Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA05000581 réalisé en 1984

Fiche

Dossiers de synthèse

Historique

Dates et inscriptions

1903 sur l'enduit de la façade SW, à 1,50 m de hauteur environ sur le chaînage d'angle.

Cette date marque la construction de la partie Ouest du bâtiment (chambres et atelier actuellement) qui n'est d'ailleurs pas marquée sur le cadastre de 1833, au contraire de la partie Est.

Agrandissements et transformations

L'atelier était à l'origine un four qui a été abandonné par manque de tirage de la cheminée. Le four a été reconstruit en appentis à côté en 1940 ; il n'est plus utilisé depuis plus de quinze ans. La construction de la partie Ouest est aussi visible à la rupture du toit.

Description

Situation

Site et situation géographique

Le hameau de la Grangette ne comprend que deux maisons, non mitoyennes, assez isolées du reste du village. On y accède depuis l'église par un petit chemin non carrossable.

La maison elle-même est assise dans le creux du vallon qui remonte en pente douce, orienté Sud-Est, au-dessus du presbytère.

Fonction ancienne et actuelle

Exploitation agricole. Lorsque la maison a été visitée, la grange était pleine au 3/4 de foin. Le jardin, entouré d'une clôture en bois est méticuleusement entretenu ; il se trouve juste sous la maison (parcelle 151).

Vaches et brebis sont en alpage sous la Tête de Vautisse (alpage communal avec deux bergers qui regroupe 200 vaches et 1 000 brebis environ de Réotier et St Clément).

Le chalet d'alpage qui n'est plus utilisé comme tel se trouvé à Truchet. Le propriétaire cultive cependant toujours là-haut (pommes de terre et foin).

Matériaux

Murs

Appareil irrégulier de pierres hourdées à la terre avec un crépi "rustique" très récent sur l'ensemble de la façade principale Sud-Est. La nature de la séparation entre la cuisine et la chambre n'a pu être déterminée ; celle de la séparation entre cuisine et réserve est une cloison brique avec enduit plâtre.

Couvrement

cuisine : plâtre sur lattis cloué sous le plancher de la grange.

écurie et atelier : solives du plancher des pièces de l'étage, sans enduit.

cave : voûtée d'arêtes.

Sols

grange : dalle béton surélevée de 15 cm ; plancher bois rajouté ; dalle. Le voIume est divisé en deux par un plancher en bois posé sur les entraits.

logis : solives non équarries posées côte à côte + hourdis de cailloux (liant : sans doute la chaux ), le tout couvert d'un plancher en bois.

réserve : plancher identique au logis.

cave et écurie : terre battue et rocher en place.

Escaliers

On accède au balcon en bois qui dessert l'étage :

- de plain-pied par la terrasse qui couvre le clapier, du côté du chemin.

- par un petit escalier en pierre puis en bois du côté du four.

Circulation

Maison à circulation extérieure totale avec cuisine et chambres au 1er étage, grange au second et dans le comble. (type I B1)

La galerie située au niveau du comble n'a pas de fonction de circulation ; elle n'est d'ailleurs accessible que depuis le comble.

L'accès à la grange se fait par trois entrées : deux de plain-pied, sur la façade Est et la façade N, la troisième par un montoir en bois en façade Nord également, au niveau des entraits sur lequel est posé un plancher.

Couverture

Forme

Toit à deux pans avec demi-croupe sur le pignon Sud.

Avancée de toit

Faible sur l'ensemble de la maison (de 20 à 60 cm), sauf pour le pignon Sud où elle protège l'avancée de la grange : 1,60, à 1,80 m.

L'espace entre le toit et le sommet du mur est fermé par de petites gerbes de paille à l'arrondi Nord-Est.

Matériau de couverture

Ardoises posées en losanges versant Est.

Versant Ouest, ardoises à pureau et tôle ondulée.

Charpente

non visitée.

Aménagement intérieur

Les murs de la cuisine sont enduits en ciment.

Il n'y a pas de communication directe entre la cuisine et les chambres de l'aile Ouest : il faut passer par le balcon extérieur. Le plancher de ces pièces est surélevé par rapport à la cuisine : le sommet de la porte d'entrée de l'atelier est plus haut que le balcon.

La réserve comprend entre autres objets un coffre, un garde-manger et un pétrin.

Le foin stocké dans la grange est tenu par des perches en bois fixée entre le plancher de la grange et un entrait de ferme.

la partie nord de la grange sert aussi d'atelier : établi - fabrication d'un chêneau en bois lors d'une visite en hiver.

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Guillestre
Adresse Commune : Réotier
Lieu-dit : la Grangette
Adresse : 2e ferme
Cadastre : 1833 D1 239 ; 1936 D1 152

La moitié est du bâtiment qui figure sur le cadastre de 1833 peut dater du 18e siècle. Un premier four à pain était situé au nord du bâtiment. Il a été remplacé en 1940 par le four à pain actuel.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1903, porte la date
Auteur(s) Auteur :

L'escalier extérieur donne sur un long balcon supporté par deux arcs en maçonnerie.

Murs pierre moellon sans chaîne en pierre de taille enduit


Toit tôle ondulée, ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
demi-croupe

Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies logis à l'étage, escalier extérieur
Techniques ferronnerie
Représentations ornement architectural
Précision représentations

Une girouette en métal découpé ajouré marque le couronnement de la demi-croupe.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marcel Gérard - Mallé Marie-Pascale