Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA05000579 réalisé en 1984

Fiche

Dossiers de synthèse

Historique

Dates et inscriptions

Aucune inscription visible. le propriétaire se rappelle avoir vu gravé sur une poutre du plancher de la grange la date 17(67?). Cette inscription n'est plus visible actuellement à cause des aménagements intérieurs.

Agrandissements et transformations

-La charpente a été totalement refaite en 1937 par suite d'un incendie.

-Une dalle en béton a été coulée devant l'entrée, maintenant fermée par un portail : elle sert aussi de garage.

-La partie chambre qui comprenait deux pièces a été aménagée en 4 chambres.

-L'enduit plâtre de la cuisine a été remplacé par de la frisette ; le plancher en bois au-dessus des chambres a été remplacé par une dalle en béton armé.

-L’escalier entre le logis et la grange a été démoli pour construire une salle de bain.

La partie Est du bâtiment correspond peut-être à un agrandissement selon une information du propriétaire. Il y a effectivement une fissure en façade Sud au niveau de l'angle du mur.

Description

Situation

Site et situation géographique

Le bâtiment se trouve juste en-dessous de la route qui dessert les principaux hameaux de Réotier, sur une très forte pente. le hameau, très proche de celui du Fournet, ne comporte que deux maisons mitoyennes.

Fonction ancienne et actuelle

Ancienne exploitation agricole. Le propriétaire, retraité, produit encore les récoltes nécessaires à une petite basse-cour et coupe son bois en montagne.

Le chalet d'alpage, situé au Clot (le premier hameau au-dessus de Mikéou) sert de résidence secondaire. Il y avait à peu près 1h15 de marche pour y accéder avant la route.

Matériaux

Murs

Appareil irrégulier de pierre hourdé à la terre, avec enduit ciment sur toutes les façades.

Couvrement

écuries : voûtes d'arêtes blanchies à la chaux.

cave à légumes : voûte en berceau.

cave à vin : plancher à poutres apparentes.

cuisine : plancher à solives bois et hourdis, avec frisette en sous-face, remplaçant du plâtre sur lattis.

Sols

écuries 1 et 2 : terre battue.

écurie 3 : dalle en béton.

cave : terre battues.

resserre : plancher en mélèze.

entrée : dalle béton.

grange : dallage fait de lauses de schistes maçonnées, avec une partie surélevée de 50 cm devant l'entrée. le plancher au-dessus des chambres a été refait en béton armé (poutrelles et hourdis).

comble : plancher mobile en mélèze sur les entraits.

Escaliers

Escalier intérieur en pierre desservant autrefois tous les niveaux, accessible par trois marches en bois dans l'écurie. Cet escalier a été détruit récemment au niveau du logis et remplacé par une échelle de meunier en bois pour accéder à la grange.

L'accès aux caves du sous-sol se fait aussi par une échelle de meunier.

Circulation

Il s'agit, comme toutes les maisons de la commune, d'une maison à entrée séparée hommes : animaux puisque le logis est à l'étage et l'écurie au rez-de-chaussée. Elle offre cependant la particularité de posséder :

-une entrée ouverte dans-oeuvre à l'étage (mais néanmoins de plain-pied grâce à la pente) desservant les chambres et un corridor qui conduit à la cuisine et à la resserre

-une circulation intérieure totale avec l'escalier en vis totalement invisible de l'extérieur. rendue plus difficile, elle reste toujours possible bien qu'elle n'ait plus grande utilité.

Aménagement intérieur

1 : porc

2 : cheval

3 : veaux

le long du mur sud, entre le cochon et le cheval se trouvent 7 stalles en bois pour les vaches.

L'écurie 2 était occupée par les brebis.

La cuve à vin est encastrée dans le plancher de la pièce.

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Guillestre
Adresse Commune : Réotier
Lieu-dit : les Garniers
Cadastre : 1833 E2 1275 ; 1936 E3 910

L'escalier en vis peut dater cette construction du 17e siècle. D'après le propriétaire, la date 1767 aurait été gravée sur l'ancien plancher de la grange. La charpente a été entièrement refaite en 1937, à la suite d'un incendie

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 18e siècle , (?)
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1767, daté par tradition orale
1937, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur :

L'étable est voûtée d'arêtes, la cave d'un berceau.

Murs pierre moellon sans chaîne en pierre de taille enduit


Toit tôle ondulée
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrements voûte d'arêtes
voûte en berceau
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
demi-croupe

Escaliers escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie
escalier intérieur : échelle, en charpente
Typologies logis à l'étage, escalier intérieur
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marcel Gérard - Mallé Marie-Pascale