Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04002723 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable, remise agricole, séchoir, fenil, pigeonnier
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Lieu-dit : le Vignal
Cadastre : 2014 X1 19

Sur le cadastre de 1835, aucune construction n'est figurée à cet emplacement, qui fait alors partie d'une grande parcelle (1835 C1 26) désignée comme "terre labourable", appartenant à Turrel Pierre, l'un des plus importants propriétaires du moment, qui possède également un "jardin" mitoyen (1835 C1 26bis).

La construction de cette ferme remonte sans doute au début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , (?)

Cette ferme est isolée à environ 150 mètres au nord-ouest du village de La Palud, dans un environnement de terres agricoles complantées de vergers d'amandiers, pruniers et poiriers.

Installée en terrain plat, elle comporte un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble.

Le rez-de-chaussée est occupé par une remise, une étable et un cellier. L'accès se fait par deux portes charretières ouvertes dans le mur sud, et on note quatre baies réparties sur les murs est et ouest. La partie centrale de ce rez-de-chaussée est occupée par la montée d'escalier, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur sud, qui donne accès à l'étage carré.

Cet étage carré est réservé au logis. Il est éclairé par une fenêtre et deux portes-fenêtres ouvertes dans le mur sud ; seule la porte-fenêtre orientale donne encore accès à un balcon extérieur, l'autre ayant été détruite. Les murs est et ouest sont également percés d'une fenêtre chacun, décentrées vers le nord.

L'étage de comble est réservé à un fenil-séchoir, accessible par une baie fenière ouverte dans le mur nord, et aéré par trois oculus, deux placés côté sud et un côté nord. La partie centrale est occupée par un pigeonnier dont la baie d'envol s'ouvre dans le mur sud.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires, et les élévations reçoivent un enduit récent à la tyrolienne. Les ouvertures sont rehaussées d'un faux encadrement peint.

La façade sud est organisée en trois travées. Au premier niveau deux portes charretières encadrent la porte du logis, au second niveau, les deux portes-fenêtres et balcons encadrent la fenêtre, et au troisième niveau les deux oculus encadrent la baie du pigeonnier. La porte du logis possède une menuiserie à panneaux moulurés et décorés ; elle est précédée de deux marches en pierre de taille calcaire. Les deux portes charretières possèdent un encadrement façonné en anse de panier. La baie du pigeonnier comporte une grille d'envol récente en menuiserie, et elle est entourée de deux rangs de carreaux de terre cuite portant une glaçure brune au plomb.

Le toit à longs pans comporte de grandes croupes, il est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué d'un rang de génoise.

Un garage couvert par un toit en appentis est accolé au premier niveau de l'élévation nord.

Deux tilleuls sont plantés devant l'élévation sud et délimitent une cour ; deux conifères sont plantés aux angles sud-est et nord-ouest.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier intérieur
Typologies F2 : ferme en maison-bloc en hauteur
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï