Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA00124822 réalisé en 1971

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

Le cadran solaire peint sur la façade porte la date MDCCCXXX. En 1882 (information du propriétaire) la maison a été agrandie à l'ouest (construction de la bergerie voûtée d'arêtes), et surélevée d'un étage. C'est à cette date qu'ont été percées les arcades de la grange. La chambre du deuxième étage dont la fenêtre masque en partie l'arcade murée est sans doute postérieure à cet agrandissement.

L'appentis qui abrite le four à pain et sert actuellement d'atelier a été construit en 1910. Un appentis récent en parpaings et couvert de tôle ondulée a été construit contre le mur nord. L'espace de circulation dans œuvre mais ouvert sur l'extérieur a été fermé aux premier et deuxième étages par des cloisons en planches afin d'aménager des chambres supplémentaires.

Vue de situation prise de l'ouest.Vue de situation prise de l'ouest.

DESCRIPTION

Situation

La maison étudiée est située à l'extrémité ouest du hameau du Coin. C'est une construction indépendante dont la façade regarde vers le sud.

Composition d'ensemble

La façade sud donne sur une cour privée close par un mur et fermée par un portail. Contre le bâtiment principal de plan allongé à usage d'habitation et d'exploitation ont été construits plusieurs appentis et auvents. Un auvent fixé entre le mur de la cour et la façade servait au séchage du grain. Un second auvent construit contre le mur est de la cour abritait le bois. L'appentis adossé au mur-pignon ouest où se trouve le four à pain sert d'atelier. Un appentis plus récent en parpaings a été construit contre le mur nord. On ignore sa fonction.

Le hangar au toit à un seul long pan construit dans la cour abrite le fumier.

Matériaux

Murs : moellons de pierre. Enduit lisse sur la façade.

Pignons non maçonnés bardés de planches.

Plafonds : en planches sur poutres apparentes.

Sol de l'espace de circulation : pavé de rondins de bois.

Escaliers : en bois.

Portail de la cour : pierre de taille.

Structure

Comme les maisons étudiées dans le bourg d'Arvieux, cette demeure comportait sur les trois niveaux un espace de circulation central dans-oeuvre mais ouvert sur l'extérieur qui commandait la circulation verticale de l'ensemble du bâtiment. Cet espace a été fermé à une date récente par des cloisons en planches afin d'aménager des chambres supplémentaires.

Le rez-de-chaussée est entièrement voûté à l'exception du vestibule couvert d'un plafond en planches. Les voûtes d'arêtes de l'étable ont un profil en anse de panier.La partie du premier étage située au-dessus de l'étable est occupée par la grange qui occupe également le deuxième étage et le comble. Les pièces d'habitation aux étages sont couvertes d'un plafond en planches.

Élévation

La façade sud est ordonnancée en travées. La grange est ventilée par un niveau d'arcades masquées par un bardage en planches.

Un cadran solaire est peint sur l'angle est de la maison qui comporte également un faux appareil peint.

On accède à la grange par le mur nord, par un plan incliné.

Couverture

Bâtiment principal : toit à deux longs pans couvert de tôle ondulée.

Charpente triangulée.

Vue partielle prise de l'ouest : l'auvent pour le séchage du grain et le bûcher.Vue partielle prise de l'ouest : l'auvent pour le séchage du grain et le bûcher.

Appentis et auvents : toits en bardeaux à l'exception de l'appentis nord et du hangar à fumier couverts de tôle ondulée.

Parties constituantes non étudiées cour, bergerie, fournil, grange, fenil, étable, resserre
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Arvieux
Lieu-dit : le Coin
Cadastre : 1825 I1 133 ; 1979 I1 577, 578

Le bâtiment qui figure sur le cadastre de 1825 pourrait dater du 18e siècle ; le cadran solaire porte la date 1830 ; en 1882 (information du propriétaire) la maison à été agrandie : la bergerie ouest a été construite, l'ensemble du bâtiment surélevé d'un étage ; c'est à cette date qu'auraient été percées les arcades de la grange ; la chambre du 2e étage est postérieure à cet agrandissement ; le fournil date de 1910 (information orale).

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1830, porte la date
1910, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Les pignons sont fermes par un bardage de planches ; le toit du bâtiment principal est en tôle ondulée, celui des appentis de la cour en bardeau ; la bergerie, l'étable et la cuisine sont voûtées d'arêtes, la resserre en berceau

Murs pierre
bois
enduit partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tôle ondulée, bardeau
Étages étage de soubassement, 1 étage carré
Couvrements voûte d'arêtes
voûte en berceau
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier de distribution : escalier droit, en charpente
Typologies maison bloc type IID2 : maison à loggia (plan en U) et cohabitation hivernale avec le troupeau
Techniques peinture
Représentations instrument de mesure
Précision représentations

sujet : cadran solaire, support : peint sur le mur sud

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Lossi Jean-Yves - Mallé Marie-Pascale