Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine-lavoir, abreuvoir

Dossier IA04001378 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations fontaine, lavoir, abreuvoir
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Saint-Julien-du-Verdon
Cadastre : 1983 B2 non cadastré

Sur le plan cadastral de 1834, aucune fontaine n'est mentionnée à cet emplacement. Le 9 mai 1865, le conseil municipal décide la construction d'un lavoir à cet emplacement, car le lavage du linge se faisait alors dans le réservoir où s'abreuvent les bêtes ; à cet effet, il vote la somme de 100 francs. Le 12 septembre 1865, à Castellane, l'ingénieur Tourniaire dresse le plan des lieux et exécute les dessins des ouvrages à construire : le lavoir et une portion de conduite d'eau de 329m50 de longueur. Le lavoir sera formé d'un radier général en maçonnerie ordinaire et de quatre murs d'enceinte. Les dimensions intérieures du lavoir seront de 3 m sur 1,20 mètres. Le même jour, il dresse également les devis de la construction et il est précisé que la pierre de taille proviendra des carrières du Pont de St Julien. Le 5 novembre 1865, le conseil municipal approuve le projet de reconstruction des fontaines publiques, comprenant un lavoir ; il est seulement demandé la réduction de la taille de l'édifice : ...dans le sens de la longueur à 1m95 et de la largeur à 0m95.... Une pierre en remploi, placée dans le buffet de la fontaine, porte un chronogramme daté de 1802 (?), sans qu'il soit possible de préciser son origine. La mémoire orale précise en outre que cet édicule a été construit par André Martel, entrepreneur en travaux publics à Saint-Julien.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1865, daté par source
Auteur(s) Auteur : Martel André, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Tourniaire
Tourniaire

Tourniaire, ingénieur des Ponts et Chaussées de l'arrondissement de Castellane, actif entre 1865 et 1897. A réalisé des projets de fontaines, lavoirs, écoles primaires. Auteur des plans de l'église paroissiale Saint-Martin de la Baume (Castellane) en 1893, du pont sur le ravin des Chambières (Vergons) en 1875 et du pont sur la Vaïre (Le Fugeret) en 1891.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cette fontaine-lavoir est située en contrebas de l'actuelle mairie. La fontaine est composée d'un buffet percé de deux canons en métal et d'un bassin rectangulaire en pierres de taille calcaires smillées, posées sur chant. Le buffet comporte une pierre en remploi, renversée, qui porte la trace de deux anciens canons et d'un chronogramme. Le lavoir est constitué d'un bassin accolé à celui de la fontaine, en pierres de taille calcaires bouchardées, posées sur chant et agrafées.

Murs calcaire
pierre de taille
Mesures l : 590.0
la : 166.0
Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-Julien. Objet : Construction d'un lavoir. 1865/05/09. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411.

    Le 9 mai 1865, le conseil vote la somme de 100 francs pour la construction d'un lavoir. Le besoin d'un tel équipement se fait sentir, le lavage du linge se faisant alors dans le réservoir où s'abreuvent les bêtes.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-Julien-du-Verdon, construction d'un clocher, 10 mai 1874. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 411

    1865/11/05 : Le 5 novembre 1865, le conseil approuve le projet de reconstruction des fontaines publiques, comprenant un lavoir. Il est seulement demandé la réduction de la taille de l'édifice : "... dans le sens de la longueur à 1m95 et de la largeur à 0m95 ...".
  • Devis, métré et détail estimatif des ouvrages en maçonnerie et en terrassements à exécuter pour la construction d'un lavoir et d'une portion de conduite d'eau dans la commune de St Julien. 1865/09/12. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 Z 37.

    Le 12 septembre 1865 à Castellane, l'ingénieur Tourniaire dresse les devis de la construction d'un lavoir et d'une portion de conduite d'eau de 329m50 de longueur. " Le lavoir sera formé d'un radier général en maçonnerie ordinaire de 0m30 d'épaisseur et de quatre murs d'enceinte de 0m30 d'épaisseur. Le lavoir aura intérieurement 3m00 de longueur et 1m20 de largeur. Il est précisé que la pierre de taille proviendra des carrières du Pont de St Julien.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï