6 piliers et toit en croupe. La construction est adjugée le 31 août 1893 à l'entrepreneur Joseph Martel et les travaux achevés en 1894, date portée. En 1914 et 1927, des travaux sont réalisés pour réparer les canalisations. L'aménagement du sol et la couverture ont été restaurés à la fin des années 1990.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1894, porte la date
Auteur(s) Auteur : Martel Joseph, entrepreneur, attribution par source

Cette fontaine lavoir couverte est située dans le quartier dit les Granges, dans un espace creusé dans le terrain. Au nord et à l'est, se trouve un mur de soutènement en maçonnerie de gros moellons calcaires, couronné par un rang de pierres de taille calcaires smillées. La fontaine est constituée d'un bassin rectangulaire en pierres de taille calcaires bouchardées, posées sur chant et agrafées, et d'un pilier monolithe en pierre de taille calcaire bouchardée dont le sommet en entablement est taillé en pointe de diamant applatie. L'entablement porte un chronogramme gravé encadré des lettres R et F. La surverse de la fontaine est évacuée en sous-sol dans une citerne voûtée qui alimente des jardins. Le lavoir est constitué de deux bassins en pierres de taille calcaires bouchardées, posées sur chant et agrafées ; un monolithe calcaire sur chant, taillé de la même façon, sépare ces deux bassins. L'ensemble est couvert par un hangar composé de six piliers en pierres de taille calcaires smillées, chacun posé sur un socle taillé en biseau et surmonté d'une corniche en entablement. Ces piliers soutiennent une charpente à fermes avec poinçons et arbalétriers centraux. Le toit à longs pans et à croupes est couvert en ciment amiante recouvert de tuile creuse. Le sol est constitué par une calade de galets et une chappe de ciment.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit ciment amiante en couverture
Couvertures toit à longs pans
croupe
Mesures l : 1000.0
la : 575.0
Précision dimensions

Dimensions de la fontaine : l =192cm ; la = 151cm ; h = 208 cm - Dimensions du lavoir : l = 513cm ; la = 193cm ; h = 68cm - Dimensions maximales d'un pilier : l = 68cm ; la = 68cm ; h = 376cm

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Délibération du conseil municipal de Vergons au sujet de réparations à la fontaine des Granges, 11 septembre 1887. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514

    Le conseil approuve le marché passé entre le maire et M. Giusttatti, relatif à la fourniture de 141 m de tuyaux en fonte nécessaires à la réfection de la conduite de la fontaine des Granges.
  • Lettre du sous-préfet de Castellane au préfet des Basses-Alpes, transmettant le projet du marché entre le maire de Vergons et M. Giusttatti Terrasson, relatif à la réfection de la fontaine des Granges, 17 septembre 1887. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514

  • Délibération du conseil municipal de Vergons relatif à "l'état déplorable" de la fontaine des Granges, 7 août 1892. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514

    Le conseil décide de déplacer la fontaine des Granges dans la parcelle n° 360 de la section E du plan cadastral appartenant à M. Augier Philippe qui exige la somme de 500 francs pour céder ses droits sur cette parcelle. Le conseil demande donc au préfet l'autorisation de "passer acte devant le notaire de cette acquisition," il demande aussi la venue "d'un agent compétent pour lever le plan de la fontaine à construire avec des lavoirs publics.
  • Note du conseil municipal de Vergons à l'ingénieur des Ponts et Chaussées à Castellane faisant état du projet de reconstruction de la fontaine des Granges avec un lavoir public, le tout étant couvert, et de la construction d'un pont sur le ravin de Rion au quartier de l'Iscle, 10 août 1892. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514

  • Rapport du sous-ingénieur relatif à la reconstruction de la fontaine et du lavoir des Granges, et à la construction d'un pont sur le ravin de Rion au quartier de l'Iscle à Vergons, 21 janvier 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514 janvier.

    La fontaine sera déplacée sur une petite place entre les maisons de Allard Paul, Augier Philippe, Mourre Eugène et le jardin de Béraud Sylvain, sous un hangar dont le toit sera supporté par six piliers en pierre de taille, hauts de 3,80 m. Elle sera formée d'une colonne, avec base et chapiteau, et d'un bassin en dalles de 1,50 m de longueur intérieure sur 1,10 de largeur. Les eaux de l'ancienne fontaine seront amenées par une conduite en tôle bituminée de 0,05 m de diamètre. Le coût global des travaux (fontaine, lavoir et pont) s'élève à 8000 francs. Il est précisé que les constructions seront établies sur des terrains appartenant à la commune de Vergons.
  • Rapport du sous-ingénieur relatif à la reconstruction de la fontaine et du lavoir des Granges, et à la construction d'un pont sur le ravin de Rion au quartier de l'Iscle à Vergons, 21 janvier 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514 janvier.

    Le lavoir sera attenant à la fontaine, il comprendra deux bassins, situés derrière la fontaine et dont les dimensions intérieures seront 1,50 m de long pour le premier et 3 m de long pour le second, sur une largeur de 1,10 m pour les deux. Il sera couvert en tuiles creuses du pays et supporté par une charpente en bois de pin "disposée de manière à ce que la toiture affecte quatre versant symétriques deux à deux."
  • Lettre du préfet des Basses-Alpes au sous-préfet de Castellane relatif à la reconstruction de la fontaine et du lavoir des Granges et à la construction d'un pont au quartier de l'Iscle, en réponse à la demande d'enquête de "commodo et incommodo" du maire de Vergons, 15 mai 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Le préfet estime que cette enquête n'est pas utile puisque le double projet n'exige pas, pour sa réalisation, l'acquisition de terrains. Il suffit donc qu'il soit approuvé par le conseil municipal et que la dépense soit votée.
  • Délibération du conseil municipal de Vergons approuvant le projet de construction d'un pont sur le ravin de Rion au quartier de l'Iscle et de reconstruction de la fontaine des Granges, 11 juin 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Le conseil vote la dépense et demande la mise en adjudication des travaux.
  • Lettre du sous-préfet de Castellane au préfet des Basses-Alpes relatif à la reconstruction de la fontaine des Granges et à la construction d'un pont sur le Rion à Vergons juin 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Il fait part du projet d'acquisition de la parcelle n°360, appartenant à M. Augier Philippe, par la commune de Vergons, pour servir à l'aggrandissement de la fontaine. Il propose donc M. Goujon, cordonnier à Vergons, pour "suivre l'enquête à ouvrir sur cette affaire."
  • Arrêté préfectoral des Basses-Alpes prescrivant l'ouverture d'une enquête "pour constater les avantages et inconvénients de l'acquisition projetée" dans le cadre du projet de reconstruction de la fontaine des Granges à Vergons. 27 juin 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514

    Il nomme M. Goujon, cordonnier à Vergons, commissaire-enquêteur pour suivre cette enquête.
  • Attestation de M. Mourre Frédéric, propriétaire à Vergons, relative à la valeur de la parcelle que la commune de Vergons projette d'acheter pour agrandir la fontaine des Granges, 2 juillet 1897. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514

    M. Mourre certifie que le n° 360 de la section E du plan cadastral, d'une surface de 43 m², appartenant à M. Augier Philippe, a une "réelle valeur de 500 francs attendu qu'il est situé à un endroit propice pour y construire un logement."
  • Procès verbal d'enquête du commissaire-enquêteur M. Goujon, attestant qu'aucune réclamation n'a été faite au sujet du projet de reconstruction de la fontaine des Granges, et donnant, par suite, un avis favorable à la poursuite du projet. 11 juillet 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514

  • Lettre du sous-préfet de Castellane au préfet des Basses-Alpes au sujet de la mise-en-adjudication des travaux de reconstruction de la fontaine des Granges, de construction d'un pont au hameau de l'Iscle, et d'un autre à Vergons, 17 juillet 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    La commune demande, pour des raisons d'économie, de comprendre les trois projets sur une même affiche pour procéder à la mise en adjudication des travaux.
  • Réponse du préfet des Basses-Alpes au sous-préfet de Castellane concernant la publication de la mise en adjudication des travaux de deux ponts (à Vergons et à l'Iscle) et de la fontaine des Granges, 21 juillet 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Il autorise le regroupement des trois projets sur une même affiche, mais pas avant qu'ils n'aient été approuvés par le conseil municipal, et que l'acquisition des terrains nécessaires n'ait été votée.
  • Certificat de publication du maire de Vergons relatif au projet d'acquisition d'un terrain pour la reconstruction de la fontaine des Granges.. Le maire certifie avoir "porté à la connaissance du public" ledit projet et avoir ouvert une enquête pour recueillir les éventuelles réclamations le 11 juillet dernier, 27 juillet 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514.

    Le maire certifie avoir "porté à la connaissance du public" ledit projet et avoir ouvert une enquête pour recueillir les éventuelles réclamations le 11 juillet dernier.
  • Délibération du conseil municipal de Vergons décidant de l'acquisition de la parcelle indispensable à la reconstruction de la fontaine des Granges, 27 juillet 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    La municipalité "a demandé une fois encore" à M. Augier de lui diminuer le prix d'achat de la parcelle en question, lequel a fermement refusé, c'est donc au prix initial de 500 francs qu'elle décide d'acheter ce terrain.
  • Arrêté préfectoral des Basses-Alpes relatif au projet de reconstruction de la fontaine des Granges et à la construction d'un pont sur le Rion à Vergons, 7 août 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Il approuve la délibération du conseil municipal votant l'acquisition du terrain nécessaire au projet et déclare que cette acquisition "sera constatée par un acte en bonne et dûe forme." Le sous-préfet de Castellane est chargé de faire exécuter cet arrêté. Enfin il alloue un budget supplémentaire de 1893 francs pour l'exécution du double projet.
  • Rapport de l'agent voyer d'arrondissement demandant l'approbation, par le préfet, du procès verbal d'adjudication des travaux de reconstruction de la fontaine des Granges et de construction du pont sur le Rion, 31 août 1893. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Le procès verbal d'adjudication concède les travaux à l'entrepreneur Martel Joseph.
  • Acte notarial constatant l'acquisition, par la municipalité de Vergons, pour la somme de 500 francs, de la parcelle n° 360 de la section E du cadastre, d'une surface de 43 m², appartenant à M. Augier Philippe, 8 novembre 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514

  • Délibération du conseil municipal de Vergons approuvant l'acquisition du terrain nécessaire à la reconstruction de la fontaine des Granges, faite par le maire, et demandant au préfet l'autorisation de payer l'ayant-droit. 10 décembre 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514.

  • Délibération du conseil municipal de Vergons relatif à l'acte notarial d'acquisition du terrain pour la reconstruction de la fontaine des Granges, 10 décembre 1893. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

    Le conseil vote la somme de 85 francs demandée par le notaire M. Daumas, en paiement de ses services, et demande au préfet d'autoriser le paiement.
  • Lettre de M. Augier Philippe au préfet des Basses-Alpes portant réclamation au sujet de la reconstruction de la fontaine des Granges, 10 avril 1894. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514.

    Le plaignant déclare que la construction de la nouvelle fontaine sur la parcelle n° 360 de la section E du cadastre lui réduit l'accès à sa grange.
  • Délibération du conseil municipal de Vergons relatif à la réfection de la fontaine des Granges. 24 mai 1914. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514

    Le conseil décide de la nécessité de réparer très vite la canalisation de la fontaine des Granges, car les habitants de ce quartier sont privés d'eau, et prie le préfet de l'autoriser à "faire exécuter ces travaux en régie, afin que la somme dépensée soit gagnée par la population laborieuse."
  • Note du préfet des Basses-Alpes au sous-préfet de Castellane concernant la réfection de la fontaine des Granges à Vergons, 24 juin 1914. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514.

    Demande à la municipalité de Vergons de "produire les plans et le devis estimatif des travaux et de les soumettre à la comission sanitaire de l'arrondissement," et de fournir des renseignements plus précis sur la possibilité d'effectuer les crédits et virements nécessaires.
  • Délibération du conseil municipal de Vergons décidant la réfection de la canalisation de la fontaine des Granges, 27 novembre 1927. Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains: 1 O 514.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï