Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA05001377 inclus dans écart du Plan réalisé en 2016

Fiche

Parties constituantes non étudiées pigeonnier, séchoir, remise agricole, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional des Baronnies Provençales - Laragne-Montéglin
Adresse Commune : Val Buëch-Méouge
Lieu-dit : le Plan
Cadastre : 2016 034C 515, 568, 572, 573, 611
Précisions anciennement commune de Châteauneuf-de-Chabre

Sur le plan cadastral de 1824, aucun bâtiment ne figure à cet emplacement. L'état des sections cadastrales mentionne alors la parcelle comme « labour » et nomme ce quartier « Le Champon ».

La construction de cette ferme est datée 1900 sur l'encadrement de la porte du logis. La dépendance orientale a été ajoutée au cours du premier quart du 20e siècle.

L'ensemble a été loti et séparé en plusieurs parcelles au cours de la seconde moitié du 20e siècle, et une partie du logis a été repercée.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1900, porte la date

Cette ferme est située au hameau du Plan, à une altitude d'environ 540 mètres. Installée en terrain plat, elle est constituée d'un bâtiment d'habitation occupant sa partie sud, et de dépendances agricoles accolées en enfilade, au nord, et en L au nord-ouest.

La partie sud comporte un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Le rez-de-chaussée et l'étage sont entièrement occupés par le logis. L'étage de comble est réservé à un séchoir et à un pigeonnier.

La partie nord comporte un rez-de-chaussée et un étage. Le rez-de-chaussée est occupé par deux remises-étables, possédant chacune une porte charretière. L'étage est réservé au fenil, qui est accessible par trois baies fenières.

La partie nord-ouest comporte un rez-de-chaussée, occupé par deux remises possédant chacune une porte charretière.

Les bâtiments sont construits en maçonnerie de moellons calcaires et galets, avec des chaînes d'angles en pierre de taille ou en gros moellons équarris. Les élévations de la partie logis portent un enduit récent. Les élévations des parties agricoles conservent un enduit rustique ou à inclusions de petits cailloux.

Au premier niveau de l'élévation orientale de la partie sud, la porte du logis et la fenêtre possèdent un encadrement en pierre de taille calcaire, en arc segmentaire très plat, à clef passante. Sur l'encadrement de la porte, une date est gravée sur cette clef. Cette porte possède une menuiserie à panneaux moulurée, surmontée d'un tympan vitré. Sur cette même élévation, les fenêtres de l'étage possèdent un encadrement mixte en brique et pierre de taille, en arc segmentaire très plat. Sur le pignon sud, la grille d'envol du pigeonnier est en maçonnerie. Sur les parties agricoles, les encadrements sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau en bois.

Les toits sont à longs pans, avec un avant-toit constitué de deux rangs de génoise, et une saillie de rive ne comportant qu'un seul rang ; ces génoises sont peintes en blanc. Sur la partie sud, la couverture est en tuile plate mécanique, ailleurs elle est en tuile creuse.

Des tilleuls sont plantés devant l'élévation est.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire galet
Toit tuile creuse, tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • État de section du cadastre de la commune de Châteauneuf-de-Chabre, 1825. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap, 3 P 279.

    Section C.
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Châteauneuf-de-Chabre. / Dessin à l'encre sur papier par Allec ainé, géomètre du cadastre, 1824. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 3 P 378.

    Section C.
(c) Parc naturel régional des Baronnies Provençales ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï