Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA05000918 réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Guillestre
Adresse Commune : Guillestre
Adresse : rue des Pèlerins , La Placette
Cadastre : 1830 E4 1095 ; 2001 AA 107

Maison construite au 16e ou au 17 siècle dans l'un des quartiers les plus anciens de la ville, à proximité des fortifications. Les façades ont été repercées aux 18e et 20e siècles. Au début du 20e siècle la pièce donnant sur la Placette au nord de la cuisine était occupée par un commerce d'alimentation. La porte à double battant a sans doute été aménagée pour permettre l'accès directe à cette boutique. Après la première Guerre mondiale cette pièce a servi d'atelier de menuiserie.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Auteur :

Parcelle située à l'angle de la rue des Pèlerins au sud-est et de la Placette au nord-est. La maçonnerie utilise des galets de tailles différentes, quelques blocs de pierre marbrière de Guillestre et des moellons de calcaire. Les fondations des murs sont en énormes galets. On constate la superposition de plusieurs enduits anciens. L'entrée du logis se fait côté rue des Pèlerins par une porte donnant directement sur un escalier en vis, refait en ciment. En rez-de-chaussée surélevé celui-ci donne accès à une cuisine voûtée en berceau faisant l'angle de la parcelle. Côté Placette cette pièce est éclairée par deux fenêtres rectangulaires. Au nord elle donne dans une pièce ayant servi d'atelier de menuiserie et qui ouvre sur la Placette par une porte à double battants, à droite de la façade. De cet atelier on accède (au fond de la pièce) au grenier, petite pièce aveugle dans laquelle se trouvaient deux meubles hauts pour conserver le grain et les pains (le plus ancien des deux a été démonté). Au fond du grenier on accède à une grande pièce sous comble dans laquelle est entreposé le fourrage. Ces deux pièces et l'atelier sont séparés par un galandage. Sous la cuisine se trouvent deux caves en sous-sol, accessibles à partir du palier de l'escalier en vis par trois degrés en pierre de Guillestre. Le sous-sol fait toute la largeur de la cuisine et toute la longueur de la parcelle. Il est voûté d'arêtes retombant sur des piles engagées dans les angles conservant des traces de coffrage sur enduit. Les voûtes et les murs sont en moellons, galets et ardoises. La cuisine communique directement par deux trappes dans la première cave qui comprend le cellier (trappe placée au-dessus de la cuve) et le local à pommes de terre aménagé à droite de celui-ci et séparé par une cloison en bois. Devant la réserve à pommes de terre se trouve une cuve basse circulaire en pierre de Guillestre, peut-être un saloir. En fond de parcelle se trouve une seconde cave voûtée d'arêtes. A gauche de l'escalier en vis (en face de la porte menant aux caves) quelques marches descendent vers l'étable. Cette grande pièce en étage de soubassement (12 m de profondeur environ) conserve des râteliers le long de trois de ses côtés. Elle ouvre sur la rue des Pèlerins par une porte à double battants. Elle est voûtée d'un berceau à pénétrations construit en gros galets et moellons posés de champ. A certains endroits l'enduit conserve des traces de coffrage. Dans l'angle sud-est, près de la porte d'accès intérieur, on distingue le massif d'assises de l'escalier en vis, en gros galets appareillés. A l'étage l'escalier dessert une pièce qui donne sur la rue des Pèlerins, tandis que le palier supérieur dessert deux pièces en enfilade donnant sur la Placette. Celle du fond (au-dessus de l'atelier) servait à fabriquer et entreposer les salaisons. Au palier supérieur deux pièces en enfilade sont aménagées côté rue des Pèlerins. L'escalier dessert également le comble qui côté Placette conserve une ouverture fenière à "gruatte". Le sol est en grandes dalles de pierre. La charpente en mélèze. La construction se prolonge au-dessus de la rue des Pèlerins formant un passage couvert appelé localement "ressouste". Cette partie comporte également des pièces d'habitation sur deux niveaux. La façade nord-est qui donne sur la Placette est percée de deux fenêtres à linteau en bois en arc segmentaire à l'étage.

Murs calcaire galet
petit appareil enduit


Toit tôle ondulée
Étages sous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements voûte en berceau
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre de Guillestre, côte de jean-Baptiste Albert, notaire. 1698. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : CC 187, fol. 7 v.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pelletier Olivia